LE CONTRAT DE BAIL , LES LOYERS IMPAYES ET L’EXPULSION DU LOCATAIRE

Publié le 21/10/2009 Vu 4 361 fois 1
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

LES LOYERS IMPAYES , LE CONTRAT DE BAIL , ET L’EXPULSION DU LOCATAIRE

LES LOYERS IMPAYES , LE CONTRAT DE BAIL , ET L’EXPULSION DU LOCATAIRE

LE CONTRAT DE BAIL , LES LOYERS IMPAYES ET L’EXPULSION DU LOCATAIRE

LE CONTRAT DE BAIL , LES LOYERS IMPAYES ET L’EXPULSION DU LOCATAIRE

La principale hantise des  bailleurs  sont les impayés de loyer

Lorsque votre  locataire  ne paye plus le loyer , vous allez  être confronté   à un périple judiciaire et procédural digne du parcours du combattant qui peut durer plusieurs mois avant  que  votre locataire ne libère les lieux.

Avant d’engager  la ,procédure en expulsion et en paiement des arriérés, il est préférable d’attendre  2 mois d’arriérés de loyer.

Dés le 1er mois de retard , envoyez à votre locataire une lettre  recommandée de mise en demeure avec accusé de réception  . 

 Dés le 2éme mois d’impayé, il faut lui signifier un commandement de payer visant la clause résolutoire.

Le locataire  dispose d’un délai de  2 mois soit pour :

-          payer l’intégralité des arriérés de loyer

-         saisir le Tribunal pour demander des délais de paiement

A défaut pour le locataire d’avoir réagi dans ce délai de 2 mois , votre Avocat devra lui faire signifier  une assignation en référé devant le Tribunal d’Instance du lieu de l’immeuble.

La Loi   prévoit un délai minimum de 2 mois entre la délivrance de l’assignation et l’audience devant le Tribunal afin que l’assignation soit transmise au Préfet.

Si votre locataire fait appel aux services d’un Avocat , ce dernier demandera un report de l’affaire ( entre 15 jours et un mois) afin de pouvoir prendre connaissance des pièces du dossier et établir des conclusions en défense.

Une fois l’affaire plaidée , le Tribunal met le dossier en  délibéré et le jugement sera rendu  quelques jours ou quelques semaines plus tard.

Si le jugement prononce l’expulsion de votre locataire , sa condamnation aux arriérés de loyer et fixe le montant de l’indemnité d’occupation, votre Avocat devra adresser cette décision à un Huissier afin qu’il procède à sa signification et à son exécution.

Un commandement d’avoir à libérer les lieux est signifié au locataire.

Si votre locataire décide malgré tout de ne pas quitter les lieux , il faudra demander à la Préfecture le concours de la force publique ( expulsion par la force avec serrurier et  services de Police ).

A ce stade de la procédure depuis le 1er impayé de loyers il s’est écoulé environ 9 mois.

La Loi a prévu une période hivernale  (  du 01 Novembre au  15 Mars) pendant laquelle  aucune expulsion n’est possible  qui   retarde d’autant l’expulsion de votre locataire.

Me Bernard  BAYLE-BESSON

Avocat

www.immobilier.baylebesson.com 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Visiteur
15/07/2013 22:01

Bonjour,
dans la situation suivante: locataire ne paye plus le loyer. toutes les tentatives de médiation ont échoué. il se trouve que le voisin du dessous se plaint d'une fuite d'eau dont l'origine n'a pas été identifiée. le syndic de copropriété souhaiterait engager une société pour faire un diagnostic dans l'appartement. le locataire ne répond plus à aucun appel. la fuite risque d'engendrer d'éventuels dégats plus importants. y a t il des solutions?

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de bayle

Bienvenue sur le blog de bayle

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles