Licenciement suite à de la diffamation, l'accusateur ni m'avoir accusé

Publié le Vu 914 fois 40 Par Rachid78
09/01/2020 10:54

De mon côté j'apporterai les attestations des témoins qui prouveront qu'il n'y a pas eu d'agression physique, on signalera l'irrégularité des 2 mois passé

Quant à lui il devra apporter des preuves que je l'ai agressé physiquement et dégradé du matériel,

C'est trop facile pour eux de convoquer un salarié et de faire croire ce qui'il n'a pas reconnu

09/01/2020 11:43

Voici la suite du courrier

" Ce comportement est inacceptable et constitue un grave manquement à vos obligations contractuelles, nous ne pouvons pas accepter une telle attitude qui porte atteinte aux relations courtoises et respectueuse en toutes circonstances. De mauvaises relations contractuelles sont susceptibles d'engendrer une mauvaise relation des prestations et ainsi provoquer le mécontentement de nos clients sur nos marchés hautement concurrencé, où toutes mauvaise exécutions de nos prestations est financièrement sanctionné. Elles peuvent en outre creer un malaise auprès de vos collègues au point de risquer un absentéisme autant préjudiciable aux salariés (pertes de salaire, troubles psychologiques) qu'à notre société."

C'est trop facile pour eux de me convoquer et d'indiquer sur la lettre de licenciement ce que je n'ai jamais reconnu
Je vais devoir me débrouiller avec les attestations des témoins qui étaient sur place lors de la soit-disant agression physique, et signaler l'irrégularité des 2 mois

09/01/2020 14:44

Ce qui manque maintenant, c'est le début...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

10/01/2020 16:41

Merci pour les renseignements ;)

10/01/2020 17:53

Bonjour,

Donc nous ne saurons apparemment jamais le véritable motif du licenciement qui n'est sans doute pas basé que sur ce rapport qui est donc secondaire...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

10/01/2020 18:29

Bonjour, le motif du licenciement a été indiqué

-agression physique
-agression verbal
-insulte
-degradations de matériels

Ils m'ont tendu dans un piège en voulant faire croire que j'ai reconnu les faits, c'est trop facile comme jeu

Maintenant, je vais apporter mes éléments de preuves et j'ai de quoi les ridiculiser ;)

10/01/2020 18:46

Quelque chose me dit que la lettre mentionne un autre motif de licenciement que les faits relatés dans le rapport et la lettre de licenciement ne doit pas contenir que ce que vous avez reproduit dans laquelle la sanction n'est même pas indiquée, mais si vous ne voulez pas nous le dire, ce n'est pas grave...

Ce n'est plus à l'employeur que vous devez apporter vos preuves maintenant mais au Conseil de Prud'Hommes sans le ridiculiser...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

10/01/2020 19:02

Je n'ai rien a cacher, pour me renseigner il faut être transparent jusqu'au bout, sinon sa servirait à rien

Le fait de me coller l'agression physique suffirait comme motif de licenciement

Durant les 9 ans d'ancienneté je ne vais pas dire que j'ai été irréprochable parcontre mon travail était irréprochable, il m'est arrivé de faire des erreurs mais je ne suis pas le salarié qui se laisse marché dessus.

Eux même ont commis de graves erreur allé jusqu'à m'envoyer les flics à la maison pour une perquisition durant un accident de travail il ya bientôt 4 ans, et j'ai des preuves que c'est eux derrière tout ça car ce qui est mentionné sur l'ordre de perquisition sont des informations venu de l'entreprise et ils sont également entré dans ma vie privée en faisant de la dellation

Tant mieux pour moi la perquisition n'a rien donné c'était une fausse alerte, même si mon état de santé a pris un coup pendant qlqs mois.

10/01/2020 19:12

Non, le fait de vous accuser d'agression physique ne suffirait pas pour motiver le licenciement si réellement le rapport a été remis en janvier à l'employeur et que la procédure n'a été engagée qu'en avril...

Je ne vois pas le rapport entre un accident de travail et une perquisition à votre domicile mais cela me conforte dans l'idée que l'employeur a pu vous reprocher d'autre chose et ne mentionner le rapport qu'à l'appui d'autres faits plus récents...

En plus, une perquisition ne s'effectue pas par la seule volonté de l'employeur...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

10/01/2020 19:37

Si car un numéro vert a été mis en place n'importe qui pouvait signaler un individu

C'est le délégué du personnel qui m'a attaqué jusqu'à faire de la diffamation, au lieu de défendre les salariés il fait tout pour signaler ceux qui ne sont pas d'accord avec son syndicat et veulent ouvrir les yeux des autres, il est de mèche avec la direction

Ah oui j'ai oublié de préciser à l'époque j'étais syndiqué à la CGT et sa ne plaît pas à certains

10/01/2020 20:28

Je ne vais pas épiloguer mais numéro vert ou pas des faits qui se sont déroulés depuis plus de 2 mois ou dont l'employeur n'en a eu connaisance que dans ce même délai ne peuvent plus être sanctionnés et la Loi s'applique pour tous...

En tout cas, puisque vous prétendez avoir tous les témoignages et autres élements vous permettant de contester le licenciement, c'est l'essentiel et le sujet peut se clore...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

10/01/2020 20:48

Effectivement, ils vont devoir également apporter des preuves pour les dégradations, ils n'ont fait que répéter ce qu'il leur à ecrit dans son rapport, il doit être très heureux de ne plus me voir dans l'entreprise mais il a oublié que sa peut se retourner contre lui si je le poursuit en justice après les prud'hommes. Le retour du bâton risque de faire mal

Bonne soirée et bon weekend, Merci de m'avoir lu

12/01/2020 11:20

Bonjour,

Est ce que le juge pourra lire son rapport ?

12/01/2020 13:15

Bonjour,

Je pensais qu'il n'était pas urtile de répéter les mêmes choses...

Le rapport devrait même faire partie des pièces pièces de la partie adverse si c'était le motif essentiel du licenciement mais comme cela n'est vraisemblablement la cas le Juge pourrait réclamer qu'il soit produit s'il n'en était pas ainsi...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

12/01/2020 18:15

Il devra apporter son rapport et les preuves de chaque accusations, dire "c'est toi, mais je n'ai pas de preuve" sera rejeté

12/01/2020 19:15

Donc vous avez la réponse à vos questions, vous pourriez apparemment même vous substituer au Conseil de Pud'Hommes...

il est donc inutile que je vous réponde dorénavant...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.