separation amiable que faire pour me proteger de mon mari

Publié le Vu 208 fois 2 Par valgia
27/02/2019 14:22

bonjour,

mon mari et moi avons decider de divorcer a l'amiable mais avant d'engager la procedure nous devons vendre notre maison je suis donc parti de la maison en accord avec lui et me suis installé chez un ami.

je paye la moitier du credit de l'eau du telephone de l'electricite depuis que je suis parti au mois de novembre. aujourd'hui je lui ai demande de ne plus diviser les consommations d'eau et d'electricite mais seulement le credit et les assurances depuis que sa nouvelle copine vient passer des week end avec lui dans notre maison! il n'est pas d'accord et me dis meme que j'ai quitte le domicile conjugale et qu'il pourrai le faire constater par huissier !!!

qu'est ce que je risque?

que puis je faire pour me proteger?

j'espere que j'ai ete assez clair dans mes explications.

merci d'avance pour vos reponses

Modérateur

27/02/2019 16:04

bonjour,

dans ces conditions, il ne vous reste plus qu'à réintégrer le domicile familial.

vous pouvez informer votre mari que vous ferez faire un constat d'huissier que votre mari vit avec maîtresse dan sle domicile conjugal et ainsi, vous demanderez un divorce pourf aute.

je vous conseille de prendre rapidement un avocat.

salutations

04/03/2019 10:11

Par expérience (malheureuse), je vos conseille également de vous couvrir autant que possible, réintégrez le domicile conjugual et faites les démarches pour être finalement autorisée à partir.

C'était un accord pour moi aussi, compte tenu de son emploi et pourtant celà m'a été reproché. Il a fallu faire des pieds et des mains pour faire reconnaître notre accord...

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Bénéficiez de 20min de consultation offerte avec un avocat. En profiter
Nouveau sur Légavox.fr

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.