Les sanctions encourues par le chef d'entreprise en redressement ou liquidation judiciaire

Publié le 16/05/2016 Vu 1 527 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Les sanctions encourues par le chef d'entreprise en redressement ou liquidation judiciaire

Les sanctions encourues par le chef d'entreprise en redressement ou liquidation judiciaire

Les sanctions encourues par le chef d'entreprise en redressement ou liquidation judiciaire

Le Tribunal peut sanctionner les fautes de gestion, d'imprudence et de négligence commises par le chef d'entreprise lorsqu'elles auront eu pour conséquences d'accroître l'insuffisance d'actif de la société placée en redressement ou liquidation judiciaire.

I. Les personnes soumises à ces sanctions

Au terme de l'article L.654-1 et suivants du Code de commerce, peuvent être concerné par de telles mesures "toute personne exerçant une activité commerciale ou artisanale, tout agriculteur et  toute personne physique exerçant une activité professionnelle indépendante, y compris une profession libérale , toute personne qui a, directement ou indirectement, en droit ou en fait, dirigé ou liquidé une personne morale de droit privé ; enfin les personnes physiques représentants permanents de personnes morales dirigeants des personnes morales ".

II. Les sanctions applicables aux dirigeants

Les sanctions applicables à l'encontre du dirigeant sont définies par les articles L.653-1 à 11 du Code de commerce.

  • Le comblement de l'insuffisance d'actif

Le dirigeant (gérant, PDG, DG etc.), de fait ou de droit, actuel ou ancien, peu être condamné à payer personnellement et solidairement les dettes sociales de sa société.

  • La mesure de faillite personnelle

Prononcée pour une durée maximum de 15 années, la faillite personnelle interdit d'exercer des fonctions de direction, d'administration ou de contrôle d'une personne morale et limitera l'accès à des fonctions commerciales de direction ou de gestion.

  • L'interdiction de gérer, diriger, administrer

Inscrit au casier judiciaire, le Tribunal peut prononcer l'interdiction de diriger, gérer, administrer ou contrôler, directement ou indirectement, soit toute entreprise commerciale ou artisanale, toute exploitation agricole et toute personne morale, soit une ou plusieurs de celles-ci.

Vous avez une question ?
Blog de Pierre Bordet - AVOCAT

Pierre BORDET

30 € TTC

8 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Pierre Bordet - AVOCAT

Avocat à la Cour d'Appel de Montpellier

Master I Recherche - Droit des Affaires

Master II & DESU Droit Pénal Economique

Rechercher
Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

30 € Ttc

Rép : 24h maximum

8 évaluations positives

Note : (5/5)
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles