Revente électricité après location gîte touristique

Publié le 13/03/2023 Vu 434 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

12/03/2023 15:41

Bonjour,

J'ai loué un gîte touristique pendant une semaine.

Dans le contrat, l'hôte précisait que dans montant de la location, un forfait de 8 kwh/jour d'électricité était inclus et qu'en cas de dépassement, chaque kwh serait facturé 0,20€



Or, nous sommes en hiver et la maison louée est chauffée à l'électricité !

Après une semaine de location, le forfait représente donc (7x8) = 56 kwh inclus dans le prix du gîte.

Sauf que la consommation totale a été de 291 kwh en heures pleines et de 191 kwh en heures creuses. L'hôte a donc décidé de me facturer un supplément de 482 kwh - 56 kwh du forfait, c'est à dire 426 kwh à 20 cents d'euro soit 85,20€ !



1/ le tarif actuel facturé par EDF est de 0,17€ en heures pleines et 0.14€ en heures creuses. L'hôte n'en tient pas compte et me revend le tout à 0.20€

En a-t-il le droit ? Peut-il faire une marge sur la revente d'électricité, déjà, dans un premier temps ?



2/ la cause de ce dépassement monstrueux est selon lui, la mauvaise isolation du bâtiment (envison 100 m²) ! Nulle part sur le contrat, cela n'est précisé et si j'avais pu imaginer un tel dépassement, il aurait pu aller se faire voir !

Toutefois, il applique à la location un tarif "basse saison" qui se retrouve ainsi sérieusement augmenté et beaucoup moins attirant financièrement pour les clients ! N'est-ce pas une sorte de tromperie voire de concurrence déloyale ?



À titre de simple éclairage sur ce gîte, l'hôte a tenté de me facturer un stère de bois de chêne à 90€ pour la cheminée alors que le stock présent pour le gîte était de 1/8 de stère et que je n'ai utilisé que 9 bûches...

De plus, l'annonce ne précise nulle part que ce gîte est en zone blanche ! Ni téléphone portable ni data ! Rien !!! Même si je n'avais aucune intention d'y télétravailler, faire 6 km pour trouver un réseau est un sacré préjudice quand même ! Je précise qu'en appelant l'hôte au téléphone, on tombe systématiquement sur son répondeur qui commence par "eh oui, nous sommes toujours en zone blanche, laissez votre message... etc."



Comment puis-je faire pour ne pas payer l'excédent facturé pour l'électricité ?



Merci d'avance de vos conseils !

12/03/2023 16:44

bonjour


avez vous contacté la plate forme pour signaler les prbolèmes avec ce propriétaire et son absence de réponse ?

12/03/2023 18:47

Bonjour,


Dans le contrat, l'hôte précisait que dans montant de la location, un forfait de 8 kwh/jour d'électricité était inclus et qu'en cas de dépassement, chaque kwh serait facturé 0,20€


Vous avez signé un contrat de location saisonnière(vacances).Ce nest pas la même chose qu'un contrat d'habitation . Si le dépassement est justifié par une facture et un relevé des compteurs rentrée sortie ce sera difficilement contestable.

Article 1103 du code civil

Les contrats légalement formés tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faits.

Cordialement

13/03/2023 12:37

Bonjour et merci de ces réponses.

1/


avez vous contacté la plate forme pour signaler les prbolèmes avec ce propriétaire et son absence de réponse ?


Je n'ai contacté personne pour le moment, ne voulant pas m'y risquer sans un appui juridique, d'où mon message ici-même. Je n'ai donc pu recevoir de réponse.

2/


Vous avez signé un contrat de location saisonnière(vacances).Ce nest pas la même chose qu'un contrat d'habitation . Si le dépassement est justifié par une facture et un relevé des compteurs rentrée sortie ce sera difficilement contestable.


Je ne discute pas le fait d'avoir un supplément d'électricité à payer, même si les relevés ont été faits hors de ma présence par l'hôte en personne. En revanche, revendre ce surplus à 0,20€, en mélangeant heures pleines et heures creuses et en prenant une marge par-dessus, ça me semble clairement abusif.
De plus, n'accorder qu'un forfait de 8 kwh/jour quand on sait pertinamment que le gîte est mal isolé, permet de louer à un prix qui semble attractif alors qu'il est hors de la réalité connue de l'hôte, me semble vraiment trompeur !

13/03/2023 20:50

Bonsoir,

Mieux vaut contacter une organisation de consommateur qui sera plus compétente pour vous renseigner et qui pourra éventuellement vous conseillez sur comment faire une réclamation.

Cordialement

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

7 avis