RESPECTER LES BAREMES DE SALAIRES POUR LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE

Publié le Vu 13 787 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

RESPECTER LES BAREMES DE SALAIRES POUR LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE

Concernant, les salaires dans le cadre d'une production audiovisuelle souvent les employeurs lors du paiement d'une journée de travail, prennent le tarif hebdomadaire de la grille des tarifs syndicaux et le divise par 5.

Attention la convention collective audiovisuelle qui a été signé par la plupart des syndicats de l'audiovisuelle, précise bien que pour tout contrat inférieur a 4 jours, le taux journalier a prendre est le tarif semaine diviser par 4,5 (précarité).

Les erreurs que l'on voit souvent aussi dans le cadre des productions cinématographique, suite à la loi TEPA du 1 er octobre 2007 qui défiscalise les heures supp, étant donner que les intermittents travail la plupart du temps plus de 39H semaine, tout les bulletins des intermittents sont de 39H/semaine (35H + 4 heures majorés a 25%), attention aux tarifs syndicaux qui vous annonce souvent ils prennent la grille des tarifs hebdo 39H avec la majoration de 10%, et vous mettent sur le bulletin les heures supp majorés a 25%, attention à la grille qu'ils vous montrent, il ne prennent pas le bon tarifs, bien évidemment le directeur de production ne s'empressent pas de le faire remarquer car c'est une économie, dans ce cas précis prendre la grille de la SNTPCT(http://www.sntpct.fr/index.php?type=cine&menu=SALAIRES), dans le cas ou la production majore les 4 premières heures à 10% vous pouvez prendre la grille proposer par l' APC (http://www.cspf.fr/) .

Si besoin de plus de détails ne pas hésiter.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de sabryna

Bienvenue sur le blog de sabryna

Types de publications
Dates de publications
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles