Naturalisation en cour et dossier de surendettement

Publié le Vu 189 fois 1 Par Kdy
15/08/2019 09:34

Bonjour,

j’ai 30 ans, je réside en France depuis 2006. J’avais fais une demande d’asil et j’ai obtenu en recour mon titre de séjour de 10 ans d’ailleurs j’ai fais la demande de renouvellement de mon titre qui est arrivé à expiration. Je suis divorcée d’un union mixte et je vis seul avec ma fille de 5 ans et de mon bébé de 6 mois tous les deux de nationalité française. Je suis actuellement en formation à distance, je prépare une licence de développeur Web, le papa verse une pension alimentaire. J’ai déposé un dossier de naturalisation au mois d’avril 2019, une semaine plus tard j’ai reçu le récépissé de mon dépôt de dossier mais je ne suis pas encore convoquée peut être au mois de septembre. Je suis à ma deuxième demande de naturalisation le premier était rejetté faute de ressource, je travaillais en temps partiel j’etais en concubinage à cette époque et je n’avais pas d’enfant.

Ma question: j’ai un crédit de consommation de 28.000€ que j’ai du mal à rembourser. Le crédit a été rejetté le mois de juillet passé et je pense qu’il ne passera pas non plus ce mois ci. On m’a conseillé de déposer un dossier de surendettement. Est-ce que si je fais ce dossier ça peut conduire à un refus de naturalisation s’il y a des enquêtes derrière au près de la société de crédit ou de ma banque.

En vous remerciant par avance de l’attention que vous porterez à mes interrogations.

Modérateur

15/08/2019 10:20

bonjour,

quelles sont vos ressources actuelles puisque je comprends que vous ne travaillez pas.

il est clair que le fait d'être en procédure de surendettement qui est un élément indiquant des dettes ne sera pas un élément favorable pour obtenir votre naturalisation puisque il faut avoir des ressources stables et suffisantes ce qui ne semble pas être le cas.


les services chargés de l'instruction des demandes de naturalisation s'attachent à vérifier si le postulant retire de son activité professionnelle des revenus suffisants pour garantir son autonomie, lui permettant de ne pas recourir de façon récurrente aux revenus de solidarité.


source: http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-62677QE.htm

salutations

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. MONGIS

Droit des étrangers

18 avis

Me. BAUTES

Droit des étrangers

11 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.