Centre de formations droit et Juridique

Le droit est un sujet complexe, c'est pour cela que nous cherchons à apporter des réponses de qualité, avec des interlocuteurs compétents dans chaque domaine.

Droits des femmes : l'Angleterre et l'Ukraine prennent part à la Convention d'Istanbul

Publié le 22/07/2022 Vu 207 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La ratification de ce traité international sera un grand pas en avant dans la prévention de la violence contre les femmes L'Union européenne s'est également engagée à ratifier la Convention d'Istanbul

La ratification de ce traité international sera un grand pas en avant dans la prévention de la violence cont

Droits des femmes : l'Angleterre et l'Ukraine prennent part à la Convention d'Istanbul

Lundi, le Secrétaire général Antonio Gueterres a annoncé que Kiev avait signé la Convention d'Istanbul au nom de l'Ukraine. Le traité entrera en vigueur dans les deux pays le 1er novembre prochain et fournit un cadre pour combattre la violence basée sur le genre par le biais d'obligations légales et de réformes institutionnelles au sein des gouvernements. Il leur impose également d'adopter une législation contre la VBG.

La Convention d'Istanbul est un traité historique qui fixe des normes internationales de protection contre toutes les formes de violence, y compris le viol conjugal et les mutilations génitales féminines. Elle a été signée par la Turquie en 2011 mais s'en est récemment retirée suite à une accusation de son gouvernement selon laquelle cet accord encourageait l'homosexualité chez les enfants

L'accord international le plus ambitieux sur la violence domestique a été annulé en raison de l'environnement "inamical" créé parce que certains États membres n'appliquent pas correctement ses exigences (droits des femmes). Qu'est-ce que le Conseil d'État turc ? Et pourquoi Ankara l'a-t-il abandonné au profit d'autre chose, probablement moins important comme des accords commerciaux avec d'autres pays à la place. Mais là encore, la Pologne a annoncé qu'elle prévoyait de se retirer des deux accords après avoir été irritée par les récentes actions de son voisin. Tout cela alors que l'Europe signe juste à côté sans encore y adhérer officiellement dans les limites de ses compétences, mais cela bloque depuis plusieurs années au niveau du Conseil (Etats membres), dont le feu vert officiel est nécessaire.

La Belgique est membre de la Convention d'Istanbul depuis 2012 et a subi sa première évaluation cette année. Le groupe indépendant, le GREVIO (le "groupe chargé de la vérification"), a rendu ses conclusions à la Belgique en 2019 en lui recommandant de poursuivre sur la voie de la mise en œuvre afin de se conformer à tous les engagements pris dans le cadre de ces conventions."

 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Centre de formations droit et Juridique

Le concept de droits de l'homme n'est pas d'origine morale, mais une modalité spécifique du concept moderne de droit subjectif...Ces droits de l'homme ont par nature un caractere juridique

Rechercher
Dates de publications
consultation.avocat.fr
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles