Comment lever une interdiction de contact

Publié le Vu 16933 fois 15 Par manou56
30/09/2011 10:41

Bonjour,

J'ai été victime de violences conjugales et ai porté plainte contre mon ex-compagnon. Depuis les faits, il s'est fait soigné car il était alcoolique ce qui le rendait violent. Aujourd'hui il assume les faits et est redevenu quelqu'un avec qui je peux parler et non violent.

Le jugement est tombé et il n'a pas le droit de rentrer en contact avec moi pendant trois ans alors que nous avons un enfant ensemble et ne pas pouvoir se voir ou se parler ou autre pendant trois ans c'est impossible. Il doit récupérer ses affaires, m'aider à faire des réparations dans notre ancien logement, etc.

Je souhaiterais savoir comment puis-je faire pour lever cette interdiction qui, pour moi, ne me parait plus nécessaire. Mon but premier étant qu'il reconnaisse les faits et se fasse soigner ce qui est le cas.

Vous remerciant de vos réponses. Dernière modification : 04/07/2016

05/10/2011 20:44

Désolée vous n'aurez pas la réponse souhaitée mais vous cherchez les coups. La justice a donné une condamnation et vous voulez passer outre ?
Ne croyez jamais un homme qui dit avoir changer, il n'y a que le temps qui fait les choses. Votre "seul" amour n'a pas suffit à le retenir !
Par expérience, vous avez le discours d'une femme abusée, ce n'est pas un défaut, c'est juste un manipulateur.
Quand il sera guéri, c'est le jour où vous apercevrez que vous n'aviez rien à faire avec quelqu'un qui n'a pas eu le respect dû à une femme qui a fait le don d'un enfant.
Passez votre chemin !
Et bonne chance !

Modérateur

17/06/2013 14:14

ketandlol,
les personnes qui pose des questions sur ce site c'est pour y obtenir des réponses.
chacun peut y apporter la réponse de son choix conforme au droit puisque nous sommes sur un site juridique.
que vous vous ne soyez pas d'accord avec la réponse de rugbys, c'est votre problème mais vous ne pouvez pas lui dire de s'occuper de ses affaires.
personne n'a obligé manou56 à venir sur ce site.

12/09/2013 19:23

bonjour,
je suis la compagne d'un homme incarcéré depuis 2 mois pour des faits de violence en mon encontre, suite à une dépression qui l'a plongé dans l'alcool.
mon compagnon n'est pas violent à la base mais sa maladie alcoolique l'avait transformé.
bref... j'ai déposé plainte pour le protéger de lui-même et me protéger moi, et il a été condamné à une peine de prison ferme et à une interdiction de me contacter.
cette condamnation lui a ouvert les yeux, l'a amené à faire une cure de désintoxication, à se faire suivre psychologiquement pour sa dépression.
il a respecté tous les éléments de sa mise à l'épreuve, attestations de soins, attestations de suivi psychologique et addictologique, recherche d'emploi et de formation, prises de sang...
tout, sauf bien sûr l'interdiction... il n'en était pas question ni pour lui ni pour moi.
je l'ai soutenu durant ces 2 années qui ont suivi sa condamnation.
2 années où il a repris pied et est redevenu l'homme attentionné et doux que j'avais connu.
malheureusement, le bon d'écrou est tombé et nous voici forcés à communiquer par le biais de mon fils...
j'ai fait 2 demandes de levée d'interdiction de contact auprès de la JAP,une avant son incarcération, une après.
elles sont restées sans réponse.
sa conseillère d'insertion au sein de la prison, vient de nous informer que c'est à lui de faire la demande.
alors, d'une part, je voudrais dire aux personnes dont les jugements sont hâtifs et malvenus, qu'effectivement, vous n'avez pas les tenants et les aboutissants.
et qu'un homme peut devenir violent, non pas parce qu'il l'est au fond de lui, mais parce qu'une épreuve le fait tomber dans une spirale qui le fait devenir quelqu'un d'autre.
et qu'avec de l'amour et de la patience, et des limites posées en dernier recours, cet homme peut remonter la pente.
d'autre part, je voulais juste dire aux personnes dans mon cas : faites savoir à votre homme que c'est à lui de demander la levée d'interdiction au JAP qui s'occupe de son dossier.
Cela sera long et sans aucune certitude de réussite, dans la mesure où cette interdiction ne sera levée que si preuve est faite que le condamné s'est fait suivre, qu'il a réglé ses problèmes, et qu'il est reparti sur le bon chemin.
et si la plaignante est également d'accord avec cette levée d'interdiction.
voici l'humble témoignage d'une femme qui a eu le cran d'aider, malgré lui, l'homme qu'elle aime, en le mettant face aux conséquences de ses actes et en lui ouvrant les yeux sur sa maladie.
personne n'a à juger personne.
alors, aux donneurs de morale, je dirais ceci : avant de juger autrui, demandez-vous si vous n'avez jamais rien fait dans votre propre vie qui ne mériterait d'être jugé... et si oui, accepteriez-vous le jugement des autres ?
la vie n'est ni toute blanche ni toute noire.
les personnes non plus.
le plus important est d'être honnête avec soi-même, et d'assumer et nos choix et leurs conséquences...

