demande d'information sur les mesures distinguant enfant vacciné ou non au collège

Publié le 12/01/2022 Vu 420 fois 7 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

11/01/2022 16:15

Bonjour,

Etant à présent acquis que le vaccin COVID ne protège pas contre la transmission, pour quelle raison les enfants non vaccinés devraient-ils suivre un protocole différent des enfants vaccinés lorsqu'il y a un cas positif dans une classe?

N'est-ce pas de la discimination?

Merci de votre aide,

Une maman d'une collégienne de 13 ans non vaccinée

11/01/2022 16:43

b onjou

je me permets de finir votre phrase:"étant à présent acquis que le vaccin covid ne protège pas contre la transmission.....mais protège contre les formes graves de la maladie et la transmission est 10 fois moindre d'un vacciné à une autre personne qu'un non vacciné à une autre personne..."

Modérateur

11/01/2022 20:17

bonjour,

vous pourriez citer l'origine scientifique de cette affirmation que " Etant à présent acquis que le vaccin COVID ne protège pas contre la transmission,....." sans doute dans la prose des antivax.....

la Cour Européenne des Drois de l'Homme a estimé que la vaccination obligatoire ne constitue pas une violation du droit au respect de la vie privée et familiale tel que prévu par l'article 8 de la Convention européenne des droits de l'homme. la Cour européenne a affirmé dans son arrêt que la vaccination obligatoire était nécessaire dans une société démocratique et qu’elle répondait aux exigences de solidarité sociale.

la discrimation est la situation dans laquelle , sur le fondement de son appartenance ou de sa non -appartenance, vraie ou supoposée à une ethinie ou une race, sa religion, ses convictions, son âge, son handicap, son orientation sexuelle ou son sexe, une personne est raité de manière moins favoravle qu'un autre ne l'est, ne l'a été, ou ne l'aura été dans une situation comparable.

il me semble normal que des enfants non vaccinés qui ne sont pas protégés des formes graves de la maladie et transmettent plus la maladie qu'un enfant vacciné soit traîté différemment, le contraire serait condamnable.

il n'est pas impossible que dans quelques mois que des personnes vaccinées n'ayant pu opérées pour cause d'encombrement des hôpitaux et des cliniques par des personnes non vaccinées, déposent une plainte contre x.

salutations

Superviseur

12/01/2022 08:21


vous pourriez citer l'origine scientifique de cette affirmation que " Etant à présent acquis que le vaccin COVID ne protège pas contre la transmission,....." sans doute dans la prose des antivax.....

Bonjour youris,

Ce n'est pas une thèse antivax mais une constatation de tous les jours. De nombreuses personnes triplement vaccinées attrapent le covid aujourd'hui (surtout avec le variant omicron) et peuvent le transmettre. Personne, à part vous peut-être, le nie. Ma fille, par exemple, vient d'être testée positive malgré ses 3 vaccins et est à l'isolement. La thèse officielle est bien, me semble t-il, que le vaccin protège des formes graves mais n'empêche pas d'être contaminé (ou peut-être en réduit-il un peu le risque et encore, pas sur avec omicron) ni de transmettre le virus.

Je pense qu'il faut éviter l'intégrisme inverse des antivax...

Et, je précise s'il en est besoin, que je suis très loin d'être antivax, ayant reçu mes 3 doses dès que cela a été possible (et pas facile d'avoir un rendez-vous au début de la vaccination, il fallait s'accrocher).




L'Organisation mondiale de la Santé anticipe un fort développement du
variant Omicron sur le Vieux continent.

Un Européen sur deux sera contaminé par Omicron, qu'il soit vacciné ou non prévoit l'OMS ce mardi.


Au rythme actuel des contaminations en Europe, l'Organisation
mondiale de la Santé anticipe que plus de la moitié des Européens auront
été infectés par le variant Omicron d'ici 6 à 8 semaines.

Soit près de 325 millions de personnes.

12/01/2022 09:29

bonjour

mais les vaccinés transmettent 10 fois moins que les non vaccinés...il n'y a pas de solution miracle et complètement éfficace contre cette maladie ;il y a des solutions qui évitent une aggravation de la maladie

c'est comme pour la vaccination contre la grippe:le vaccin n'évite pas la maladie mais évite la forme grave

sans doute que la moitié de la population mondiale aura été infectée par la maladie mais la moitié de la population mondiale n'aura pas développé de forme grave.....grace à la vaccination

à défaut de sauver tout le monde d'une forme peu grave la vaccination sauve tout le monde d'une forme grave et meme si la vaccination n'évite pas la transmission......il faut arreter de voir dans la vaccination la perfection(arret complet de la maladie ,pas de transmission ,disparition du virus...) mais il faut voir son action réelle:les vaccinés souffrent moins et survivent plus que les non vaccinés....

Superviseur

12/01/2022 09:36


mais les vaccinés transmettent 10 fois moins que les non vaccinés...


C'est très loin d'être certain avec omicron. Les scientifiques ne sont pas d'accord entre eux à ce sujet, les études montrent des chiffrent radicalement différents de l'une à l'autre. 10 fois moins me semble très, très optimiste.

Superviseur

12/01/2022 09:44

Bonjour
Possible en effet,
Je suis contaminé, sans symptômes grâce au vaccin...Mais c'est forcément autour de moi et tout le monde à 3 doses.
__________________________
Les contributions publiées sur le site n’engagent que leurs auteurs respectifs, mais respect et non jugement sont de règle, l'incrimination est interdite, comme tout lien vers un site concurrent ou vers un site non « officiel ».

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

4 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis