DROIT DE GARDE ET DÉTECTIVE PRIVÉ

Publié le Modifié le 29/08/2018 Par AIRP06 DETECTIVES Vu 4 254 fois 2

Lors d’une séparation ou d’un divorce, il est nécessaire qu’une décision concernant l’autorité parentale et le droit de garde des enfants soit prise. En la matière, c’est l’intérêt supérieur de l’enfant qui prévaut. Le JAF désignera le ou les parents détenteur de l’autorité parentale et définira les modalités de garde des enfants mineurs.

DROIT DE GARDE ET DÉTECTIVE PRIVÉ

Lors d’une séparation ou d’un divorce, il est nécessaire qu’une décision concernant l’autorité parentale et le droit de garde des enfants soit prise.

En la matière, c’est l’intérêt supérieur de l’enfant qui prévaut. Le JAF désignera le ou les parents détenteur de l’autorité parentale et définira les modalités de garde des enfants mineurs.

En général, l’autorité parentale est détenue conjointement par les deux parents. En de rares circonstances, elle peut être dévolue uniquement à l’un des parents lorsque l’autre a fait preuve de manquements graves (violences envers les enfants, attouchements sexuels, etc…)

Les modalités d’exercice du droit de garde procèdent soit d’un accord entre les parents soit d’une décision du JAF prise en fonction des aptitudes de chacun à assumer son rôle de parent, sur le plan matériel, social et moral.

Les parents doivent pouvoir subvenir aux besoins des enfants, leur offrir un environnement sain et équilibré ainsi qu’une éducation convenable.

La garde alternée est aujourd’hui le mode de garde le plus prisé.

AGIR EN CAS DE SUSPICION DE DANGER

Mais lorsque des doutes surgissent quant à la sécurité, à l’éducation et à l’entretien des enfants, l’un des parents peut saisir le JAF et demander une garde exclusive.

Pour cela, il devra prouver que son ex-conjoint n’est pas en mesure d’assumer son rôle de parent et que son comportement compromet la santé physique et morale de l’enfant.

Il s’agit là d’établir formellement que l’enfant est en danger. En aucun cas il ne peut remettre en cause un droit de garde pour des raisons de revenus, d’orientation sexuelle, de remariage ou concubinage.

Les faits reprochés à l’autre parent doivent être suffisamment graves et l’empêcher d’assurer la sécurité physique, matérielle et morale de l’enfant.

C’est le cas du parent qui s’adonne régulièrement à l’alcool, à la drogue, à la prostitution...

Cette situation se retrouve également chez le parent qui laisse le ou les enfants seuls à son domicile pendant qu’il passe la soirée ou la nuit dans des bars ou discothèques.

Parfois une enquête sociale ordonnée par le JAF suffira pour démontrer qu’un des parents est défaillant.

Mais lorsque l’enquête sociale n’a pas permis de démontrer que les enfants courent un danger lorsqu’ils sont chez l’un des parents, il est possible de recourir aux services d’un détective privé qui rapportera les preuves de la défaillance de celui qui exerce son droit de garde. Il peut s'agir de démontrer une addiction (drogue, alcool, jeux...). Cette même enquête établira par exemple que ce parent laisse les enfants seuls au domicile alors qu’il passe la soirée à l’extérieur.

LE RAPPORT DU DÉTECTIVE PRIVÉ POUR MODIFIER LA GARDE

L’enquête privée révèlera le comportement en public du parent qui compromet la santé et l’éducation des enfants (retards fréquents à l’école, oubli de récupérer l’enfant après la classe, arrêts dans des bars etc…)

Tous les éléments recueillis par le détective privé seront consignés dans un rapport détaillé et permettront au JAF de réviser les modalités d’exercice du droit de garde.

Chaque parent doit être vigilant et à même de détecter les signes qui pourraient indiquer que la santé physique, morale ou matérielle de l’enfant est en péril lorsqu’il est confié à l’autre parent.

Ce sont des faits graves et il est recommandé d’agir avec circonspection avant toute décision. Trop souvent, les enfants se retrouvent au centre de conflits qui opposent les parents et sont utilisés comme moyen de pression sur l’un des conjoints. Il est rappelé que seul l’intérêt supérieur de l’enfant prime, c’est sur cette base que l’enquête privée doit être réalisée.

©airp06 détectives

En savoir plus :

AIRP06 DETECTIVES - Détective privé Nice Cannes Monaco

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publié par Visiteur
05/11/17 15:05

bonjour,
Grands parents de 2 petits-enfants, ceux-ci ont été placés dans un foyer sur décision de justice sur des accusations calomnieuses de la maman qui, se séparant du papa, pensait récupérer la garde des enfants. Mais cette fausse dénonciation s'est retournée contre les enfants qui ont été placés en mesure d'urgence en foyer. Grands-parents souscieux de la situation de leur petits-enfants, nous souhaiterons faire une demande officielle de garde auprès de la juge mais on ne sait pas comment tourner la lettre. Auriez-vous des conseils de lettre type à faire. Merci beaucoup

Publié par Detective AIRP06
05/11/17 15:32

Bonjour,

Dans votre situation, il est préférable de s'adresser à un avocat qui vous assistera dans la procédure afin de demander la garde de vos petits-enfants. Compte tenu de l'urgence et de la gravité de la situation, cette démarche aura plus de chance d'aboutir qu'une simple lettre de votre part. Bon courage dans vos démarches.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de AIRP06 DETECTIVES

Agence de détectives privés agréés, installée à Nice sur la Promenade des Anglais, depuis 2011.

Spécialisée dans le recueil de renseignements et la collecte de preuves pour les particuliers et les professionnels. Nos détectives disposent de 20 ans d'expérience dans le domaine de l'enquête. 

Demande de contact

Contacter le blogueur

Informations

Conseils, renseignements et devis gratuits 7j/7 au 

04 93 41 26 50

Contact téléphonique de 08h à 23h tous les jours.

 

Site internet :  https://airp06.fr

 

AIRP06 DÉTECTIVES - Détective privé agréé

Nice Cannes Monaco  

231 promenade des Anglais - 06200 NICE

04 93 41 26 50

06 35 51 57 22

 

Rechercher
Newsletter

Inscription à la newsletter hebdomadaire

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles