Les mystères du chapelet dans l'église catholique romaine

Publié le Modifié le 26/07/2019 Par Droit canonique Vu 330 fois 0

Quelques rappels sur le rosaire et les mystères

Les mystères du chapelet dans l'église catholique romaine

Les catholiques ont pour habitude de prier les mystères du rosaire. Le Pape Pie XII a décrit la prière du chapelet comme "le recueil de tout l'Évangile". Il y a quatre mystères du chapelet (joyeux, douloureux, glorieux, lumineux) et cinq parties de chaque mystère qui correspondent aux cinq dizaines du chapelet.

 

Les mystères joyeux se concentrent sur les événements joyeux liés à l'incarnation de Jésus Christ. Les mystères douloureux se concentrent sur les événements douloureux liés à la passion et à la mort de Jésus-Christ. Les mystères glorieux se concentrent sur les événements glorieux liés à la Résurrection et au règne du Christ. Les mystères lumineux ou mystères de lumière (ajoutés par le pape Jean-Paul II) se concentrent sur la vie et le ministère de Jésus-Christ.

 

Il est recommandé aux catholiques de méditer les mystères du chapelet en fonction des jours de la semaine. Par exemple, le lundi, ils prient les mystères Joyeux. Avec chacune des cinq dizaine du chapelet, ils se concentrent sur l'un des cinq événements qui composent les mystères joyeux. Le mardi, ils prient les mystères douloureux, et ainsi de suite jusqu'à la fin de la semaine. Cette méthode a été recommandée aux fidèles par Jean-Paul II.

 

Méditer sur la vie du Christ avec les prières du rosaire par l'intercession de la Vierge Marie est pour eux un moyen sûr de grandir dans la foi et d'approfondir leur relation avec le Christ.

 

C’est en tout cas l’objectif...

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

A propos de l'auteur
Blog de Droit canonique

Bienvenue sur le blog de Droit canonique

Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles