PENSION ALIMENTAIRE QUAND LE PERE SE DIT ENDETE

Publié le 30/11/2017 Vu 770 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

30/11/2017 11:16

Bonjour,

Nous passons au JAF suite separation demain.
La separation est a l'initiative du papa mais la saisie du jaf vient de moi.

Je n'ai eu que les documents "entrée - sorties" du papa hier.
Il a subit une baisse conséquente de salaire de 4000 à 2500 euros mensuels

Jusqu'alors pension alimentaire à l'amiable, il me donne 400 euros par mois pour nos deux enfants et JE "paye tout"les frais scolaires, cantine, centre aéré, etc
Les enfants sont en garde classique chez moi et un weekend/2 chez lui + moitié des vacances.

Post rupture et avant son changement de salaire, il s'est acheté une maison à 500 000 euros en bord de mer, soit un remboursement immo de 1600 par mois.
A rajouter de nombreux devis de reparation pour cette maison quantifiées à 700 euros/ mois. Sans compter edf (150 euros/mois) Eau (200 euros par mois, il a une piscine)
A rajouter ensuite les frais usuels mensuels.

Il est donc bien au dela de 30% d'endettement.

A noter que Sa maison comprend en son rdc un F3 et un studio qu'il a déclaré , mais pour lesquels il ne justifie pas de revenus (alors que maison en bord de mer dans le sud de la france, dans ville hupée ou les locations partent comme des petits pains)

J'ai peur que demain au juge il refuse de me payer une PA sous reserve d'avoir "trop de frais" avec sa maison.

Ne suis je pas en mesure de dire qu'il vit au dessus de ses moyens?

Ne suis je pas en mesure de lui dire de revendre sa maison et de vivre "avec ses moyens" actuels?

Peut il sous couvert de "toutes ces dépenses" ne pas me payer de pension alimentaire, ou du moins les 50% des frais scolaires obligatoires?

j'ai un salaire de 1700 euros et avec deux enfants je n'y arriverais jamais.

D'avance merci pour votre aide.
__________________________
ablackrose

30/11/2017 13:51

Bonjour,
êtes vous mariés avec ce monsieur ? Je pense que non... Difficile de préjuger de ce qui dira le juge mais si le surendettement du papa ne vous regarde pas, il est probable que le juge n'en tienne pas compte et somme le papa d'assumer sa paternité.

30/11/2017 14:17

Bonjour,

nous n'étions ni mariés ni pacsés.
J'espère que le juge demain saura voir que la père à voulu vivre au dessus de ses moyens et qu'il doit assumer ses enfants
__________________________
ablackrose

30/11/2017 14:18

a savoir que le papa n'a pas déposé de dossier de surendètement.
il loue "au black" ses deux biens locatifs, et habite avec une femme (mais refuse de l'avouer)
__________________________
ablackrose

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.