Présentation

Coordonnées

Compétence principale : Droit de l'immobilier

Contribution(s) : 38 message(s) sur le forum

Contact :

Formulaire de contact

Site Internet : http://cooperationencopropriete.blogspot.com

Informations complémentaires

Face aux mauvaises pratiques des prestataires commerciaux ou aux dysfonctionnements dans les services publics, les citoyens se sentent souvent désemparés.

Dans la défiance, certains se replient sur eux-mêmes tandis que d'autres sont happés par des dérives identitaires.

Pour sortir de ce désarroi, il faut relancer dans notre pays les corps intermédiaires et notamment les associations agréées, les syndicats et les organisations de professionnels. Malheureusement, ces structures peuvent parfois paraître éloignées des préoccupations de nos compatriotes en grande difficulté face à des injustices manifestes. Pourtant, l'idée d'avoir des corps intermédiaires est bonne. Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

Aussi, le présent blog vise à donner des armes aux internautes pour les aider à s'organiser. Au lieu de se contenter de protester de manière brouillonne et seuls dans leur coin, il est proposé ici, sur chaque sujet, une analyse basée sur des écrits parus dans au moins deux revues juridiques renommées aux éditeurs différents.

Cela permet à la fois des vérifications ainsi qu'un regard croisé. Ces principes sont à la base des garanties citoyennes prônées par l’association LGOC fondée en 2011.

Selon ses statuts, le LGOC a pour but de promouvoir des modes de coopération entre acteurs sociaux qui offrent des garanties objectives à ces derniers.

L'association LGOC ne sollicite aucune cotisation. Elle n'a aucune activité de prestataire. Elle vise juste à servir le peuple afin qu'il retrouve une voix pour influer sur les outils dont il a besoin. 

Le LGOC promeut donc le pouvoir d'agir des citoyens, c'est-à-dire leur capacité d'influer sur leur propre vie. Ainsi, face à l'arbitraire, les mécontents pourront s'exprimer sans basculer dans la véhémence inaudible. Le LGOC sert juste de lieu de rencontre entre citoyens qui s'inscrivent dans cette même perspective de construction de garanties.

Le LGOC, tout en encourageant les échanges sur internet comme mode de coopération, n'approuve pas les polémiques entre individus cachés derrière des pseudonymes, car cela ne donne pas les garanties objectives nécessaire. Ce faisant, le LGOC tente de respecter son objet statutaire.

Pour suivre l'activité du LGOC après le 13 février 2021, visitez son propre blog, indiqué en haut de page.