Agent immobilier pas très compétent

Publié le Vu 1557 fois 13 Par Rain
05/10/2014 12:06

Bonjour,
Je souhaiterai exposé mon petit souci avec mon agent immobilier pour l'achat de mon futur chez moi.
La signature de l'acte est dans un mois. Le compromis à été signé en juillet 150 000€ dont 10 000€ d'honoraire pour l'agence.
Je pensais que pour 10 000€ avoir une "certaine qualité de service". J'ai subit mensonge, manque de sérieux, et incompétence depuis le début et je rage à l'idée de dépenser une si grande somme pour ça.

Exemple :

Sur annonce, il y a une cave. Pendant la visite oui il y a une cave mais on ne peut pas la voir. Et finalement dans les document à ba non y a pas de cave.

Je devais signer une première fois le compromis en vendredi, pas de nouvelles, pas de nouvelles.Puis en fait non car ils signent avec qq'un d'autre le jeudi mais ils ont préféré ne pas répondre à mes appels c'était plus simple. Mais rappel le lundi ils croyaient que la personne avait 100 000€ d'apport mais c’était 10 000€ alors youhou madame vous êtes toujours là?

Un compromis rédigé avec les pieds. 7 articles re-rédigés par mon notaire. On y annonce que j'ai été convié à une assemblée générale de l'immeuble et une liste de document que je n'ai pas. (P.s je n'ai pas signé celui-ci ouf)

Dans le compromis date de départ de la locataire 31/11 mais l'agent m'assure qu'elle partira fin août, puis fin septembre, puis mi octobre puis puis puis ...

Je souhaite donc revisité l'appartement (que je n'ai pu visiter qu'une fois car la locataire pouvais pas) car il y a qq travaux et devant les commencer plus tard que ce que je pensais ( assurer par l'agent que on signerai bcp plus tôt) ... Et bien non l'agent immobilier m'annonce que la locataire refuse toutes visites. Et qu'elle en a légalement le droit.( alors que dans son bail il est écrit qu'elle doit laisser des créneaux de visite pendant la durée du préavis)

Et je passe, les mensonges, les semaines pour répondre, le soit disant "non ce papier n'est pas indispensable"...

Épuisée et usée je souhaitais savoir s'il y avait quelque chose que je puisse faire. Je souhaite toujours acheter l'appartement mais suis trop déçu de la prestation navrante de l'agent immobilier. dois je contacter la DGCCRF, la FNAIM, demandez des réductions des frais d'agence?

05/10/2014 13:31

Bonjour

Franchement je pense que ce qui vous arrive est monnaie courante dans le milieu. Mon agent m'a aussi menti éhontément sur les prestations d'une maison... je passe les détails. Bref quand l'un veut vraiment le bien, il faut malheureusement parfois passer mar eux. C'est un mal nécessaire.... Pour vous, si vous n'avez pas signé le compromis, vous devriez renégocier le prix FAI. Si vous lui rappelez tous ses manquement il ne pourras pas dire non sans risquer de perdre l'affaire.
Un agent est prêt à baisser son prix car il ne correspond pas à une prestation chiffrée mais à une négociation. D'ailleurs le simple fait qu'il soit indexé sur le prix de vente prouve qu'il n'est pas objectif.
0000€ c'est bcp trop. Vous pouvez faire descendre jusqu'à 5% dans vos circonstances‚ voire moins.

Si bous pouvez, négociée vous-même directement avec les proprio un prix net vendeur, puis négocier la com à la baisse avec l'agent. Il va être vexé mais il verra son intérêt avant tout....il préfèrera surement prendre l'argent

Cdlt

05/10/2014 16:40

Bonjour,
A mon grand dam le compromis est déjà signé. J'avais déjà une petite vision des mensonges and co mais je ne pensais pas avoir une prestation aussi navrante et surtout épuisante. Premier achat, seule, femme ...

Superviseur

05/10/2014 17:44

Je pensais que pour 10 000€ avoir une "certaine qualité de service". J'ai subit mensonge, manque de sérieux, et incompétence depuis le début et je rage à l'idée de dépenser une si grande somme pour ça.
Bonjour,
Mis à part le cas du mandat de recherche, c'est le vendeur qui mandate l'agent immobilier pour vendre son bien, c'est lui le client et lui qui paie les frais d'agence.
Vous ne pouvez donc pas user de cet argument. Vous, vous achetez un bien "frais d'agence compris", vous ne payez rien à l'agence.
Ceci, comme dit au début, si ce n'est pas vous qui avez mandaté l'agence en signant un mandat de recherche...

05/10/2014 20:07

Bjr

C'est vrai ce que dit janus, théoriquement, c'est le vendeur qui mandate et donc accepte les frais, mais c'est bien l'acheteur qui rallonge le prix car il négocie un prix FAI avec vous. Donc les 10000€ (en fait ça fait 6.67% du prix NV c'est dans la norme) vous allez les payer, mais l'acheteur aura participé en baissant son prix net. Donc il ne travaille mas pour vous (en fait il travaille surtout pour lui). Sa prestation, c'est de.vous voir fait signer...il a donc remplit son contrat envers son vrai client.

Cela dit vous êtes en droit d'exiger qu'il fasse son travail avec professionnalisme. Il a des obligations légales.

Notamment, vous avez le droit de visiter avant la vente.
Si vous avez acheté avec locataire, vous avez obligatoirement eu une copie du bail avec les dates de fin et.de. préavis. Si on vous refuse l'accès, alors demandez que la vente se fasse.après la fin du bail si vous pouvez attendre. Vérifiez quand-même auprès du locataire si il accepte la.fin de bail et quand il propose de partir.

Cdlt

06/10/2014 11:59

Bonjour,
Je vois bien que je suis un peu coincé et vais devoir aller jusqu'au bout avec un agent ni très honnête ni très compétent.
Mais la goutte d'eau c'est le refus de visite. Et là ça m'embête vraiment de ne pas pouvoir venir pour prendre les côtes.

Superviseur

06/10/2014 13:24

Bonjour,
Contrairement à ce que vous pensez, la locataire a tout à fait le droit de refuser votre visite.
Son devoir était de laisser visiter le logement en vue de trouver un acheteur. Une fois l'acheteur trouvé, elle n'a plus obligation de laisser visiter.
Malheureusement, vous avez choisi d'acheter un bien encore occupé par une locataire, cela crée des contraintes...

07/10/2014 20:49

Bjr

Je ne comprends pas, le compromis mentionne le locataire ou pas? Si oui, il mentionne aussi sa date de départ? Ça serait contradictoire pour moi. C'est avec ou sans locataire, pas avec un locataire sur le départ...
En bref, vous avez acheté avec ou sans locataire?

Cdlt

Superviseur

08/10/2014 07:34

Bonjour lobsang,
Rain achète un bien qui était loué, soit le bailleur a donné congé pour vente à son locataire, soit le locataire a donné congé, et nous sommes dans la période du préavis.
Ce n'est donc pas une vente occupée puisque au jour de la signature définitive, le locataire sera parti (du moins il faut l'espérer), mais dans l'immédiat, le locataire est toujours là, il est chez lui, et il est libre de refuser une visite du futur propriétaire.

18/10/2014 08:34

Bonjour

Comme quoi il y a des cas ou ce qui est écrit ne suffit pas.
Dans ce cas c'est donc au propriétaire de délivrer un bien conforme au compromis (libre de location ou d'occupation).
Tant qu'il n'est pas libre, il ne peut être acheté dans les termes du compromis. Donc si il est occupé le 05/11 (date de regularisation) Rain ne signe pas et peut demander un dédommagement (pour l'obtenir ça sera plus dur). Par contre cette date (déduite du post de Rain) est incompatible avec la date de libération du 30/11. Le compromis est inconsistant, il n'est donc pas valable concernant l'occupation par le locataire. Rain a donc acheté occupé, CQFD.

Cdlt

Superviseur

18/10/2014 10:33

Donc si il est occupé le 05/11 (date de regularisation)
Je ne vois pas cette info dans la discussion, j'ai loupé cette date du 05/11 pour la signature ?
Il est certain que si l'on est devant une vente libre, le notaire s'assurera que le locataire est parti avant la signature.
J'ai déjà vendu et acheté plusieurs fois des biens loués auparavant et je vous garantis que le notaire surveille cela...

24/10/2014 09:04

Bonjour janus

Rain publie le 05/10 et dit que la signature est dans un mois. D'où la date déduite de signature le 05/11.

Cdlt

Superviseur

24/10/2014 10:47

Ouais...
L'expression "dans un mois" tout comme "le mois prochain" peut signifier pas mal de choses...

24/10/2014 22:33

Ça change pas grand chose au fait que la date déduite de signature est largement antérieure à la date de libération supposée des lieux. Donc mon point est parfaitement valable.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Ferlan

Droit de l'immobilier

25 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.