DENONCIATION FAITE AUX SERVICES SOCIAUX

Publié le Vu 52597 fois 31 Par douchka
18/11/2009 11:38

Bonjour

A la suite d'un conflit de voisinage, mes voisins ont appelé la PMI à 2 reprises - Nous avons été convoqués à 2 reprises (en 2007 et 2009) et suite à ces 2 convocations, nos dossiers ont été par 2 reprises classés sans suite
Mais je trouve cela anormal que ces personnes ne soient pas inquiétées

A tous ceux et celles qui ont connu la même mésaventure que nous, nous avons l'intention de mener un combat pour que cela cesse et que la loi change
A tous ceux qui veulent se joindre à notre combat, merci de nous adresser vos témoignages ou tout simplement dans un premier temps de nous contacter à l'adresse suivante
doucka100@gmail.com

12/03/2010 23:00

Bonjour, voici un résumé de ma situation. Ma fille de 12 ans rentre de l'école un bulletin de note catastrophique, je la prive de télé et en colère sors de la maison croise son amie devant la maison (petite peste bien connue du quartier) ma fille qui a tendance à se victimiser lui raconte qu'elle est punie etc.... son amie l'influence et lui dit qu'elles vont appeler le 119 et dire que sa mère la bat !Les filles arrivent au domicile des parents de la petite peste, et raconte que ma fille est battue tous les jours à coups de ceinture jusqu'au sang !!, que personne ne lui donne à manger, qu'elle n'a pas de vêtements et que je ne suis jamais à la maison, qu'elle est seule jusqu'à la nuit (je ne laisse jamais mes enfants seuls !!!!! et je passe la majeure partie de mon temps à la maison) La mère de la peste, qui me connaît comme on connaît quelqu'un dans un petit village, appel le 119, rapportant les faits imaginaires des enfants et rajoutant que ce sont mes trois plus jeunes enfants que je maltraîte ! Que ma fille a fugué ! (150 m !!)pour venir se réfugier chez elle. Ne sachant ce qui se passe je vais chercher ma fille chez cette personne qui refuse de me la rendre et appelle la police qui arrive et m'interroge dans la cuisine de la personne, comme une criminelle, comme j'ignore tout de ce qui vient de se passer j'avoue être un peu hébétée. Le lendemain convoquée chez le médecin légiste qui constate une enfant en parfaite santé, sans aucun traumatisme, sévice ou même hématome, me dit de ne pas m'inquiéter que c'est une vengence de gamine. Deux jours après nous avons dû nous rendre au service judiciaire de la protection de la jeunesse, elle est auditionnée par un gendarme et une psychologue qui la filment. Je ne suis toujours pas au courant des faits qui me sont reprochés,,, ni ce que raconte ma fille, qui n'est pas une novice en matière de "pose de problème" (elle a mis le feu à la maison, s'est saoulée....)j'ai passé tout l'été entre la gendarmerie et la visite des gendarmes à la maison, après avoir interrogé plusieurs fois ma fille ils se sont bien aperçus que ces histoires étaient incohérentes, de plus dans l'intervalle elle a écrit plusieurs lettre me demandant pardon et avouant ses mensonges, me disant que la mère de la petite peste lui avait suggérer les faits imaginaires. Les gendarmes l'ont sermonnés et rendu leur rapport au procureur qui avait tout de même demandé une enquête, mais malgré tout, lettre du conseil général service des enfants qui m'envoie une assistante sociale, je lui explique l'histoire, mes enfants sont entendus un à un elle les questionnes... ma fille reconnaît avoir mentie... Elle me dit qu'elle va faire son rapport à ses supérieurs, qu'elle ne voit rien d'inquiétant, demande quand même à ma fille si elle veut aller en famille d'accueil !! Pensant l'affaire définitivement classée, ayant reçu et payé la facture de mon avocat qui ne m'a donné aucune nouvelle, si ce n'est celle d'avoir reçu mon règlement,je reçois hier un courrier m'informant de la visite de cette assistante sociale pour voir l'évolution de la situation !? dans le courrier il est indiqué que selon l'article... ils ne portent pas plainte contre moi pour l'instant ! elle vient me faire part de son enquête... Enquête auprès de qui ??? c'est le mystère ! car aucun voisin ou ma famille ou mes connaissance n'ont rencontré cette personne ! A la fin de l'été j'ai porté plainte pour dénonciations calomnieuses contre la peste et sa mère, je n'ai même pas obtenue le récépissé de cette plainte, je n'ai même pas la certitude que le gendarme l'ai transmise !! Je ne compte pas en rester là, et même si ma fille a sa part de responsabilité dans cette affaire, il est hors de question que je laisse ces petites gens s'en sortir comme celà ! Quand à moi je n'ai rien à me reprocher, si ce n'est d'avoir une fille qui devra attendre longtemps mon pardon ! et qui a passé l'année scolaire en internat !

Je comprends que ça vous "bouffe" de recevoir ce genre d'accusations, car bien qu'ayant un fort caractère comme vous je me fais des films, "ils viennent me prendre mes enfants...." je suis complètement raplatplat ! et pire alors que je commençais à "pardonner" voilà que ça revient sur le tapis ! Mes fils sont angoissés, car eux aussi se font des films, ma fille profite de la situation pour me dire que si je lui mets une gifle elle appelle la police !! j'ai droit à ce chantage quasi tous les we ! La petite voisine peste est dans le collège de mes fils et fait circuler des rumeurs ............

désolée d'avoir été si longue, j'ai essayé de mettre le minimum, car il y a eu tellement de rebondissements que je ne vais pas écrire ici tout mon romand. Je pense qu'il devrait y avoir une association pour protéger les victimes de l'abus de 119 ! j'ai même entendu dans la cour du collège "ta mère elle veut pas t'acheter un portableme ! t'as qu'à appeler le 119" Ou est le problème on se le demande !!!!

Cordialement
FamilleNombreuse

Modérateur

13/03/2010 00:48

... Et... De tout ce que, que fait ou dit, votre conjoint ?
(bonsoir, trop-nombreuse-pour-une-seule-femme)
__________________________
"Meurs et deviens."
- Goethe [Johann (comme moi!) Wolfgang (comme Lui) (von)] -
(conseil à donner à la chenille; pour qu'elle se réalise-finalise-perfectionne, en devenant papillon)
Variante dite à l'oeuf: -Casse toi ! (oiseau ou reptile?)

13/03/2010 12:31

Je suis seule, mon mari étant décédé depuis de nombreuse années. Un de mes aîné vit encore à la maison, quand aux autres mariés, ils viennent quasi tous les WE avec leurs enfants, qui passent souvent des vacances à la maison. Voilà ! en plus je suis une famille monoparentale !!!! Alors c'est certain ça dérange ! Comment faire pour que la plainte aboutisse ? peut'on porter plainte contre la petite peste qui fait circuler des rumeurs ??

merci
FamilleNombreuse.

15/12/2010 20:34

Bonjour,

Voilà, il m'arrive la même chose à peu près, c'est une ex-voisine avide de jalousie et méchanceté qui a fait de fausses accusations comme quoi je criais toujours après mes enfants, et qu'ils étaient maltraités...évidemment rien de cela..Le pire c'est qu'elle a asséné des coups de poings à sa fille que j'ai dû protéger.. bref, je me retrouve devant le juge pour enfants vendredi 17 décembre...Le père de mes filles aussi...mes grands enfants ont fait des attestations et tout le monde sait bien que cette femme a menti.
J'ai dû déménager à cause de cette femme et en avril dernier j'avais porté plainte, j'attends le retour. Pour arranger les choses les assistantes sociales ont menti aussi en disant que j'étais agressive...bref tout le monde ment..J'ai appris que cette personne assistante maternelle avait le bras long.;;Bref..je ne m'inquiète pas trop pour la procédure...car je n'ai absolument rien à me reprocher, mais pourrait-il y avoir des sanctions contre elle, car c'est trop facile.. et ça fait 1 an qu'elle me pourrit la vie. Elle m'a fait perdre mon travail d'assistante maternelle, car fausses dénonciations..(évidemment les puéricultrices sont de son côté)...j'ai voulu tout recommencer mes stages à mon nouveau lieu d'habitation dans une autre région et là encore elle a su où je partais et a prévenu..je suis convoquée , certainement pour m'expliquer...

Voilà si quelqu'un pouvait me donner des solutions pour me sortir de cette sorcière qui a juré me faire la peau...et j'en passe d'autres..Merci

Merci d'avance voici mon adresse msn : mariethi51@hotmail.com

15/12/2010 20:46

les assistantes sociales ont menti aussi en disant que j'étais agressive...bref tout le monde ment..J'ai appris que cette personne assistante maternelle avait le bras long

..(évidemment les puéricultrices sont de son côté)

Un conseil : abstenez vous de ce genre de réflexions devant le Juge... cela ne pourrait que vous nuire.

Avez-vous pris un avocat ?
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

15/12/2010 20:52

Par expérience personnelle, accuser, argumentation solide à l'appui, les assistantes sociales de mensonge, sans en demordre, ça peut aussi marcher (tout comme les menacer d'une plainte en faux témoignage).

L'important c'est d'avoir un avocat.

15/12/2010 21:17

APrès mon passage de vendredi ...suivant le verdict..je peux faire appel et là prendre un avocat...j'attends. Mes filles sont aussi convoquées.
J'ai oublié de préciser une chose importante c'est que les assistantes sociales de mon ancien domicile ,et celles de mon nouveau domicile ont dit tout le contraire... celles de mon ancien domicile ont dit que j'étais agressive, que ma maison n'était pas bien tenue (ça me fait rager ces mensonges) et celles de mon nouveau domicile ont dit que j'étais calme et que l'on pouvait discuter avec moi, que j'ai toujours bien coopéré, et que ma maison était bien tenue. Le rapport du collège et de la primaire est très bon. Mes filles travaillent très bien.
Non évidemment je ne vais pas affirmer ce genre de choses à savoir , que les assistantes sociales sont de son côté... je vais simplement dire la vérité, comme mon ex-mari , mes filles...etc...
mes grands enfants ont fait de très hautes études, je ne pense pas que si elles avaient été maltraitées , elles auraient pu étudier correctement...bref...

15/12/2010 21:21

Il est possible que le juge voyant tout ça, laisse tomber MAIS décide d'une AEMO (au cas où). Voyez ça comme une victoire et non une sanction. Coopérez avec la personne qui fait l'AEMO.

AEMO ?

15/12/2010 21:28

merci de vous intéresser à mon cas...que voulez-vous dire pas aemo ??
oui c'est vrai je vais rester calme , comme je le suis toujours..et que je n'ai rien à me reprocher..mais ce qui me chagrine c'est que cette personne m'aura fait énormément souffrir ;;qu'elle s'en tire à bon compte.. et je fais tout pour réunir les preuves qu'il s'agit d'une vengeance...je l'ai fréquentée à un moment et l'on voit bien dans les mails qu'elles m'envoyaient , qu'elle est violente.. et que je ne suis pas la première personne à qui elle fait ça.

15/12/2010 22:18

AEMO ?

Action Educative en Milieu Ouvert...
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

15/12/2010 22:45

AEMO (aide éducative en milieu ouvert) c'est une procédure qui ne place pas l'enfant qui reste à votre domicile. Le juge désignera une personne (assistante sociale, éducateur selon le cas, selon le contexte) qui s'occupera de vous plus personnellement. Viendra vous voir, vous aidera etc.
Evidemment, vous le vivrez comme une mise sous surveillance, mais peu importe, l'important c'est que vous soyez avec vos enfants.

Quant à vouloir faire une procédure contre la personne dénonciatrice, prenez un avocat pour ça.

16/12/2010 09:09

Je vous remercie vraiment pour toutes ces explications... je comprends mieux.
oui je prendrai un avocat pour me défendre contre cette personne, c'est certain. Surtout pour la stopper, car elle continue d'agir impunément.

Merci beaucoup

Marie

20/12/2010 21:18

Bonsoir,

Je me devais de vous dire ce qu'il s'était passé vendredi lors de mon rendez-vous devant le juge aux affaires familiales..finalement la juge n'a rien eu à me reprocher...mon ex-mari, mes filles ont parlé..La juge a bien vu qu'il y avait une bonne entente...et qu'il s'agissait d'une dénonciation calomnieuse.. donc pas d'aemo, ni rien du tout...par contre elle souhaite nous revoir en juin prochain par précaution et là si elle voit que cela continue à bien se passer ,qu'il n'y a rien de nouveau, elle classera le dossier...

Donc je suis soulagée ... je vous remercie tous pour votre aide...

Marie

20/12/2010 21:21

Vous aviez une audience devant le JAF et pas le juge pour enfants ???

21/12/2010 11:30

Bonjour,

Nous étions bien invités devant le juge des enfants au palais de justice d' Auxerre. C'est vrai j'ai dû mal m'exprimer auparavant.

28/03/2011 00:25

Je me permets de vous envoyer de message pour vous soutenir et malheureusement pas pour vous aider, car j'ai été quasiment dans la même situation que vous.
En 2003, mon mari, nos 2 filles et moi avons aménagé dans une maison de campagne proche d'un voisin qui venait de perdre sa femme (elle est partie pour un autre homme) et se retrouvant seul avec ses 3 enfants, à cette date, âgés de 9, 13 et 15 ans. A peine arrivés, il a voulu s'initié dans notre vie, sachant que je ne travaillais pas. Il m'a proposé de garder ses 3 enfants (+ les faire manger les matins, midis et soirs, leur faire faire leurs devoirs, les faire se laver, etc, comme sa femme le faisait) car il était routier et rentrait à des heures impossibles pour l'éducation de ses enfants, se plaignant constamment de sa femme et du reste de la population qui ne lui trouvait aucune solution de garde. naïve et avive d'avoir un emploi, j'ai accepté. J'ai donc gardé ses enfants pendant plusieurs mois, il m'a déclaré au début, donc contrat de travail, et progressivement il disait ça lui coûtait trop cher. Il a donc voulu que je ne garde que son fils le plus jeune et annuler le contrat de travail, donc plus me déclarer, ce que j'ai accepté mais avec du recul car je commençait à m'en méfier. Parallèlement, comme son métier était routier, il avait pris l'habitude de garer son semi-remorque (énorme camion transportant du bois) devant notre maison avant d'y habiter, durant toutes les années antérieures à notre venue, soit pendant environ 12 ans. A partir du moment où il ne m'a plus déclaré mon emploi, à chaque fin de mois, il a fallut que je lui réclame mon salaire en le menaçant de ne plus garder son fils. Ca a durer 3 mois car ça empirait. Ensuite, mon mari et moi avons décidé de lui interdire de garer son semi-remorque le long de notre maison car, comme on s'en était expliqué, notre mur en pierres se détruisait à cause de l'engin, que nous voulions le réparer et que nous voulions ensuite y garer nos véhicules à notre tour puisque désormais nous y habitions et qu'il n'avait qu'à garer son camion sur le côté de sa maison.
Quelques mois plus tard, ses 2 filles (aînées) ont quitté son domicile pour aller vivre avec leur mère installée avec un autre homme. De ce fait, notre voisin, après avoir perdu sa femme, il avait perdu aussi ses 2 filles et se retrouvait seul avec son fils (benjamin). Donc, dépression, alcoolisme, tentative de suicide, solitude... tout les ingrédients pour empirer son caractère rancunier, jaloux, menteur, diabolique, et surtout très machiste.
C'est à ce moment qu'il a commencer à nous créer des problèmes car il voyait notre famille heureuse et soudée. De plus, comme je me suis toujours bien entendu avec ses filles qui étaient parties vivre avec leur mère, je suis restée en contact avec elles et j'ai commencé à sympathiser avec leur maman, ce qui n'a pas du tout plus à notre cher voisin, surtout que je l'avais "abandonné" à sa nouvelle vie avec son fils à cause de son caractère trop autoritaire.
En 2004, il a commencé à partager sa vie avec une femme qu'il a connu au sein d'un hôpital psychiatrique suite à sa dépression nerveuse et le reste... Cette femme était encore plus diabolique que lui et comme il lui a raconté ce que bon lui semblait, évidemment elle l'a cru et à commencer à prendre les rennes car il était devenu impuissant à ses côtés. Ses filles qui venaient chez lui 1 WE sur 2 et la moitié de leurs vacances scolaires ne la supportaient pas et venaient s'en plaindre à moi, ce qui n'a fait qu'empirer encore nos relations que j'aurais aimé "mortes". Elle leur interdisait maintes et maintes chose jusqu'à mettre sous clé l'alimentation, modifier leurs habitudes, l'agencement du mobilier, éliminer leur chambre, etc... Je ne pouvais que les plaindre et le dire à leur mère.
L'été suivant, nous avons reçu des amis, donc festin dans le jardin. A la fin de la soirée, quand ils étaient partis, la nouvelle concubine de notre voisin a ouvert ses volets pour nous menacer d'appeler la gendarmerie car nous faisions trop de bruit. Mon mari, n'appréciant pas du tout cette réaction plutôt imprévisible, s'est fortement disputé avec elle. Nos filles étaient en colonie de vacances à ce moment là. Quelques mois après, soit en octobre 2005, une assistante sociale et une éducatrice sont venues chez nous afin de faire une enquête pour savoir si nos enfants étaient maltraités. Surpris et ayant compris qu'il s'agissait de la vengeance morbide de nos voisins fous, jaloux et rancuniers, suite aux explications de ces dames du service social, nous nous sommes expliqués. Ils avaient appelé en effet la gendarmerie afin de leur dire que nous faisions du tapage nocturne et que mon mari et moi se disputions sans arrêt. Apparemment, les gendarmes n'ont pas tenu compte de leur plainte, ils ont donc inventé une autre histoire : celle du fait que nous étions violents avec nos enfants, que j'étais trop sévère avec mes filles dans leur scolarité (forcément puisqu'elles réussissaient et pas ses enfants à lui), qu'ils les entendaient toutes les nuits pleurer alors que notre maison a des murs de plus de 50 cm d'épaisseur et qu'elle se trouve à une cinquantaine de mettre de celle de notre voisin. Bref, n'importe quoi ! J'ai demandé à ces femmes enquêtrices de questionner nos filles, à cette époque âgées de 6 et 10 ans. Nos filles étant franches et "bien", elles n'ont pas donné suite à ce dossier ridicule.
La concubine de notre voisin n'est pas restée longtemps vivre chez lui. Elle en est partie qu'un an après. Nous lui en avons voulu très longtemps, nos filles aussi ont pris conscience qu'il fallait s'en méfier. C'est que l'année dernière que j'ai accepté de lui reparler pensant qu'il s'était assagi car l'une de ses filles m'avait dit qu'il était sous l'influence de cette femme et qu'il regrettait son geste.
Depuis 1 ans 1/2, mon mari et moi sommes séparés. Je vis avec ma fille cadette, maintenant âgée de 11 ans, et ma fille ainée âgée de 16 ans, vit avec son père la semaine durant sa scolarité car elle est au lycée et plus proche de cet établissement. Les WE et les vacances scolaires, elle rentre chez moi. Mon mari et moi, malgré notre séparation, s'entendons bien surtout dès qu'il s'agit du bien-être de nos enfants pour leur équilibre. A un tel point, que nous nous voyons presque chaque WE pour se coordonner.
En début d'année scolaire, notre fille aînée a pris son scooter pour se rendre à la gare afin d'aller à son lycée. Elle a bien entendu son BSR et est donc en règle. Elle a 9 km à parcourir pour se rendre à la gare la plus proche, normalement une fois par semaine, les lundis matins car ensuite elle reste jusqu'au vendredi soir chez son père. Mon voisin, accompagnant aussi son fils interne à la gare le lundi matin, âgé de 17 ans maintenant, a vu ma fille sur son scooter et à proposer de l'accompagner 1 fois sur 2 car il disait avoir "pitié" d'elle. Comme ma fille devait se rendre à la gare les lundis juste pendant la période de l'été, soit en septembre, j'ai accepté pour la période d'automne, d'hiver et de printemps, en échange de faire 1 fois sur 2 également la même chose pour son fils de façon à rien avoir à lui rendre. Mon mari et moi avons des accords pour beaucoup de chose, dont celui d'accompagner notre fille à la gare les lundis matins. Conclusion, c'est lui qui, chacun leur tour avec mon voisin, accompagne notre fille et son fils. Mon mari les a accompagnés plus d'une fois sans que ça soit "son tour". Dernièrement, quand il ne pouvait pas, ma fille a demandé à notre voisin s'il pouvait le faire une fois de plus comme son père l'avait fait plus d'une fois. C'est là qu'ont recommencé ses menaces car il n'attendait apparemment qu'une chose pour essayer de nous causer d'autres problèmes. Il a dit crier que ma fille et il nous a critiqué à elle. Mon autre fille, qui prend le bus scolaire avec lui chaque jour (car il n'est plus conducteur de semi-remorque mais d'enfants) a eu le droit à des insinuations du genre "ça ne va pas chez toi, tes parents séparés ont des problèmes, comme j'ai connu ça avant avec mon ex-femme, tu as une drôle de tête, l'air fatigué, etc...". Le soir, ma fille aînée m'a dit qu'il avait été épouvantable vis à vis d'elle et qu'elle ne voulait plus le voir. Entre temps je suis allée le voir pour essayé de comprendre ce q'uil n'allait pas. Il m'a dit que ma fille aînée était victime de nos problèmes de séparation et qu'elle avait les larmes aux yeux, etc... Quand je lui ai posé la question, elle m'a dit que c'était totalement faux et que si elle avait un air plutôt inquiet que c'était à cause de sa réaction agressive. A un moment, il m'a dit qu si ma fille prenait son scooter, il ferai comme il y a 6 ans, c'est-à-dire appelé le service social. Ridicule de sa part, mais c'est ainsi qu'il veut vivre !
J'abrège, car je pense que vous avez compris qu'il chercher encore n'importe quoi pour nous nuire et depuis qu'il sait que je suis séparée, il veut remettre la main sur moi (s'imaginer à nouveau que je pourrai être se femme qui n'a pas). Je pensais qu'il s'était "calmé", mais non. Mes filles ne le supportent plus non plus, la cadette car du haut de ses 11 ans juste, ne l'apprécie pas pour son hypocrisie et sa méchanceté qu'elle constate au quotidien lorsqu'elle et ses camarades se font transporter au collège. Ma fille aînée n'a jamais oublié ce qu'il a essayé de nous faire il y a 6 ans et n'a pas du tout apprécié son agression verbale la dernière fois qu'elle l'a vu.
J'en ai parlé avec mon mari, et il a l'intention, la prochaine fois qu'il viendra nous voir, d'aller le voir. Le problème est qu'il n'est pas diplomate et j'ai peur qu'il s'emporte... donc que ça dégénère et qu'après les ennuis avec ce voisin persistent et me retombent dessus. Mon mari veut aussi le dénoncer en disant qu'il boit chaque jour dont les midis et qu'il se fassent contrôler car il transporte des enfants. Je n'aime pas cette pratique, bien que vraie sachant que notre voisin fasse pire : du chantage et des dénonciations mensongères ! Que faire ?
Merci à quiconque de me conseiller.
Par ailleurs, s'il existe une association contre ces fausses délations, merci de bien vouloir me (nous, car nous sommes plusieurs à être concernés), transmettre leur coordonnée. Les professionnels du droits étant trop cher et souvent pas assez impliqués comme pourraient l'être les bénévoles. Merci d'avance.

PS : Désolée pour les éventuelles fautes d'orthographe, trop pressée pour me relire et les corriger, et navrée aussi pour ce "roman"^pourtant très résumé.

08/01/2015 14:23

Bonjour,
Oui disons enquête sociale pour le fait que je suis partie en vacance avec ma fille k j'ai fait changement decile car elle était pas bien dans celle ci cest une ecole spécialisée avec enfant o handicape diverse skisofraine ex...... Ma fille et juste hyperactive elle bouge en classe c pour celle la donc voulu a la fin de l'année je l'enlève avant étant victime de cette ki cv garder mon enfant au milieu d'enfant skysofraine gris trouble ducomportement k faire

08/01/2015 18:45

si vous voulez une réponse, évitez l'écriture sms qui rend votre message incompréhensible.
les conditions d'utilisations du forum exigent d'employer un français correct.

01/02/2015 10:51

bonjour,
je m'appelle nathaly je suis maman de 6 enfants ,mes deux ainées ont déjà prit leur envol ,mes deux garçons qui etaient placé chez leur père sont revenus chez moi en février 2014 ,mauvais tratements moral avec leur belle mère et un père qui ne réagissait pas ! j'ai déménagé en avril car je travaille et plus facile aussi de me rapprocher de mon travail (je suis agent de service).J'ai beaucoup de difficultés à cerner mon ado de 15a,qui est très introverti ,absenteisme etc..j'ai pu rencontré les professeurs et faire évaluer les choses! mon ex mari etait sous l'apase,j'ai donc été contrainte de travailler avec eux ,l'année se termine ,mais nous devons trouver une solution pour mon ado ,alors on lui propose une rentrée en internat à 50m de chez nous ,j'explique que c'est sa seule chance de reussir etc.il accepte .Septembre la rentrée je laisse mes filles ainées s'occuper de mes deux petits qui ont 8 ET 9a et je vais aider mon ado pour lui donner confiance et lui dire que tout ira bien ..Octobre 1 semaine avant les vacances mon petit garçon de 8a rentre en pleur ,me dit que sa maitresse ne fait que lui crier dessus au début je prends ça à la légère alors je le calme sauf queça continue alors je vais à l'école j'essaie de xomprendre ,sa maitresse est froide et ne montre aucune émotion ,je comprends un peu mon pti ,cela continue encore et je mets sur le chier qu'il est temps qu'elle stoppe ses colères sur lui ! j'avertis l'inspection académique et je leur dit que noah ne retournera pas en classe tant qu'il n'en changera pas ,le directeur est dépassé et rien ne bouge noah perdra 30 jours de scolarité..mon Ado ne retourne plus en classe,il a décroché j'essaie tant bien que mal de lui faire comprendre qu'il n'a pas le choix qu'il doit y retourner car il est suivi par l'apase et ça présage rien de bon déjà mon soucis à régler avec mon pti ...et je dois aussi m'occuper de ma petite de 9a sans oublier mon travail etcelui de la maison..Mon fils de 17a veut changer de branche il etait dans la maçonerie,il choisit donc d'aller à la mission locale pour démarrer une formation ,en attendant j'essaie de trouver des solutions.Le 22 décembre ça sonne à la porte et deux dames se présentent comme assistante sociale, me demandant si j'avais reçu leur courrier ,j'explique alors que non ! je leur demande le motif de leur visite et me disent pour les absences effectivement du pti et de mon ado,mais sa dernière phrase a été et surtout voir s'ils sont nourris correctement !j'etais là sur le palier à me demander ce que je devais faire ,alors j'ai demandé à ces gens qu'ils etaient conviés chez moi jeudi 8 janvier (jour de mon congé)!et elles repartent! mes petits retournent à l'école mon petit garçon rentre content à la maison il me dit que tout va bien que sa maitresse ne lui crie plus dessus qu'il a retrouvé ses copains etc..le jeudi arrive avec mes deux fils de 15 et 17a on attend donc les dames ,l'heure passe et toujours personne ,comme je ne sais pas d'où elles viennent puique pas de documents présentés je ne sais pas où appeler alors j'attends mais rien ! puis le lendemain un courrier qui me disait que le rdv etait au cdass!or, j'avais bien précisé que je n'irai plus la bas et qu'il etait plus facile pour pouvoir rencontrer mes enfants de venir à domicile..On me remet donc un nouveau rdv et j'appuie bien sur le fait que ça se passe chez moi ! au téléphone ue personne me dit ouii il y a une possibilté et je raccroche ,le jeudi suivant pareil on attend et rien et je reçois un courrier pour me dire que jie n'ai rien fait pour changer la situation et aucun effort de ma part pour les rencontrer ! or c'etait faux ! le mardi 24 janvier mes petits rentrent manger car je ne travaille que du soir ,nous sommes là tous ensemble à table on rigole les petits racontent leur matinée et je surveille l'heure pour ne pas qu'ils soient en retard ..à 13H31 exactement je reçois un coup de téléphone me disant qu'on va venir chercher mes enfants (les 4)! je ne comprends pas ce qu'il m'arrive alors j'appelle mes filles ainées qui arrivent très vite et on entend sonner en bas à l'interphone ,j'essaie d'expliquer et de rassurer mes enfants ça pleure ça crie je hurle je ne sais plus quoi faire ! je renonce à la procèdure et une dame me dit qu'elle reviendra avec la brigade des mineurs! les petits sont en pleurs me serrent fort et je suis là pétrifié à ne plus savoir quoi leur dire ! je les rassure du mieux que je peux et la brigade arrive et mes amies aussi pour nous soutenir ! un de la brigade veut parler avec moi alors je le fais entrer et je lui présente mes deux petits il me dit qu'il est là parce que c'est son travail mais je vois bien qu'il est pas à l'aise ..ma fille ainée qui a fait du droit essaie de trouver des solutions pendant ce temps dans l'ascenseur j'essaie de rassurer encore et toujours et je leur dit que c'est provisoire qu'ils doivent prendre ça pour des vacances que je les aimes et que rien ne pourra nous séparer.Une dame froide parle avec ma fille et lui dit qu'elle a reçu un fax lundi soir et nous presente un papier soit disant venant du tribunal mais j'ai rien moi dans ma boite aux lettres et elle me dit normal on a reçu ça hier soir ! elle ne répond a aucune de nos questions et une autre dame prend mes ptits (elles etaient 8)..là je les accompagnent et je ne vois pas de sièges auto dans la voiture alors je leur dit hors de question qu'ils montent sans siège et ils partent à pieds moi je retourne voir l'autre dame qui me dit que mes ptis sont enlevé pour manque de nourriture et d'"hygiène ! je suis stupéfaite de ses dires! je dis à mon fils de remonter chercher tout mes tickets de caisses pour lui montrer mais elle ne veut rien savoir! me dit que je serai convoqué ! je lui dit de ne pas séparer mes enfants etc..je pleure je crie et pour autant ça ne bouge pas ! mes filles me tiennent une d'entre elle se met a s'énerver parce qu'on l'empêche de dire u revoir à ses frères et soeur et mon autre fille essaie toujours de savoir où ils vont être emmené et pas de réponse !là mon coeur est au ralenti je ne sais pas quoi faire je suis là sans bouger ! à chercher pourquoi !! le lendemain je suis à 9H dau cdass je demande un numero de telephone et je veux savoir où ils sont on me demande de revenir je rappelle la brigade qui me dit : mme battez vous soyez sereine et ne lachez rien! alors je suis repartie a 11H30 au cdass en leur disant que je venais de la part de la brigade des mineurs et j'obtiens un rendez vous l'apres midi !! entre temps j'ai mes enfants au telephone je suis heureuse de les entendre ils me disent qu'ils vont bien mais qu'ils sont à st malo et que mon ado est a dinan ! je ne comprends pas pourquoi si loin ! l'apres midi je me présente au cdass et je demande où sont mes enfants pourquoi st malo pourquoi dinan pourquoi si loin! je lui dis madame vous avez embrassé vos enfants le soir PAS MOI !! je lui dit "manque de nourriture" qui a pu dire une chose pareil je travaille je remplis mes frigos etc..et elle me dit "on nous a dit" !! mais c'est qui "on" !elle me parle beaucoup de mes deux garçons et qu'un dossier est fait depuis fevrier 2014 donc depuis que j'ai récupérer mes enfants! mais je leur demande principalement pourquoi mes deux petits ! et elle me balance que l'une d'elle serait en carence! parce qu'elle ne mange rien à la cantine ! et ma fille leur demande des preuves mais personne ne peut en fournir !!on leur demande une visite et on l'obtient! je vais donc pouvoir serrer mes toi ds les bras !! je leur amene des gateaux et leur chocolat préféré je suis là avec eux à les regarder me dire qu'ils ont une chambre ensemble avec une salle de bain qu'ils se sont fait des copains et copines et m:on petit pleure il veut rentrer ..1h avec eux juste 1 heure ..!!! mais ma fille de 9a me dit ne t"inquiète pas maman je serai forte ;et je dirai la vérité et je m'occupe bien de noah ! oui elle est d'une maturité incroyable ellle comprend les choses et elle sait qu'ils ne sont pas responsable et je l'embrasse tres fort ainsi que son petit frere que j'ai du mal à redonner.mes filles sont soulagés d'avoir pu les voir ,moi anéantie ..je vais au tribunal mercredi ,je vois un avocat lundi ! donnez moi toutes vos suggestions tout ce qui pourra m'aider pour les récupérer !! je suis seule avec mes deux petits depuis 10a j'ai mit ma vie de femme de coté durant toutes ces années pour pouvoir être avec eux et leur donner tout ce dont ils meritent ! j'ai un fils de 15a a qui l'assistante sociale a dit qu'il devait attendre d'avoir 18a pour choisir où il veut vivre !! ils ont l'intention de le garder en foyer et moi je veux qu'il revienne avec un éducateur au fesse s'il le faut ! AIDEZ MOI A TROUVER DES SOLUTIONS ,A ESSAYER D"ETRE LA PLUS CALME POSSIBLE SVP !! et de m'aider A TROUVER LA FAILLE !! mercii

14/03/2015 20:07

Bonjour
Je me retrouve dans votre témoignage
Suite à un conflit avec ma voisine d a côté arrivé il
y a 3 ans (tapage incessant de sa part ce qui a mener jusqu'au procureur
, elle a été convoqué et rapellé à l ordre) elle s est mis en tête de
me pourrir la vie dans un premier temps en me faisant une mauvaise
réputation (je suis pour elle une associal parce que je ne passe pas ma vie
a aller les voir, forcément avec mes horaires qui me font
souvent partir le matin avant eux et rentrer apres souvent crevé
j ai mieux a faire)
Par la suite et par 3 fois déjà elle a appelé le 119 en racontant des choses
immondes et fausse sur moi envers ma fille
Je cherche a demenager mais obligé d attendre un logement social vu mes
moyens un vrai calvaire qui me bousille un peu plus a chaque fois
Pour l instant j en suis a une main courante contre X car pas de preuve
Mais même si la police me dit que ca se transformera en plainte
si ca recommence j ai peu d espoir qu elle soit inquiété un jour

14/03/2015 20:08

Bonjour
Je me retrouve dans votre témoignage
Suite à un conflit avec ma voisine d a côté arrivé il
y a 3 ans (tapage incessant de sa part ce qui a mener jusqu'au procureur
, elle a été convoqué et rapellé à l ordre) elle s est mis en tête de
me pourrir la vie dans un premier temps en me faisant une mauvaise
réputation (je suis pour elle une associal parce que je ne passe pas ma vie
a aller les voir, forcément avec mes horaires qui me font
souvent partir le matin avant eux et rentrer apres souvent crevé
j ai mieux a faire)
Par la suite et par 3 fois déjà elle a appelé le 119 en racontant des choses
immondes et fausse sur moi envers ma fille
Je cherche a demenager mais obligé d attendre un logement social vu mes
moyens un vrai calvaire qui me bousille un peu plus a chaque fois
Pour l instant j en suis a une main courante contre X car pas de preuve
Mais même si la police me dit que ca se transformera en plainte
si ca recommence j ai peu d espoir qu elle soit inquiété un jour

23/04/2016 16:23

Bonjour , moi j'ai contacté le 119 dans le but d'aidée une amie complètement perdu dans son rôle de maman et ça se voyait sur le bébé .Alcool , drogue , sortit nocturnes avec l'enfant et j'en passe aucune violences a proprement parler mais de la négligence ; enfant sales , pas changer , des habit mouillé qui séchés sur l'enfant . Mal couvert lors des sorties '' nocturnes " enfin trop de choses qui selon moi n'allaient pas . Apres ce n'est pas une choses facile a faire quand on connait la personne car moi je me dis que j'ai trahis mon amie ... Mais après tout si elle faisait les choses correctement ça ne me serait même pas passé par la tête . J'ai essayé de lui dire les choses avec gentillesse et de la patience , puis j'ai commencer a lui parler plus séchement puis j'en suis venue à être surement blessante dans mes propos mais rien n'as changé , donc j'ai pris l'initiative de contacter le 119 pour qu'un suivit parental soit mis en place et que cette maman puisse ameliorer le quotidien de son enfant , car quand on fait un enfant on l'assume c'est tout . Il n'y a pas de parents parfait certes ! mais des parents incompetent y en a beaucoup . Cette personne je la cotoie tout les jours et j'ai peurs de ce que cet appel peut provoquer .. Est ce quelle va comprendre que c'est moi ?? ?? je ne me sent pas d'assumer cet appel pour le moment par la suite si les choses evoluent positivement j'avourais que c'est moi car je pense que c'est important car elle va se sentir observer par tout le monde puisquelle ne sait pas qui est la personne qui a appelé . C'est pas simple a faire mais quand il faut le faire on le fait car quand arrive le drame c'est trop tard et là la culpabilité seras pire et jusqu’à la fin de ma vie Donc ce qui devait arriver et enfin arriver . A VOIR CE QUE CELA VA PROVOQUER / Soit rien .. Affaires classé ou bien changer les choses positivement c'est ce que je souhaite . Je n'ai pas appelé dans l’intérêt de placer cette enfant qui a besoin malgré tous de grandir auprès de ses parent ( garde alterné ) si les conditions de vies le permettent bien entendu !!!

20/07/2016 07:14

ca fais trois ans que le divorce devrai prononcer mais aucune a chaque fois il repouse .
on a recu des lettres dont l ex a femme a fait ecrire a ses enfants quand je vois le courier c est de la manipulation pure et dure elle recoit jamais personne soit disant qu elle a des choses a faire pendant que mon ami viver chez elle ils sont tout nettoyer a causse de cafard aujourd hui je voudrais lui envoyer quelqu un car ont voit pas les enfants depuis un .pas de coup de téléphone que doit on faire merci

03/08/2017 00:17

Bonsoir,je suis la grand mere d un petit garcon de 6 ans.Ma fille de 27 ans est avec son pere,qui fume du cannabis,boit de la biere qui n est pas du tout insere.Le probleme est que ma fille travaille d arrache pied dans le commerce et finit a 20h.Alors c est lui qui s en occupe mais mon dieu!Mal!Je suis la seule personne a voir ce qui se passe réellement chez eux mais mon petit fils est completement livre a lui-même lorsqu il est avec lui.A cote de ca,il est enormement gate par sa mere et par moi alors il ne montre aucun signe de desequilibre affectif mais il faut que cela s arrete.Il interdit a ma fille de me parler hors de sa presence alors les dialogues sont rares mais rieb qu en la voyant on voit une femme terrorisee qui chereche en vain de le calmer ou de trouver des solutions.Alors moi,j ai envie de les denoncer aux services sociaux mais anonymement ma fille ne comprendrait pas pour qu ils trouvent une solution,je ne sai pas moi!Que quelqu un aille le chercher apres l ecole et que ma fille le recupere apres!Il ne veut pas qu il aille en centre aere pendant les vacances scolaires alors si on peut imposer ca et que quelqu un aille le chercher apres que sa mere puisse le recuperer apres le travail parce-qu elle serait folle sans son fils.Si quelqu un pouvait me conseiller.Merci.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BARRE

Droit civil & familial

5 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Me. GALLET

Droit civil & familial

8 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.