26/11/2013 11:39

Merci Evy42.
Enfin quelqu'un qui comprend.
On ne peut pas se permettre du juger une situation qu'on ne connait pas. Parce qu'un parle de droit de la femme alors on pense que tous les hommes ayant commis une faute sont les memes.
Le miens vient de prendre six mois ferme. Nous ne sommes ni marié, ni pacsé. Sa famille ne veux plus que l'on garde contact et donc ne m'aidera aucunement à avoir des nouvelles. Je ne demande rien de plus que des nouvelles pourtant ...
Votre interdiction à t'elle été lévée? Avez vous réussis à avoir des nouvelles de votre conjoint? Je vous avous étre completement perdus je ne sais pas à qui m'adresser, rare sont la personne capable de comprendre.

30/11/2013 19:54

Bonjour, je suis désemparée. Nous nous sommes battus ac mon copain et je n'ai pas porté plainte mais celui ci est poursuivit pour violences conjugales sous l'emprise de lalcool . il n'a pas le droit de me contacter mais je ne suis pas d'accord avec cette décision. Comment faire ?

01/12/2013 15:51

Il est en prison?

01/12/2013 15:53

non pas encore, le procès a lieu la semaine prochaine. Mais je crains que la justice nous sépare alors que je n'ai pas porté plainte. Dois je aller revoir ma déclaration ou justement faire une démarque auprè du procureur pour l'aider un peu ?

02/12/2013 00:04

bonjour chka,
je vous ai envoyé un mp en espérant qu'il pourra vous aider.

26/12/2013 14:50

bonjour,
Suite à des violences conjugales (mon mari a eu 6 mois de prison, il aura le bracelet électronique), il a promis qu'il ne recommencerait pas et l'a prouvé.
Ce qui pose problème c'est que le juge a également mis en place une interdiction de contact de deux ans. Mon mari n'a pas encore eu son bracelet (condamné en juin pourtant) et malgré l'interdiction du juge, nous vivons ensemble et il a adopté un autre comportement (il ne me bat plus et me respecte). Nous souhaitons vivre ensemble et qu'il fasse sa peine chez moi (logement à mon nom).
Hors, les faits de violence se sont passées lorsque nous habitions chez ses parents (coutume du Kosovo) et il est toujours domicilié chez ses parents (alors que nous vivons ensemble depuis juin).
Les violences sont apparues au moment où nous nous sommes installés chez ses parents.
A l'heure actuelle, mon mari (qui a eu peur de me perdre) a mis un frein par rapport à sa famille et veut vivre avec moi, sans ses parents.
J'ai fait une lettre au juge demandant la levée de l'interdiction de contact et pour qu'il fasse sa peine à mon domicile.
Celui qui suit mon mari (je sais pas qui est cette personne :il est convoqué tous les mois et suivi au comité de probation des peines) a reçu ma lettre et m'a reçu en juillet (il m'a dit qu'il demanderait au juge).
A chaque fois que mon mari est convoqué, il demande si le juge a répondu et il n'y a aucune réponse à ce jour.
Celui qui suit mon mari a renvoyé une lettre au juge pour qu'il donne sa réponse. On devrait en avoir une en janvier.
Nous n'avons aucun indice : celui qui suit mon mari parle avec lui et lui donne des conseils sur l'attitude à avoir quand il se fâche. En même temps, il se moque de lui en lui parlant de divorce et en le testant sur sa jalousie.
Il dit que la juge refusera mais en même temps, il envoie une lettre.
A votre avis, est-ce que la juge peut lever cette interdiction de contact et faire en sorte que mon mari fasse sa peine chez moi ?
Nous sommes désespérés et il regrette énormément ce qu'il a fait.

09/03/2016 23:22

Bonsoir à toutes
Courage les filles je suis dans la même situation que vous ça fais trois que mon homme est à la prison pour un echange de gifles et des propos violents
Il a pris 6 mois ferme et 12 mois avec surcils alors que je n ai pas porté plainte et que je leur ai expliqué ce qui s était passé rien à faire ils ont décidé que j étais une femme battu alors que pas du tout j ai un fort caractère et je me laisse pas faire.
Du coup interdiction de voir aucun contacts pendant 18 mois .
Du coup j au fais des recherches renseigner chez 4 avocats différents et enfin j ai trouvé un avocat qui m à expliquer comment faire écrire au jap mais par l intermédiaire d un très bon avocat en faisant courrier et en demandant un aménagement de peines et de m armer de patience alors vous avez des droits prenez un avocat et un bon pour faire une demande au jap sinon sans suite!!!!!
Je tiens le coup pour mon homme et je laisserai personne m empêcher de voir mon amour je ne suis pas une victime ni une femme battu faut arreter

10/02/2017 20:06

Bonjour !! Je suis dans une situation ou il sais psser quelque chose avec mon copin... Sur le coup les policier mon convaincue de porter plainte contre lui en me disant que si ce netait pas moi c eux qui portait plainte... Suite a ma plainte il nous on imposé un interdiction de contact !! 2 jour suite a ma plainte jsuis retourner au poste pour retirer ma plainte... le procureur a decider de quand meme poursuivre mon chum et linterdiction de contact est rester... Suite a tout sa on ses reparler et somme redevenue un couple !! Mais apres 5 a 6 mois apres levenement il na tjrs pas psser en cour et on voudrais enlever linterdiction afin de pouvoir se voir car lamour quand tu ne peut voire lautre personne se nest pas facile...

J'aimerais savoir se que je doit faure afin que cette interdictuon de contact parte... merci

Superviseur

11/02/2017 11:14

Bonjour Kat111244,

C'est à l'audience qu'il faudra demander au juge de lever cette interdiction. Il vous faut cependant savoir que tous les 3 jours, en France, une femme meurt sous les coups de son mari, de son compagnon ou de son partenaire. A vous d'y réfléchir car un homme qui a battu une femme recommencera, soyez-en certaine.

09/05/2017 15:31

Bonjour,
pour que même les flics veuillent porter plainte...? Le soucis Tisuisse c'est qu'avec Kat tant que son chum ne l'aura pas envoyée faire un tour à l'hosto... Et même là ? Un mec qui frappe c'est basta !! finito !! pas de 2eme chance !! Mais c'est vrai qu'une petite baffe de temps en temps... Et c'est un mec qui dit ça..

26/07/2017 20:58

Kat111244 ta situation s'est elle améliorée ? Je suis dans la meme situation que toi ...

09/01/2019 16:34

Bonjour a tous pour lever une une interdiction de contact il faut que le condamnés en fasse lui même la demande...mais moi même ayant encore ce genre de souci ce n'est pas gagné ...il faut des preuve sérieuse et de la volonté si le condamnés et mise a l'épreuve ce n'est pas pour rien...il peu aussi avoir l'astuce de ne pas suivre les obligations ce qui bien sur entraine une incarcération immédiate par exemple pour un suivi de 2 ans avec trois mois ferme si celui ci venait a échoué ou le ferais exprès d'échouer alor seulement a sa sorti de prison sans surci derrière bien sur la mesure se terminerait automatiquement même si il y avait deux an de mise a l'épreuve mais il faut savoir que le durci peut tetre révoqué partiellement ex sur 3 mois le jap peu ne révoqué que 1 mois ce qui veut dire que en sortant de prison le condamnés serais encore a l'épreuve pour 2 ans mais avec 2 mois ferme en gros une perte de temps inutile mais cela dépend des FAI et de la gravité ainsi que le casier de l'intéressé.... Je ne sui pas justice mais si TS les condamnés voulais lever leur interdiction peut-être que beaucoup de femme mourait par amour ou pas.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Me. BLAZY

Droit civil & familial

93 avis

Me. AZZI

Droit civil & familial

10 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.