incrustation amie père après décès

Publié le 22/02/2011 Vu 1504 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

22/02/2011 13:43

Bonjour
Mon oncle et ma tante, mariés ss régime communauté universelle, ont tjrs habités même immeuble que moi, m’ont élevée comme leur fille, mes enfants c leurs pts enfants.
Mon fils décède en 95 (25ans). Ma tante en est morte(2000),mon oncle fait un accident cérébral qq jrs après(fin jv 96). Depuis, il perd année après année, son indépendance mentale, devient « corrosif » puis (2008)se réfugie dans passé (guerre. ..)
25 janvier 96, me nomme légataire univ, confirme en 2003 et exige que sa succession soit réglée chez notaire familial qui a originaux contrats ass vie. Ma fille a nue propriété de l’appart où il vivait, devait, lors de son décès, bénéficier du contenu, en grande partie à ma tante(sœur de maman).
Grand séducteur de femmes, mon oncle(décédé le 29/1/2011) a « retrouvé » l’1 d’entre elles, après mort de ma tante ; elle s’est occupé de lui, chez lui, en vacances, en w-e…mais son domicile reste en banlieue et y paye ses impots locaux (résidence princ).
Elle s’est efforcée de :
-séduire, en amoureuse transie, reste d’amis et côté de famille ; agit lors de son décès en m’éloignant de tt, et c si elle était sa femme, usurpe même son identité sur faire part, et après sa mort, met son nom sur sa boite aux lettres, (mon oncle n’avait jamais voulu l’épouser -a gardé son alliance jusque dans sa tombe, rajoutait des photos de sa femme au dessus de son lit).
-œuvrer pour que je ne puisse plus approcher mon oncle, et ne me prévenant qu’après sa mort lors de son hospitalisation…
-se faire faire chez son notaire un autre testament tardif, la nommant légat univ, héritant de tous ses biens mobiliers, et assurance vie conséquente.
Depuis 29/01, elle occupe l’appart +nom sur boite lettres(ma fille en a besoin :2è cancer et ne peut plus travailler)
Le mal qu’elle a fait étant irréparable, ma question ne porte donc que sur côté « pratique » :
Comment faire pour :
-syndic ne lui envoie pas de quittance de loyer pour le 2è trim (location implicite)?suis je en tord si j’enlève sur boite lettres étiquette collée, à son nom à elle, et fais changer serrure appart, avec accord syndic (qd reçu acte propriété de ma fille) ?
-empêcher femme ménage de continuer à y travailler et être réglée par elle ?
-récupérer appart ss meubles qui reviennent à cette femme ?
voyez vous qqchose auquel il faille faire attention(elle a eu pp années pr préparer tt cela !)
Le notaire familial essaye d’agir, mais n’ai pas d’argent pour prendre un avocat.
merci bcq de vos

22/02/2011 14:13

Il fallait agir avant, quand l'oncle était vivant.
Le notaire doit faire la succession, en attendant, vous ne pouvez guère agir. Tant que vous n'êtes pas propriétaire des biens, vous ne pouvez rien demander ni faire. Donc demandez au notaire de régler la succession au plus vite.

22/02/2011 15:41

mais du temps de son vivant, je ne pouvais pas imaginer une telle perversité!!
que faire après la succession????
merci de votre réponse

22/02/2011 18:10

Déjà il faut savoir qui hérite de quoi et si vous comptez attaquer le dernier testament

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.