Message via SMS & WHATSAPP... PREUVE ??

Publié le Vu 568 fois 13 Par Rachid78
25/09/2019 13:44

Mon annonce a été supprimé, donc je disais





L'entretien à eu lieu lundi 08 avril , la lettre de licenciement date du 07 mai, l'enveloppe daté du 09 Avril, j'ai reçu le courrier le vendredi 10 mai (durant mes congés)


Le délégué qui m'a accusé n'était pas présent lors de la convocation, lorsque j'ai reçu la convocation j'ai été le voir lui demandé si c'était à cause de lui que j'étais convoquée, il faisait comme s'il n'était au courant de rien

Le delegué (sûrement central) qui m'a assisté refuse de me faire un compte rendu, sûrement de peur d'avoir des problèmes avec la direction ou de vouloir couvrir le plaignant (lui même délégué du personnel) qui m'accuse sans preuve

Le délégué du personnel me reproche de l'avoir agressé physiquement il y a 4 ans en 2015 (pourtant je ne l'ai pas agressé physiquement, on s'est disputé le ton est monté, j'ai des témoins qui sont pret à témoigner qu'il n'y a pas eu d'agression physique)

- Il me reproche également d'être l'auteur de dégradation matériels, (d'avoir écrit sur son placard, de m'amuser à bouger les rétroviseurs de son véhicule (alors que ce ne sont pas des rétroviseurs))

- de l'avoir agressé verbalement

- de l'avoir insulté

Le plus étonnant c'est qu'on me reproche d'avoir reconnu les faits reprochés, et d'avoir contacté le plaignant après la convocation pour m'excuser



Sur la lettre de licenciement il est clairement stipulé que ces accusations sont tiré de son rapport, lorsque j'ai reçu la lettre de licenciement j'ai demandé son numéro pour le contacté, lui nie m'avoir accusé de tous ses faits, il m'a même proposé de m'envoyer son rapport le lendemain, au bout d'une semaine je n'ai rien reçu, je lui ai envoyé un message via WhatsApp mais n'a pas voulu le lire, j'ai reiteré le lendemain par SMS toujours pas de réponse, il a fallu qu'un collègue de travail l'appel pour enfin avoir de ses nouvelles, finalement il m'a contacté et a décidé de ne rien m'envoyer car je ne le crois pas (un moyen d'esquiver)

25/09/2019 14:05

Bonjour,

Des sujets disparaissent effectivement...

Il manque l'année de l'entretien préalable et du licenciement...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Superviseur

25/09/2019 14:35

Bonjour
Etonnant, car vous avez 2 autres posts existants quelque part...


Publié par Rachid78
3 messages


__________________________
Si quelqu'un se trompe, dites lui gentiment, car personne n’est infaillible... La création de l’homme en est la preuve.

25/09/2019 15:32

C'est prana67 qui répondait à mes questions

L'entretien c'est déroulé en 2019

Superviseur

25/09/2019 16:34

Mystère, voyez sous votre pseudo, il en apparaît 4 à présent !
__________________________
Si quelqu'un se trompe, dites lui gentiment, car personne n’est infaillible... La création de l’homme en est la preuve.

25/09/2019 16:46

Je ne retrouve pas mon ancienne publication

25/09/2019 18:48

Il apparaît un nombre de messages supérieur à ceux de ce sujet mais impossible de retrouver les autres...

C'est incompréhensible que pour des faits qui se sont déroulés en 2015, vous ne soyez licencié qu'en 2019 ou alors d'autres faits sont plus récents mais dans ce cas, il faudrait indiquer textuellement le(s) motif(s) contenu(s) dans la lettre de licenciement...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

25/09/2019 19:49

Je vous écris le contenu du courrier

Dans un courrier datant du 23 janvier 2019 Mr ******* ***** vous accuses de :

- l'avoir agressé physiquement
- insulté
- Agressé verbalement
- détérioré son matériel

Lors de l'entretien vous avez reconnu les faits et vous avez même téléphoné à Mr ****** ***** pour vous excusé

Voilà ce qui à été dit, alors que je n'ai pas eu connaissance de ses accusations et n'ai pas reconnu les faits, cependant le délégué assistant qui était présent lors de la convocation refuse de témoigner





25/09/2019 20:36

Rien n'oblige la personne qui vous a assisté à vous délivrer un compte-rendu en dehors de son éthique...

Donc les faits allégués devraient être plus récents puisque l'employeur ne peut pas pas vous reprocher des faits remontant à plus de deux mois au moment de l'engagement de la procédure et même sous un délai plus restreint pour invoquer une faute grave ou dont il a eu connaissance dans les mêmes délais...

Si ce ne sont pas ces faits là qui vous ont été reprochés lors de l'entretien, il doit y en avoir d'autres que vous pourrez indiquer au Conseil de Prud'Hommes si vous le saisissez mais cela ne change rien aux motifs de la lettre de licenciement qui forme les limites du litige...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

25/09/2019 21:07

Ce n'est pas l'employeur qui c'est plein de moi, c'est le délégué syndical qui a écrit tout un rapport

Lors de la convocation le directeur ne pas lu le contenu du rapport, il m'a simplement demandé que c'est il passé entre moi et le plaignant, je lui ai répondu que je l'ai appelé par un surnom à plusieurs reprises, le directeur m'a informé que le plaignant avait déposé une main courante contre moi. La convocation a duré 10 minutes maxi

Lorsque j'ai été licencié j'ai contacté le plaignant et lui ai annoncé mon licenciement, je lui ai parlé des accusations qu'il y avait dans son rapport mais lui nie avoir écrit tous ces éléments dans son rapport, il m'a donc proposé de m'envoyer son rapport le lendemain mais je n'ai plus eu de nouvelle, j'ai attendu 1 semaine pour lui envoyer un message sur WhatsApp qu'il a refusé de lire puis un SMS mais pas de réponse, un collègue intermédiaire entre moi et lui l'a contacté afin de l'informer que j'attends toujours son rapport, par la suite il s'est décidé de m'appelé puis a décidé de ne pas m'envoyer le rapport en question tout simplement pour ne pas voir les accusations

Ils m'ont tendu un guet-apen

25/09/2019 22:46

Mais c'est l'employeur qui vous a licencié et il serait bien forcé de produire le document et de vous le transmettre si vous exercez un recours devant le Conseil de Prud'Hommes...

Je vous conseillerais de vous rapprocher d'un défenseur syndical (liste disponible normalement sur le site de la DIRECCTE de la Région) ou d'un avocat spécialiste...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

25/09/2019 23:36

Merci pour les conseils

J'ai contacté un syndicat puis rencontrer un avocat, il m'a demandé de lui fournir un maximum d'éléments (SMS, courrier, échange sur WhatsApp)


26/09/2019 13:35

Puis-je demander un compte rendu au délégué qui m'a assisté en lui envoyant un lettre recommandée avec A/R ?

26/09/2019 14:22

Je vous ai dit que la personne qui vous a assisté n'a aucune obligation légale de vous fournir un compte-rendu de l'entretien préalable en plus si vous insistez, cela risque de ne pas vous être favorable...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.