accident scooter pendant le travail

Publié le 26/02/2014 Vu 4016 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

02/11/2012 12:14

Bonjour, étant livreur de pizza, j'ai eu une accident avec mon scooter, pour résumé la situation, la traffic était fluide en ville, lorsque soudain la voiture s'est mis à freiner de toute urgence pour je ne sais quel raison, malgrés la distance de sécurité je suis rentré dans le véhicule, la tête en premiére dans la vitre arrière, la vitre à été completement casser, je suis encore sous le choc.

Mon front à été ouvert, la plaie de 10 cm sur mon front va jusqu'au a la boite cranienne en profondeur. J'ai donc eu 15 points de souture, fracture genoux, attelle + platre. Bref je savais pas qu'un accident pouvait vous briser psychologiquement comme je le suis...

J'ai beaucoup de question, le chirurgien ma donner 1 mois d'arret de travail, j'ai d'énorme probléme financier, dois je débourser quelque chose concernant les frais médicaux, le vehicule de la dame, dois je payer des indémnités?
Vais je toucher une quelconque somme afin de pouvoir survivre durant ce mois?

merci à tous ceux qui me répondront car je suis vraiment perdu...

25/10/2013 15:49

Bonjour Jean94,
J'aimerai en savoir plus sur ta situation.
Comment as-tu dénoué le problème avec ton employeur et éventuellement les caisses d'assurances ?
D'avance merci

26/02/2014 10:36

Bonjour,

Si votre accident est survenu pendant votre travail, il s'agit d'un accident de travail. Dans ce cas précis, votre employeur doit faire une déclaration AR sous 48 heures et vous délivrez une feuille d'accident (formulaire CERFA) vous permettant de ne pas faire l'avance de vos frais médicaux qui seront pris en charge intégralement jusqu'à votre consolidation, voir au delà s'il y a rechute. En parallèle, votre salaire doit être maintenu jusqu'à votre consolidation. Votre contrat de travail est suspendu mais vous êtes protégé, de sorte que votre employeur ne peut procéder à aucun licenciement pendant votre durée d'immobilisation. Vous devrez également faire une visite de reprise avant de reprendre votre travail, pour cela rapprocher vous du médecin du travail de l'entreprise pour le cas où votre employeur ne ferait pas la démarche.
En ce qui concerne l'accident en lui même, c'est à votre employeur de saisir son assurance qui se mettra en rapport avec le tiers accidenté, vous n'avez pas à payer.
Bon courage

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. LEBLOND

Droit de la santé

5 avis

Me. BESSY

Droit de la santé

0 avis