Qui a réellement gagné la présidentielle de 2018 en République Démocratique du Congo

Publié le Par Kalenga Vu 281 fois 0

La RDC vient pour la troisième fois les élections libres et démocratiques mais l'acceptation des résultats des urnes pose toujours problème

Qui a réellement gagné la présidentielle de 2018 en République Démocratique du Congo

QUI A 

 

Liminaire

 

La République Démocratique du Congo vient pour la troisième fois d'organiser les élections mais le problème qui se pose aujourd'hui reste celui de résultat des urnes et même son acceptations par les acteurs qui ont concouru audites élections.

 

1. Élection : socle de la démocratie.

 

La République démocratique du Congo comme son nom l'indique est un pays qui se veut réellement démocratique c'est à dire  le pouvoir émane du peuple, pour le peuple et par le peuple, tout ceci dans le but de mettre en place un jeu d'une autre nature que celui auquel été habitué le peuple congolais pendant plus de trois décennies, un jeu complètement différent et qui n'est pas l'amélioration de celui autocratique qui est celui obéissant à des modèles différents qui ne sont que l'oeuvre de législations et de réglementations enracinées dans la constitution et prenant appui sur elle étant donné qu'elle édicte le mécanisme par lequel l'on peut acceder au pouvoir et ce mécanisme n'est autre que les élections. Il est vrai que la République est à son troisième cycle mais l'ultime test démocratique reste celui de l'acceptation des résultats des urnes étant  donné celui de l'alternance vient d'être réalisé par la passation pacifique du pouvoir et qu'actuellement dans le pays l'on peut trouver un ancien président de la République .

L'acceptation des résultats des urnes reste l'ultime test démocratique qui en principe devrait être réalisé par le Feu Étienne TSHISEKEDI qui en 2011, avait prêté serment dans sa maison dans le but de refuser les résultats des urnes foulant ainsi aux pieds le travail abattu par les institutions légalement etablies et qui constituent le socle de la démocratie .  Et le même scénario vient d'être  répété avec Martin FAYULU qui refuse d'accepter les résultats des urnes et pourtant  le jeu démocratique  auquel il s'est livré a ses règles .

 

2. Les institutions légalement établies pour organiser les élections et proclamer les résultats.

 

Dans un État de droit qui est celui dont l'organisation et le fonctionnement obéissent au principe de la prééminence de la loi et ce dernier à pour soubassement la démocratie qui veut que l'Etat de droit s'exerce à travers des institutions légalement établies. La constitution de la République Démocratique du Congo a prévu deux institutions qui interviennent dans l'organisation des élections. La première est la Commission électorale nationale indépendante prévue à l'article 221 qui stipule que:" il est institué une commission électorale nationale indépendante dotée de la,personnalité juridique, elle est chargée de l'organisation du processus électoral notamment l'enrôlement des électeurs, de la tenue du fichier électoral, des opérations de vote, de dépouillement et de tout référendum . Elle assure la régularité du processus électoral et référendaire. Une loi organique fixe l'organisation et le fonctionnement de la commission électorale nationale indépendante".

La deuxième institution est la cour constitutionnelle qui est prévue à l'article 161 alinéa 2 qui dispose :" la cour constitutionnelle est juge du contentieux des élections présidentielles et législatives ainsi que du référendum". De ce fait toute personne qui désire compétir doit savoir que la République étant un État de droit a prévu des instituions qui du reste constitutionnelles qu'il faille respecter dans le but de respecter les règles du jeu démocratique le contraire serait fouler aux pieds la constitution que l'on prêtent respecter.

 

3. Qui a réellement gagné la présidentielle de 2019?

 

Trois candidats majeurs étaient en lice quant à ce. Il s'agit de Martin FAYULU pour le compte de plate forme électorale Lamuka, Félix Antoine TSHISEKEDI pour le compte de plate forme Cap sur le changement et Emmanuel RAMAZANI pour le compte de la plate forme électorale Front Commun pour le Congo. Comme dit ci haut, la commission électorale nationale indépendante après avoir organisé les élections en ayant la charge de proclamer provisoirement l'heureux gagnant et Félix Antoine TSHISEKEDI provisoirement proclamé comme président élu donc là,personne ayant provisoirement gagné la présidentielle de 2018. Et Martin FAYULU mécontent du résultat à saisi la cour constitututionnelle en contentieux électoral ce qui est de bon droit dans la mesure où c'est la seule institution habilitée à statuer sur le contentieux électoral et au finish à proclamer le résultat définitif.

Sa requête a été enrôlée sous RCE 01/PR et a été déclarée recevable mais non fondée étant donné qu'aucune preuve suffisante, entendez par là les procès verbaux  des différents bureaux de vote, n'avait été apportés par le réquerant pour appuyer son action sur pied du principe " Actori incumbit probatio ". Et ce dernier s'appuyait sur les déclarations de la Cenco qui, toute honte bue, avait declaré qu'elle avait fait des projections statistiques et l'on sait pertinemment bien que la statistique n'a jamais été une science exacte.Et la Haute cour après avoir déclaré recevable mais non fondée la requête, a proclamé définitivement Félix Antoine TSHISEKEDI comme président élu à la présidentielle de 2018.

 

4. Que conclure?

 

Il est vrai que l'on peut refuser d'accepter le vérdict des urnes mais l'on doit savoir que le jeu démocratique est celui qui obéit à la,prééminence de la loi qui a établi des institutions habilitées à proclamer les résultats des urnes et l'on doit dissocier les personnes qui animent lesdites institutions et les institutions elles mêmes.L'ultime test démocratique qui nous reste est celui de l'acceptation des résultats des urnes étant donné que celui de la passation pacifique du pourvoir vient d'être réalisé.

Voilà pourquoi il serait souhaitable de se plier devant la décision de ces deux institutions dans le but de renforcer la démocratie dans cette République qui se veut un État de droit.

Bravo République Démocratique du Congo .

 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Kalenga

Bienvenue sur le blog de Kalenga

Types de publications
Dates de publications
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles