Focus sur le Droit du dommage corporel #1 : Propos introductifs

Publié le Modifié le 12/03/2020 Vu 1 111 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Premier article de la série "Focus sur le Droit du dommage corporel" consacrée à l'indemnisation des victimes d'accident.

Premier article de la série "Focus sur le Droit du dommage corporel" consacrée à l'indemnisation

Focus sur le Droit du dommage corporel #1 : Propos introductifs

Je débute aujourd’hui une série d’articles sur le droit du dommage corporel, matière technique qui constitue l’un de mes principaux domaines d’intervention.

A la suite d’un accident, la victime se trouve rapidement confrontée à la problématique de l’indemnisation de ses dommages, qu’ils soient financiers, physiques ou encore psychologiques.

Bien souvent, elle découvre un monde nouveau, dans lequel le vocabulaire employé apparait peu compréhensible, voire totalement inaccessible. Il est désormais question de termes médico-légaux tels que « consolidation », « déficit fonctionnel », « préjudice d’établissement » ou encore « préjudice d’agrément ».

Malgré une absence totale de préparation, la victime d’accident doit prendre d’importantes décisions, qui pourront avoir de graves répercussions sur le plan personnel et familial. Elle devra notamment déterminer si l’offre d’indemnisation soumise par l’assureur est « suffisante », sans pour autant avoir d’éléments de comparaison.

Face à l’assureur, professionnel de l’indemnisation, la victime, la plupart du temps novice, se trouve en position de faiblesse. Il en résulte, dès l’origine, une négociation déséquilibrée !

Pour rééquilibrer la négociation entre la victime et l’assureur, la présence d’un avocat compétent en droit du dommage corporel apparait indispensable. Ce dernier s’assurera de la prise en compte intégrale des dommages subis, et sera à même d’apprécier la justesse des offres d’indemnisation formulées par l’assureur.

En pratique, il existe une grande différence de traitement entre les dossiers d’indemnisation gérés directement par les victimes et ceux gérés par avocat. L’intervention d’un avocat permet d’augmenter de manière flagrante le montant de l’indemnisation. Il n’est pas rare d’obtenir une augmentation de l’offre de 30% ou 50%.

En tant qu’avocat, je me propose d’être garant de vos intérêts face aux compagnies d’assurances, et me tiens prêt à vous accompagner à l'occasion de toute procédure d’indemnisation.

Votre bien dévoué.

Samuel MAZZA, Avocat au Barreau de GRASSE.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Maître Samuel MAZZA

Avocat basé à Cagnes-sur-Mer (06), titulaire d'un Master 2 en Droit des responsabilités, j'interviens régulièrement en Droit du dommage corporel, en Droit de la Famille, et en Droit pénal.

 

Rechercher
Types de publications
Dates de publications
Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles