BAIL COMMERCIAL : COMMENT REAGIR EN CAS DE LOYERS IMPAYES ?

Publié le Modifié le 31/07/2023 Vu 1 465 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Quelle est la procédure à suivre en cas de loyer commercial impayé ? Maître NICOLAS RICHEZ, avocat à Compiègne, vous rappelle les cinq étapes à suivre en cas de loyer commercial impayé.

Quelle est la procédure à suivre en cas de loyer commercial impayé ? Maître NICOLAS RICHEZ, avocat à

BAIL COMMERCIAL : COMMENT REAGIR EN CAS DE LOYERS IMPAYES ?

En matière de bail commercial, le non-paiement des loyers est souvent révélateur d'une situation financière fragile pour le preneur.

Dans cette situation, le bailleur doit réagir vite mais n'a bien souvent pas d'autre choix que d'engager une action judiciaire afin d'obtenir paiement de sacréance et limiter les impayés.

La saisine du tribunal judiciaire est alors envisageable mais uniquement après avoir délivré un commandement de payer au débiteur. 

 

RAPPEL DES CINQ ETAPES POUR OBTENIR LA RESILIATION DU BAIL COMMERCIAL EN CAS DE LOYERS IMPAYES

 

1. Lettre de relance

En cas de première impayé et lorsque vous entretenez de bonne relation avec votre locataire, une lettre de relance permet de lui rappeler ses obligations et de lui rappeler qu'à défaut de paiement une mise en demeure pourra lui être transmise. 

La lettre de relance rédigée par un avocat peut d'accentuer l'efficacité de cet acte.

2. Courrier de mise en demeure 

A défaut de paiement et d'arrangement amiable, la lettre de mise en demeure rédigée par un avocat augmente son caractère juridique et procédural. Elle permet également de faire courrier un délai de 8 jours minimum pour régulariser l'arriéré locatif. 

3. Commandement de payer des loyers impayés

Selon l'article L. 145-41 du Code de commerce, la délivrance d'un commandement de payer est un préalable obligatoire à la mise en jeu d'une clause résolutoire insérée dans le bail commercial. 

Cet acte d'huissier permet également de faire courrier un ultime délai (un mois) pour permettre au locataire de régulariser la situation. 

La clause résolutoire insérée dans le bail jouera de plein droit après l'écoulement du délai d'un mois. 

Passé ce délai, seule la saisine du juge civile peut permettre de faire constater l'acquisition de la clause résolutoire. 

4. Assignation en résiliation du bail commercial

Le Président du tribunal judiciaire est seul compétent pour connaître des litiges relatifs à la résiliation des baux commerciaux. 

Si le bail commercial contient une clause résolutoire, l'assignation en référé permettra d'obtenir une décision plus rapide. 

Elle a notamment pour but de faire constater l'acquisition de la clause résolutoire, d'obtenir une condamnation du locataire au titre de l'arriéré locatif mais également d'obtenir une indemnité d'occupation à compter du jour où la clause résolutoire est acquise ainsi que d'ordonner l'expulsion du locataire. 

5. Signification et exécution de la décision

Il s'agit là d'une étape indispensable afin de procéder à l'exécution de la décision et faire courrir les délais de recours. 

Maître Nicolas RICHEZ se tient à vos côtés pour vous assister et vous conseiller à chaque étape du recouvrement de vos créances. 

 

Retrouvez d'autres articles rédigés par Maître RICHEZ en droit de la consommation, droit immobilier et droit commercial sur son site internet.

 

Nicolas RICHEZ

Avocat au Barreau de Compiègne

07 89 03 66 41

www.richezavocat.fr 

 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Maître NICOLAS RICHEZ

Bienvenue sur le blog de Maître NICOLAS RICHEZ

Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles