Problèmes familiaux

Publié le 05/10/2022 Vu 700 fois 7 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

29/09/2022 12:58

Bonjour

J'ai 16 ans et j'ai un petit soucis j'aimerais vivre chez mon frere car ma mere n'est pas apte a s'occuper de moi ( alcool et drogue ) je ne m'entends pas bien et je ne veut plus vivre avec elle car sa empiète sur ma santé mentale je ne suis pas heureux et le seul endroit ou je suis heureux c'est avec mon frere je n'ai aucune envie de passer par un juge parce que depuis mes 10 ans je suis suivi par des assistantes social et j'allait souvent au juge sa vien de finir et j'ai pas envie d'y re aller aider moi a trouver une reponse a mes question parce que se n'ai plus vivable sa a trop durer merci cordialement. Dernière modification : 29/09/2022 - par Marck_ESP Superviseur

29/09/2022 13:15

Bonjour,

Appelez le 119. Ils vous aideront à trouver les bonnes démarches.

Etant mineur, vous ne décidez pas de votre lieu de résidence.

Votre frère peut faire une demande de placement chez lui. Mais si vous ne voulez pas revoir de juge, ce sera compliqué de rester dans la légalité.

Superviseur

29/09/2022 16:49

Bonjour

Si vous voulez éviter (si possible) les services sociaux, avec votre frère, je vous conseille d'étudier la voie d'une demande d'émancipation si vous avez 16 ans. Il existe des cas où le juge a tenu compte de la demande du mineur lui même.

Votre frère peut aussi devenir votre tuteur et obtenir un droit d'hébergement.

En tout cas, vous pouvez tenter, mais ce serait mieux avec l'aide d'un avocat, car chaque situation mérite une analyse spécifique.

Juridiquement, ce n'est pas évident, mais on sent que vous êtes plein de volonté. Bonne suite
__________________________
ICI, on peut donner son avis ou sa réponse sans critique systématique de la réponse précédente...ni FLAMMING, ni TROLLING , ni SPAMS, merci à tous d’être attentifs.

30/09/2022 09:29

Bonjour,

Je pense que de vous dire d'appeler le 119 est le meilleur conseil, plutôt que celui de vous orienter vers un « évitement ».

Il aurait été plus pertinent de compléter la réponse du premier intervenant par ce lien qui vous permettra d'avoir une réponse par des professionnels de la protection de l'enfance.

Cdt.
__________________________
La dictature censure toutes critiques et agresse la démocratie.

30/09/2022 10:03

BJR NONOLAMB

Vous dites "je n'ai aucune envie de passer par un juge parce que depuis mes 10 ans je suis suivi par des assistantes social "

Oui, bien sur, on peut appeler le 119, mais il faut savoir qu'il est plutôt réservé à l'enfance en danger (SNATED) et que ceux qui vous répondent vous dirigeront vers, justement, les services sociaux, car soumis à une obligation de transmission des informations recueillies à l'autorité administrative.
__________________________
Très cordialement

30/09/2022 12:52

Parce qu'avec une mère droguée et alcoolique un enfant ne serait pas en danger ?

Premier alinéa de l'article 375 du Code civil :


Si la santé, la sécurité ou la moralité d'un mineur non émancipé sont en danger, ou si les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises, des mesures d'assistance éducative peuvent être ordonnées par justice à la requête des père et mère conjointement, ou de l'un d'eux, de la personne ou du service à qui l'enfant a été confié ou du tuteur, du mineur lui-même ou du ministère public. Dans les cas où le ministère public a été avisé par le président du conseil départemental, il s'assure que la situation du mineur entre dans le champ d'application de l'article L. 226-4 du code de l'action sociale et des familles. Le juge peut se saisir d'office à titre exceptionnel.


__________________________
La dictature censure toutes critiques et agresse la démocratie.

05/10/2022 08:31

Je ne fais que répondre à NONOLAMB, qui précise

"je n'ai aucune envie de passer par un juge parce que depuis mes 10 ans je suis suivi par des assistantes social "
__________________________
Très cordialement

05/10/2022 09:47

bonjour

on ne pourra pas éviter la case tribunal et juge des enfants ;juge qui doit bien connaitre la situation aprés 6 ans de suivi

un placement éventuel chez un frere ne pourra se faire qu'aprés enquete sociale chez le dit frere (qui doit sans doute etre connu par les services sociaux.) et ordonnance du juge.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis