Rupture conventionnelle imposée par l’employeur

Publié le Vu 182 fois 2 Par juliette debyon
18/05/2019 06:00

Bonjour,

J’aurai besoin d’avoir votre avis sur le cas suivant:

salarie depuis 3 ans mon employeur depuis prêt de 6 mois me pousse à partir (refuse de me donner une promotion, me retir des dossiers et essaye de dévaloriser mes compétences). Il y a 2 semaines la RH me contact pour me proposer une rupture conventionnelle ( la RH me contact 3 fois en 2 semaines pour m’intimider et me pousser à accepter une rupture conventionnelle parfois elle me menace de licenciement et parfois elle me menace de me conformer à des règles qui ne seront imposées qu’à moi ). Suite à ça j’ai reçu une convocation pour un entretien, lors de cet entretien on me propose de quitter l’entreprise dans 3 mois, 5000€ d’indemnité conventionnelle et on m’oblige à prendre tout mes jours de congés ( ce qui est illégale) . Je leur demande de me transmettre cette proposition par écrit afin de l’étudier et ils refusent sous prétexte que la loi l’interdit ... qu’en pensez vous ? Je vous remercie pour votre aide.

Superviseur

18/05/2019 12:05

Bonjour
C'est après accord entre elles, à l'issue des entretiens, que les parties signent toutes les deux la convention de rupture conventionnelle, mais il n'y a pas d'écrit préalable.
__________________________
Bien a vous.
Tolérance et humilité riment avec respect et simplicité.

18/05/2019 15:03

Bonjour,

En tout cas, il n'y a aucune Loi qui interdise qu'une des parties fasse une proposition de rupture conventionnelle par écrit à l'autre d'une manière plus ou moins détaillée..
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Me. CARETTO

Droit du travail

97 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.