Arnaque

Publié le 26/04/2012 Vu 61444 fois 127 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

02/04/2010 14:27

Bonjour JbDeParis

De la même manière que pour , il ne faut pas payer et vous pouvez, tout à fait, dénoncer cette pratique auprès de la DGCCRF de Montpellier (compétente également concernant le Portugal)

Pour notre part nous n'avions pas encore connaissance de cet "Annuaire Medical Européen" mais les méthodes semblent en tous points identiques à celles d'XXX.

Auriez-vous l'amabilité de nous adresser par fax au 03 20 56 42 58 le document que vous avez signé afin que nous puissions faire des recherches sur cet organisme et vérifier s'il s'agit de la même société qu'XXX ?

Vous remerciant par avance de votre collaboration en ce sens,

Bien Cordialement

Lex Consulting

02/04/2010 19:07

merci pour votre réponse.
Je vous envoie les elements rapidement.
J'ai appelé le n° consacré au signalement d'escroqueries du ministère de l'intérieur qui m'a dit que s'ils ne pouvaient rien faire car l'organisme est à l'etranger, ils avaient reçu ces derniers jours d'autres signalements d'autres médecins concernant cette société de lisbonne.
merci pour votre aide

02/04/2010 20:51

Bonsoir JbDeParis

Nous vous remercions pour l'envoi de vos documents que nous avons bien réceptionnés.

Le procédé (voire le formulaire) est strictement identique à celui utilisé par.

Par ailleurs, le site internet de cet annuaire "Medical" européen interpelle à plus d'un titre : il n'y a aucune mentions légales faisant référence au propriétaire du site ni à l'hébergeur, mais surtout y figurent des "informations" médicales à destination des médecins et des patients, sans citer quelque source que ce soit ou reprenant des articles dont l'origine est inconnue.

Dans ces conditions ce site ne se veut plus être un simple annuaire de référencement d'adresses....ce qui, de par les informations mises en ligne, non validées ou reproduites sans l'autorisation de leur(s) auteur(s) au mépris même des règles régissant la Propriété Intellectuelle, le rend d'autant plus dangereux.

Nous allons transmettre les éléments à la DGCCRF de Montpellier afin de signaler ce nouveau cas particulier.

De votre côté, compte tenu de vos qualités, nous vous conseillons d'informer le conseil national de l'ordre des médecins qui pourra, le cas échéant, émettre un message informatif sur son site
http://www.conseil-national.medecin.fr/

Bien Cordialement

Lex Consulting

03/04/2010 21:55

Merci beaucoup pour votre analyse. J'alerte le conseil national de l'ordre des médecins.
Je vous suis très reconnaissant.

08/04/2010 17:49

Coucou à tout le monde !

Après 15 jours de tranquilité, Mme Dell est revenue à la charge, avec un nouvel ultimatum. tout ceci envoyé par mail.
Puis dans la foulée elle a encore essayé de m'appeler (j'ai compté) 5 appels sur le même jour, et 5 messages vu que je n'ai pas décroché. toujours les mêmes menaces.
Quelques jours avant un courrier LRAR à mon nom provenant d'espagne que j'ai bien évidemment refusé, m'était proposé par mon facteur.

Je lui ai donc retourné un mail en lui disant que mon dossier était dans les mains du cabinet juridique LEX CONSULTING, et que j'avais déposé plainte auprès de la DGCCRF de Montpellier pour abus, et escroquerie. Chose que j'ai fais bien entendu.

Surprise, elle ne m'a pas rappelé par derrière, toutefois je reste sur mes gardes.

Bon courage à toutes et tous, ne nous laissons pas faire.

13/04/2010 18:08

Bonjour a tous!
moi aussi je me rejoins à vous car moi aussi je suis tomber dans le panneau.
Mais ce que je retrouve marrant c'est que je retrouve dans le ce forum des histoires identiques a la mienne, moi je suis au point de leur devoir plus de 2000€, j'ai commencer à avoir droit au coup de telephone et aujourd'hui à un mail de Mme DEll.
Quand j'ai reçu la premiere facture j'ai etait tout de suite voir un avocat qui m'a pris 450€ ht et qui à juste fait une lettre de reclamation dont ils n'on meme pas tenu compte, et cette semaine je me suis deplacer à la mairie pour les services juridiques ils m'ont conseiller de me rapprocher des associations d'aide au consomateurs et de porter plainte au pres des repressions des fraudes.
Mais jusqu'aujourd'hui jamais j'ai reçu une lettre en AR de chez eux donc il n'on aucune preuve que j'ai reçu leur lettres j'en ai eu le droit à une par mois, si vous avez d'autre idees ou infos n'exitez pas, car on peut sombrer dans le stress et l'angoisse.
J'ai fermer ma societe en fin Decembre vous croyaits qu'ils peuvent continuer à me reclamer cette argent?

je vous remercie pour tous vos temoignages car ça aide a remonter le moral quand on croit que tout est perdu.

14/04/2010 10:20

Bjr SUSI !

OK, tu es dans la même galère. Ne cède pas à leur chantage, cette dame Mme Dell (si c'est bien son nom) possède des techniques de persuasion assez solide, mais pour ma part LEX CONSULTING m'a bien aiguillé, contactes les si besoin est !
et aussi la DGCCRF de Montpellier sont bien au courant du soucis contactes les envoie ton dossier, ils vont te répondre par un document bien structuré !

NE TE SOUCIE PAS de leurs innombrables appels, retourne leur courrier simple par REFUSE, et n'accepte aucun LRAR qui provient d'espagne ou qui sont suspects.

bon courage, on se tient au courant

14/04/2010 10:37

susi: ne te laisse pas abuser. suis les conseils donnés

14/06/2010 18:47

Bonjour,

Vous pouvez saisir le Tribunal International de Médiation pour tenter de régler ce problème...
La sentence est donnée en six mois et c'est très économique!

www.courdemediation.com

Je sais qu'il ont un dossier en main.... On ne sait jamais,..Il peuvent peut être vous aider ?

Bon courage.

14/06/2010 20:06

En l'espèce une action de médiation n'a pas lieu d'être

Le site de la Cour Internationale de Médiation fait d'ailleurs un léger amalgame entre médiation et arbitrage puisque la médiation s'effectue en dehors de tout cadre judiciaire. Or, ce dont il est fait état est un arbitrage avec une décision de justice

Nous effectuons nous même des missions de médiation et le cadre légal de celle-ci, notamment en matière conventionnelle inter-entreprise, est défini par la Directive Européenne du 21 mai 2008

Nous sommes ici en présence d'une arnaque bien connue.

Une médiation suppose un compromis, or, compromis ici il ne saurait en être fait état, s'agissant d'une arnaque que subissent les entreprises et pour laquelle la DGCCRF de Montpellier avec qui nous sommes en rapport, préconise de ne régler aucune somme à la société .

Nous sommes particulièrement sensibilisés au principe de la médiation et de l'arbitrage puisque nous substituons ces clauses aux traditionnelles clauses attributives de juridiction (plus contraignantes) dans les conditions générales des clients que nous conseillons.

La médiation a tout lieu d'être dans un rapport contractuel identifié et accepté comme tel à la base qui deviendrait conflictuel, et non pas un rapport "contractuel" subi par ruse comme cela est le cas avec la société XXX.

Par ailleurs si l'action de médiation et d'arbitrage est préconisée dans des litiges internationaux, compte tenu des honoraires à exposer auprès des arbitres et des médiateurs, il est nécessaire que l'intérêt du litige soit en rapport avec lesdites rémunérations à exposer.

Quant à l'action collective préconisée par l'administrateur de ce site en renvoyant les lecteurs vers un lien spécifique (édité par le même administrateur), là encore, une parfaite transparence aurait été de préciser que l'action collective en tant que telle, appelée "class-action" est une action très fréquente dans les pays anglo-saxons mais encore difficile à mettre en oeuvre en France, si ce n'est par l'intermédiaire d'organisations de consommateurs.

Or, le litige décrit dans ce forum est un litige uniquement professionnel et dans ce cas aucune action collective n'est possible tout au moins en l'état de notre justice actuelle, même si les tempéraments évoluent.

Bien Cordialement

Lex Consulting

18/06/2010 11:13

Bonjour,

Moi aussi je me suis faite avoir, j'ai pris contact avec LEX CONSULTING et vais leur envoyer mon dossier.
Depuis 2008, je suis persécutée par CITY GUIDE EUROPEEN, mais la bétise que j'ai faite c'est d'avoir payé la 1ère Facture par peur de représailles après avoir envoyé plusieurs lettre recommandée en explicant que c'était une erreur, et que nous n'avions pas besoin de ce genre de service, notre secrétaire à signer se papier malencontreusement en croyant à un changement d'adresse gratuit.

J'ai reçu un appel de leur soit disant service contentieux qui me propose ce choix ci-dessous reçus par mail:

"Madame,

Suite à notre conversation de ce jour, nous vous informons que la Compagnie S.L.à Valence nous a saisi du litige concernant une facture impayée d’un montant de 1974 € du du 27 janvier 2010.

Cet impayé est consécutif à une commande d’insertion réalisée auprès de la Compagnie S.L. le 25 février 2008. La première facture a été dûment régularisée par vos services. En revanche, les deuxième et troisième insertions, également prévues par votre commande d’insertion, restent à ce jour toujours impayées.

Conformément aux conditions contractuelles, votre résiliation ne peut être effective qu’après l’écoulement de la durée minimum pour laquelle cette commande a été souscrite, c’est à dire après la troisième et dernière insertion. En effet, votre commande porte sur trois insertions consécutives.

Ce sont précisément pour ces raisons et suite à de très nombreux rappels que la Compagnie S.L. entend désormais faire respecter ses droits en la matière à travers une procédure de recouvrement par voie judiciaire à votre encontre auprès de la juridiction de laquelle vous dépendez.

Toutefois, compte tenus des éléments fournis par vous-même, nous présentons la solution amiable et transactionnelle que nous avons abordée afin de clore définitivement ce litige, à savoir règlement de 450 € pour la deuxième insertion et demande exceptionnelle d’annulation de la troisième insertion.

La partie adverse devrait faire connaître sa position sous peu.

Veuillez croire, Madame, en l’expression de nos sentiments distingués.

CEGEM RECOUVREMENT
Mr MARCO Franck
Tel : 0034 902 945 850
Fax : 0034 902 945 851
Courriel : mo@service-contentieux.com"


Ce qui est bizzard c'est que je retrouve le même numéro de téléphone que le message ci-dessus avec un nom différent et qu'il n'y ait pas d'adresse dans leur courriel.

je viens d'apprendre que la Directrice de la Crêche qui est immpliquée dans cette affaire vient de refuser un recommandé venant d'Espagne, j'espère que celà ne va pas nous porter préjudice.

Je ne sais plus quoi faire....

Avant de payer quoi que ce soit, je vais attendre la décision prise par LEX CONSULTING.

A+

18/06/2010 12:32

Je viens de trouver une info sur le fameux n° de tel Résultat de la recherche Cette adresse est celle de l'Opérateur à qui a été attribué le bloc de numéros

Le numéro 90 29 45 85 0 est attribué à l'Opérateur

SOCIETE FRANCAISE DU RADIOTELEPHONE (SFR
1, place Carpeaux
Tour Séquoia - La Défense 6
92915 PARIS LA DEFENSE

Voilà

18/06/2010 15:45

Bonjour

La société CEGEM RECOUVREMENT n'a aucune existence légale répertoriée au même titre que le cabinet "LEGAL DEPARTMENT" si ce n'est dans l'imagination fertile d', qui invente des noms de sociétés "juridiques" pour faire bien et faire peur !

Le n° de téléphone est précédé de l'indicatif 34 qui est celui de l'Espagne. Il s'agit plus que certainement de la même société que .

Cette dernière multiplie les relances agressives y compris par téléphone en ce moment, ce qui démontre une certaine nervosité bien compréhensible ; nous multiplions les plaintes à leur égard depuis plusieurs mois. Le dossier de la DGCCRF de Montpellier commence à devenir conséquent. Tant mieux.

Il est nécessaire de continuer de contester officiellement auprès d'. A ce jour la Commission Européenne à Bruxelles est saisie du problème (par Simon Busuttil commissaire européen maltais). Les recommandations européennes et celles de la DGCCRF sont les mêmes : contester et ne rien payer.

De notre côté nous avons élaboré une contestation juridique adaptée à la modification des documents émis par e.

Compte tenu de ce qui précède, ne vous laissez pas impressionner par des pseudos services de recouvrement qui font partie intégrante de la société

Bien Cordialement

Lex Consulting


!! Bravo, Lex !!

18/06/2010 16:10

Je vous remercie de votre réponse, le dossier est parti vous le recevrez dans la semaine.

16/07/2010 12:26

bonjour à tous,
étant dans le même cas que vous, je suis photographe en 2009 je pensais remplir un document simple et non un bon de commande... je viens de recevoir un coup de fil en appel privé de Me Leblanc de la société CEGEM. Je suis censée devoir 1900€ environ à europeen city guide. Elle doit m'envoyer un document par mail et me contacter la semaine prochaine. Je tiens bon mais je suis vraiment contrariée par cette histoire!
Merci pour vos témoignages qui m'aide à ne pas craquer!!!

20/07/2010 09:07

Nbou... rassures toi et ne craque pas !
s'il te recontacte ou t'appelle tu dis que tu ne te laisseras pas faire, que tu as contacté la DGCCRF de Montpellier et que tu t'es approché du cabinet LEX CONSULTING, d'aileurs je te conseille de voir vivement avec eux, moi ils m'ont parfaitement bien aidé.
j'ai été contrarié durant qqs jours, sur le point même d'accepter leurs combines de magouilleurs et d'arnaqueurs.
Ca fait 5 mois que j'ai plus de nouvelles... Jusqu'à quand je ne sais pas, mais j'espère pour le reste de ma vie j'espère

Administrateur

28/07/2010 10:56

Bonjour,

Sur demande de la société en question sur ce poste. je supprime toutes les références à cette société conformément à nos CGU.

Merci de passer par les MP.

A bientôt
Julien

30/07/2010 20:29

OK, et pendant ce temps là ils poursuivent leurs agissements ! eh bien !!!!!

30/07/2010 22:14

Bonsoir

Effectivement très étonnante cette attitude de la part des administrateurs.

Une recherche de leur part sur la société en question s'impose (et sur les multiples condamnations dont elle a fait l'objet en Europe)

Par ailleurs, l'attitude de cette société est officiellement contestée par la DGCCRF de Montpellier (qui nous vous le rappelons est un service public).

Un rapport de la Commission Européenne sur la base de la Directive 2006/114/CE et sous l'impulsion du commissaire européen Mr Busutill prévoit de dresser une liste "noire" des sociétés malveillantes dont fait partie la société XXX :
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en|fr&u=http://stopecg.org/docs/Busutill_report_on_XXX.pdf

Le nom mentionné de cette société l'est de par le grand nombre de décisions judiciaires qui ont été rendues en Europe à leur encontre et devenues définitives.

Pour notre part nous agirons toujours au mieux des intérêts de nos clients et regrettons cette attitude de la part des administrateurs de Legavox.

Ce problème récurrent est réellement une arnaque qui touche de nombreuses petites entreprises qui se voient harcelées par des personnes fort peu scrupuleuses tentant désespérément de justifier contractuellement leurs actes.

Il est grand temps que la Commission Européenne puisse statuer sur une interdiction d'exercer de cette société espagnole qui a piégé des milliers de chefs d'entreprises dont la trésorerie souffre déjà de la crise.

Nous continuons plus que jamais notre combat contre ces pratiques inadmissibles.

