Congé parental, souhait retour à 80%, rdv DRH surprenant

Publié le Vu 2824 fois 5 Par Clavie84
04/12/2009 14:47

Bonjour,

Je suis actuellement en congé parental pour mon troisième enfant jusqu'au 31 décembre 2009. Je suis salarié d'une entreprise depuis le 19 septembre 2001 et en congé parental depuis mars 2006 (second enfant) ensuite diverses prolongations.
J'ai souhaité reprendre au 1 janvier à 80% jusqu'au 3 ans de mon troisième enfant.

J'ai souhaité rencontrer mon directeur de site le 10 juin dernier, entretien excellent, surcharge de travail pour ma collègue donc mon retour extrêmement favorable, ma demande en 80% (mercredi et aménagement d'horaires) acceptée.
Lettre remis en main propre le 12 octobre 2009.
Fin octobre 2009, j'appelle pour leur demander une attestation pour l'apje et l'entreprise où nous allons engagé une nourrice à domicile pour nos trois enfants. Il refuse de me la remettre car le nouveau DRH souhaite me rencontrer (le siège se trouve dans le nord de la France, nous sommes dans le vaucluse, DRH qui était avant l'adjoint du DRH, donc que je connais déjà).
RDV le 1 décembre.
Je m'assois face à mon directeur d'usine et mon drh. Il me demande mes motivations. Je lui réponds : reprendre mon poste. Et là direct le drh me répond, j'accepte ta demande en 80% mais je te cache pas que dès ton retour je te proposerais un licenciement pour faute (que nous trouverons ensemble), indemnités et préavis ne seront pas déclarés pour que tu puisses touchés les assedics de suite. J'ai su deux jours après par mon directeur lui même que déjà le 10 juin, il était au courant de la situation.
Le drh m'a promis mon attestation et une lettre avec proposition indemnités et explications assedics par mail pour le 4 décembre. A l'heure-ci je n'ai toujours rien.

Est ce légale tout ça ? quels sont mes recours ? dois je me laisser faire ? je ne sais plus quoi penser.
Je suis gestionnaire ressources humaines dans leur société et je sais qu'il y a du travail mais il me dit le contraire.

Merci par avance de votre aide.

Florence

05/12/2009 14:12

c'est tout à fait illégal et une forme de chantage inadmissible.Il ne ne faut surtout pas accepter ce genre de magouille qui sont une escroquerie vis à vis des assedic .Si jamais les assedic venaient à découvrir cela vous risquez groset votre employeur également et croyez moi ,le pôle emploi a les moyens de prouver de telles supercheries .

05/12/2009 15:03

Merci de m'avoir répondu.

Je sais tout cela, c'est bien pour cela que je viens demander des conseils sur ce site. J'aimerais savoir quelles sont mes recours possibles ?

Merci par avance.

05/12/2009 17:56

vous essayez d'avoir toutes les preuves écrites de ce que l'on veut vous faire faire.Dès que vous avez les preuves ,vous prévenez l'URSSAF ,et vous pouvez déposez plainte devant le conseil des prud'hommes pour tentative de chantage et demandez des dommages et intérets.Ils auront certainement un contrôle urssaf .Cela peut allez jusqu'au pénal .
sujikenzo@yahoo.fr

05/12/2009 18:30

Merci de votre réponse.

Et si je n'obtiens aucune preuve écrite, comment puis je faire ?

C'est tout de même très difficile à obtenir. Surtout que le fameux écrit qu'il m'avait promis avec la proposition d'indemnisation et mes droits aux assedics ne m'est jamais parvenu et suite à mon appel d'hier soir ils m'ont fait comprendre qu'ils n'avaient eu le temps et qu'il faudra sans doute que j'attende notre prochain rdv pour qu'ils me l'expliquent face à face, ce qui soit disant sera peut être plus facile pour moi (ce sont leurs mots).

Ils m'ont proposé un nouveau rdv le 21 décembre pour en parler et connaître ma décision.

Merci par avance.

05/12/2009 23:28

sans preuve écrite ,vous ne pouvez pas faire grand chose ,sauf peut être enregistrée discrètement la conversation ;mais le procédé est limitte ,bien que dans ce cas un tribunal en tiendra compte.
J'ai eu le cas pour un entretien d'embauche ,le tribunal a accepté d'entendre l'enregistrement,malgré les protestations de l'avocat d'en face qui finalement a reconnu les faites.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.