Demande de remboursement par 1640 finances ?

Publié le 03/09/2021 Vu 1027 fois 21 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

18/08/2021 19:04

Bonjour,

Après plusieurs appels téléphoniques de Experium d'Elancourt, me réclamant une dette de 5.101,86 euros, auxquels je n'ai répondu qu'une seule fois, pour leur demander de m'envoyer les justificatifs de cette somme.............silence, ..............

Ce jour, je reçois sur mon adresse courriel (comment l'on t-ils eue ? )une lettre de 1640 finance qui me réclame la même somme que je devrais, pour ne pas nommer, à Cofidis le 26/04/1994 !

Je tombe de ma chaise .car cette société ne m'a jamais rien réclamé. Plus de 27 ans après, je pense que j'aurai eu un jugement du Tribunal par cette société ?

Par avance merci à tous et à chacun. Dernière modification : 20/08/2021 - par Tisuisse Superviseur

Superviseur

18/08/2021 19:18

Bonjour,

A LAZARE75009

Juridiquement, il doivent pouvoir prouver l'existence d'un titre exécutoire.

Il est plus prudent de ne pas leur répondre ou de leur dire que vous ne comprenez pas ce qu'ils vous réclament et que leur insistance frise le harcèlement.

Si vous receviez un courrier-type, mentionnant des frais correspondant à une sanction pénale ou administrative, le but est de créer un mélange des genres entre recouvrement amiable et recouvrement judiciaire. Sachez qu'elles ne peuvent pas figurer dans une procédure de recouvrement amiable. La DGCCRF qualifie ce procédé de pratique commerciale agressive.

Enfin, vous pouvez prendre contact avec une association de défense du consommateur.
__________________________
Bien à vous
Legavox propose beaucoup d’infos et articles juridiques, cliquez sur "Accueil" et avant de poster votre question, il est utile de regarder si le sujet a déjà été traité.

18/08/2021 20:40

Bonjour,

Je vous conseillerais de répondre et de demander un titre valide qui donc ne soit pas prescrit en les prévenant que toute relance intempestive sans cette pièce pourrait vous permettre de déposer plainte pour harcèlement moral...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

20/08/2021 06:13

Bonjour,

je remercie les deux personnes qui ont répondu à mon message à savoir :

Marck-ESP

P.M

bonne journée

Lazare 75009

20/08/2021 08:07

bonjour

Ces officines de recouvrement, plus ou moins à la limite de la légalité rachètent des créances par lot et harcèlent les consommateurs par d'innombrables courriers plus ou moins menaçants afin de les faire céder, même en versant 1 euro.

La seule solution pour faire cesser ces pratiques est la LRAR leur demandant le titre exécutoire en précisant que sans ce document toute nouvelle relance sera considéréée comme du harcèlement et qu'une plainte sera déposée.

Superviseur

20/08/2021 08:15

Bonjour,

Voir aussi, pour appuyer les réponses précédentes, le dossier ci-après, dans la présente rubrique "droit de la consommation" traitant des "officines de recouvrement". Tapez ces mots sur votre moteur de recherche, vous arriverez tout de suite à ce dossier établi par des juristes.

20/08/2021 15:46

Bonjour,

je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre, je vais demander à cette société la copie du jugement et le titre exécutoire!!!!!!!!!!!

je me suis rapprochée de "Cofidis" 27ans passés???????????????la société est étonnée!!!!!!!!!!!!!

ce qui m'étonne , c'est que malgré toutes les accusations sur 1640 finance et expérium, ils ne réagissesnt pas!!!!!!!!!!!!!!!!!!

merci à vous tous;

corddialement,

Lazare75009

20/08/2021 17:09

bonjour

Si Cofidis a vendu la créance il n'est plus concerné et depuis l'époque a classé le dossier.


je vais demander à cette société la copie du jugement et le titre exécutoire!!!!!!!!!!!


n'oubliez pas en LRAR et en conservant un double et surtout ne prenez aucun engagement

Superviseur

20/08/2021 18:06

""ce qui m'étonne , c'est que malgré toutes les accusations sur 1640 finance et expérium, ils ne réagissesnt pas!"".

C'est parce qu'ils ont cédé la créance et basta!
__________________________
Bien à vous
Legavox propose beaucoup d’infos et articles juridiques, cliquez sur "Accueil" et avant de poster votre question, il est utile de regarder si le sujet a déjà été traité.

20/08/2021 18:32

Une cession de créance doit être signifiée ou notifiée suivant la date à laquelle elle a eu lieu mais pour une dette de 1994 la presciption a dû intervenir avant si ce n'est la forclusion deux ans après le premier incident non régularisé...

Vous pourriez revenir nous dire si vous recevez une réponse....
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

21/08/2021 09:16

Bonjour,

je remercie Chaber et P.M pour leur réponse, en effet, je vais envoyeer une LRAR et on verra bien je vous tiendrai au courant,

encore merci pour votre aide,

cordialement,

Lazare75009

Superviseur

21/08/2021 12:23

A titre informatif, même avec envoi d'un recommandé, ne vous attendez pas à une réponse de cette officine de recouvrement. Cependant, cette LR/AR aura un but : prouver votre réaction et la non réponse à ce courrier.

21/08/2021 12:30

re...................merci Tisuisse, j'aurai fait la démarche...................

cordial,

Lazare 75009

21/08/2021 13:14

Bonjour,

L'absence de réponse serait un aveu par rapport à l'art. 1353 du code civil :


Celui qui réclame l'exécution d'une obligation doit la prouver.

Réciproquement, celui qui se prétend libéré doit justifier le paiement ou le fait qui a produit l'extinction de son obligation.


En tout cas, cela stopperait le harcèlement moral...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

21/08/2021 15:45

.................merci P.M de prendre le temps de me répondre,

cordial,

Lazare

03/09/2021 11:23

................oups..............bonjour les "copains"

1640 m'a envoyé la copie du jugement de 1994!!!!!!!!!!en effet je ne m'en souvenait plus, à l'époque je résidais en région parisienne, comme beaucoup de petites gens, aux alentours de Noel je recevais des propositions alléchantes pour des crédits............bêtement je m'y engouffrais!!!!!!!!!!!!!crédits, crédits, crédits!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!j'ai eu un jugement de la société prés-nommée, en 1994, mes meubles ont été saisis et vendus, depuis je n'avais plus de nouvelles, mon adresse était connu, donc je pensais qu'avec la vente tout était règlé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

j'ai quitté la région en 2006............jamais de nouvelle...........

et maintenant 1640 me réclame 5 101,86, jamais je ne donnerai 1 centime à cette officine, plutot me remettre en rapport avec la société, mais je pose la question : pourquoi la société ne m'a plus recontacter? c'était elle qui était à même de me réclamer ce que je devais???

comme je le disais précedemment, j'ai contacté la société qui n'ont plus ces dossiers!!!!!!!!!!!!!!!!!

help!!!!!!!!!help!!!!!!!!que dois-je faire??????????

merci à tous et à chacun de me donner leur sentiment............

cordial

Lazare

03/09/2021 12:09

Bonjour,

Comme cela vous a déjà été dit, il a pu y avoir une cession de créance...

Mais il faudrait maintenant que l'officine de recouvrement vous prouve que la dette n'est pas prescrite depuis la saisie et la vente de vos meubles par des actes d'exécution forcée...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

03/09/2021 12:58

.........merci PM

merci d'avoir répondu à mon message, aussi rapidement, que dois-je demander à 1640? mais pour quelle raison les sociétés créditrices ne continuent pas leur procédure? car après la vente de tout mon mobilier en 1995 je n'ai jaimais plus eu de nouvelles???????????ces sociétés vendent leurs affaires ou bien les officines cherchent dans les tribunaux les débiteurs? je me permets de vous adresser ces questions car je constate que vous êtes au fait de tous ces problèmes, bonne journée

cordial

Lazare

03/09/2021 13:04

Vous devriez demander à l'officine de recouvrement de vous prouver que la dette n'est pas prescrite et qu'il y a eu depuis moins de 10 ans un acte d'exécution forcée...

Qu'à défaut, il faudrait qu'ils arrêtent leurs relances car vous pourriez déposer plainte pour harcèlement moral...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

03/09/2021 19:53

.....à nouveau merci de me répondre, mais là je vais un peu attendre!!!!!!!!!!!!!!merci encore de répondre et d'aider les personnes!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

cordial

Lazare.

03/09/2021 20:24

Mais surtout, ne reconnaissez aucune dette et ne versez aucune somme même sous la promesse que cela arrêtera l'affaire et pour avoir la paix...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

03/09/2021 22:34

.....oups.................pas d'inquiétude!!!!!!!!!!pas un centime

bonne soirée, merci!!!

Lazare

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

6 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.