Bien Cordialement

Lex Consulting

01/08/2010 18:19

Bonjour a tous.
Comme vous tous ici j'ai recu ce fameux formulaire qui parait etre un demande de renseignement en juin 2009. j'ai dans la precipitation signé et apposé le tampon de ma société puis envoyé ce courrier.. etant persuadé de remplir une demande simple de renseignement comme le fait parfois "les pages jaunes".
Surprise un moi plus tard qd je recois la facture de l'XXX . J'ai donc teléphoné a cette societé en expliquant que je ne souhaitait pas paraitre dans ce guide qui n'apporterait rien a mon entreprise et surtout que c'etait une erreure de ma part .On m'a demandé d'envoyer un recommandé a l'XXX qui m'a repondu sous plis simple que j'avais depassé le delais de retractation .. evident puisque je pensais remplir une demande de renseignements et non un bon de commande !! cela dure depuis juin 2009 et mainteant le montant s'eleve a presque 2000 euro. J'ai recus de nombreuses lettres de relances . La semaine derniere j'ai eté contacté par CEGEM recouvrement qui m'a "lessivé " le cerveau pour trouver un arrangement. J'ai expliqué a mon interlocuteur mon probleme et lui ai dis que je trouvais bizarre que jamais l'XXX ne m'ai jamais ecrit en recommandé pour ses relances et j'ai qq jours plus tard recus mon 1er recommandé de leur part pour m'envoyé un protocole de paiement a l'amiable.
Je suis telement tourmenté par cette affaire que j'etais pret a payer une partie de la somme pour etre serein car le cabinet de recouvrement m'a dit que si je ne payais pas un huissier allait intervenir.
j'en ai parlé avec un ami et celui ci a fait des recherches et sur ces conseils j'en ai fait aussi .
Comme certains l'ont compris l'XXX est une ARNAQUE et le cabinet de recouvrement ne peut pas forcer qq un a payer .
Je depose demain une plainte aupres de la DGCCRF contre l'XXX.
IL NE FAUT PAS CEDER MEME SI LA PRESSION EXERCEE PEUT COMME CA A ETE LE CAS POUR MOI VOUS FAIRE PASSER DES NUITS BLANCHES.!!!
Je vous tiendais au courant des suites
Fabrice

07/08/2010 22:28

j ai eu le meme problème,je viens de recevoir une facture de 997€ sans savoir que lorsque j ai rempli le formulaire on ne m a jamais indiqué que ce service était payant.pouvez-vous me donnez la démarche à suivre.merci

09/08/2010 07:22

bonjour Morgan
Nous sommes tres nombreux a avoir eté trompés .. surtout il ne faut pas repondre a leur "harcelement ".. pour ma part g porté plainte aupres de la DGCCRF.En faisant des recherches il s'avere que L'XXX est une société malveillante, attendez vous a recevoir des relances et par la suite l'appel d'une société de recouvrement qui aura pour role de faire pression pour obtenir un paiement . Hors dans la loie francaise seul un huissier peut vous "ordonner" de payer .. la société de recouvrement n'est pas baseé en france non plus d'apres mes recherches . le papier que vous avez signé et renvoyé ressemblait a une demande de renseignements et portait cet intitulé hors l'article 121-1 du code de la consommation interdit tte publicité de nature a induire en erreur . Dans ce cas la il me semble legitime de dire qu'il s'agit d'une arnaque et invoquer un "consentement donné par erreur" . si vous souhaitez avoir plus de renseignements pour vous rassurer nous pouvons en parler par des moyens plus directs.. mails.. telephone ...
cordialement
Fabrice

09/08/2010 13:14

Merci fabrice pour ces renseignements!!
Je ne vais pas donner de réponses à leur courrier et attendre de voir ce qui se passse par la suite.Sur la feuille que j ai signé il n y a pas de montant, ils demandent simplement de compléter le formulaire donc je ne vois pas quel recours ils peuvent avoir.
Merci encore

10/08/2010 09:20

bjr.
D'autres ont ils rencontré des prblmes avc cette dite société?
merci de tenir au courant des suites
fabrice

10/08/2010 11:02

Bonjour Fabrice

Nous vous invitons à lire l'ensemble des posts sur le sujet

Vous y trouverez tous les témoignages et également les préconisations ou solutions.

Nous sommes à votre disposition pour intervenir pour votre compte si vous le souhaitez.

Bien Cordialement

Lex Consulting

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. CARETTO

Droit des entreprises

124 avis

Me. SAINT-FELIX

Droit des entreprises

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.