Abandon de poste 10 jours avant la fin de la période de préavis de 1 mois

Publié le 19/09/2023 Vu 1041 fois 6 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

19/09/2023 01:21

Bonjour,



Je travaille dans une grande surface avec toutes les dérives et une situation de grand turn-over classiques. Je suis un simple employé de commerce depuis 8 ans qui badge toutes ses heures de travail.

Ne supportant plus une direction sourde, je souhaites démissionner début décembre avec un préavis légal de 1 mois pour pouvoir toucher le treizième mois nécessitant d'être présent dans l'entreprise le 31 décembre (11 douzième du treizième mois est viré mi décembre et le restant sur le salaire de janvier). De plus, mon employeur refuse catégoriquement toute rupture conventionnelle.

Mais je voudrais par obligation personnelle faire un abandon de poste autour du 23 décembre sachant que mon employeur me refusera catégoriquement de posé une partie de mes congés payés accumulés sur un mois de décembre.

J'aurais ainsi besoin d'informations légales.

Un abandon de poste dix jours avant la fin d'un préavis d'un mois suspend t-il ou repousse t-elle la date effective de sortie de l'entreprise de la lettre de démission signée ? Peuvent-ils lancer une procédure d'abandon de poste qui repousserait d'autant m'a sorti de l'entreprise ?

Le cas échéant, dois-je revenir travailler le 2 janvier juste avant la date de sortie de l'entreprise pour qu'une procédure d'abandon de poste stop (moins de 15 jours d'abandon de poste effectif) et si oui, cela repousse t'il d'autant la fin du préavis comme dans le cadre d'un arrêt maladie auquel je ne veux pas recourir ?

Je sais que je joue ainsi avec la légalité ainsi que la morale et je n'aurais jamais eu l'intention de faire une telle chose si mon employeur et les cadres étaient respectueux des salariés (harcèlement moral pour faire quitter l'entreprise) et du droit du travail (contestations ou non signatures abusives d'accidents du travail et procédures en cours de l'inspection du travail sur des heures non payées). Je ne suis pas directement touché même si je le suis indirectement.

Merci beaucoup d'avance pour tout renseignement et aide.



Cordialement. Dernière modification : 19/09/2023 - par lyon789

19/09/2023 09:07

Bonjour,

De toute fçon si vous faites un abandon de poste avant la fin du préavis qui doit se terminer le 31 décembre, vous n'êtes plus présent à cette date...

Si vous reveniez travailler après une absence injustifiée, l'employeur n'est pas non plus obligé d'accepter que vous repreniez votre poste et engager une procédure disciplinaire...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

19/09/2023 09:25

Bonjour,

Si vous faites un abandon de poste ,vous ne respectez pas votre prèavis et cela vous privera du 13 e mois,en plus l'employeur pourra exiger une indemnité pour non respect du prèavis.Donc a déconseiller .

Cordialement

19/09/2023 09:33

Du moins, l'employeur pourrait engager une procédure pour réclamer un dédommagement, fonction du prjudice subi pour non respect du préavis...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

19/09/2023 11:04

Merci pour vos réponses.

Je ne pense vraiment pas qu'ils lancerais une procédure pour dédommagement du préjudice subi étant donné tout ce que cela engagerait pour un simple employé.
Après, même si c'est peut-être illégal, il pourrait juste prélever le treizième mois en parti viré sur le compte sur le solde de tout compte.
J'aurais juste aimé également savoir si le nom respect du préavis me maintiendrait dans l'entreprise au delà de la date de fin du préavis ou non ?

Encore merci pour votre éclairage.

19/09/2023 11:39

Ce n'est qu'une éventualité que l'employeur engage une procédure mais ce qui serait certain c'est qu'il pourrait être considéré que l'abandon de poste met fin au contrat de travail et que donc vous n'en seriez plus titulaire au moment du versement sur le salaire de janvier, que donc le solde de tout compte pourrait dégager un trop perçu par rapport à l'acompte versé en décembre qui serait retenu...

La démission étant en tout état de cause effective à la fin du préavis à condition qu'il soit respecté...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. BERNON

Droit du travail

95 avis