Y a t-il harcèlement moral ou non ?

Publié le Vu 966 fois 12 Par looping49
25/02/2014 17:03

Bonjour,

Je suis salariée de droit privé (je travaille dans un lycée privé sous contrat avec l'état) et je rencontre un problème avec une collègue qui ne cesse de raconter des mensonges me concernant (style : je l'ai agressée, j'ai des couteaux dans mon bureau...) et elle refuse tous contacts avec moi y compris pour des raisons professionnels. elle a clairement exprimé auprès de collègues qu'elle avait de la haine pour moi. Elle fait régulièrement des rapports sur moi auprès de la direction et du chef de service à mon détriment bien sûr. Lorsque je remplace le chef de service, elle refuse que je lui donne des "ordres".

J'ai peur que cela joue sur mon avenir professionnel, sur mon plan de carrière. Il était prévu que je dirige l'équipe de surveillants avec lesquels je travaille. Or j'ai peur que son attitude, ne fasse obstruction au plan de carrière qui avait été prévu par la direction et mon chef de service.

Pouvez-vous me dire si je peux faire quelque chose contre cette personne et s'il n'y aurait pas harcèlement moral de sa part ?

Dans l'attente de votre réponse, je vous souhaite une bonne soirée.

Mme Neau

25/02/2014 17:21

Bonjour,
Votre contrat de travail étant de droit privé, ceci ne concerne que l'employeur auquel vous devriez référer de ces problèmes...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

25/02/2014 17:49

Bonjour,

C'est un début de harcèlement moral, la difficulté pour vous est d'en faire la preuve, notamment au niveau de la répétition des allégations mensongères dans le temps . Cela ne vous empêche pas d'en faire état auprès de votre employeur qui doit faire cesser le trouble. Ceci étant, devant la parole de l'un contre celle de l'autre, il risque de renvoyer tout le monde dos à dos....

25/02/2014 18:00

L'employeur devrait remédier au harcèlement moral et éventuellement ouvrir une enquête interne, sachant que s'il est avéré, il a une obligation de résultat et pas seulement de moyens...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

26/02/2014 07:37

Tout d'abord merci pour vos réponses. Voici quelques précisions : je suis surveillante payée par l'OGEC. Mon employeur et mon chef de service sont parfaitement au courant. Mais rien n'est fait. Ai-je un recours ? Sachant que j'ai des témoins qui sont prêts à dire ce qu'elle raconte sur mon compte.

Merci et bonne journée.

26/02/2014 08:23

Bonjour,

Manifestement vous essuyez une fin de non recevoir de votre hiérarchie.
Est-ce que vous en connaissez les raisons ?
Est-ce qu'une confrontation a été organisée en présence de votre hiérarchie ?
Quelle est la position de votre hiérarchie au sujet des rapports désobligeants émanant de votre collègue ?
Mon analyse de la situation est que vous êtes pris entre le marteau et l'enclume, toute la difficulté pour vous consiste à sortir par le haut de ce conflit, ceci pour ne pas nuire à votre évolution de carrière.
Est-ce que vous avez des preuves de votre future promotion ? (parenthèse fermée)
Pour se faire, il faut avoir l'appui de vos supérieurs sans qu'ils puissent se trouver à leur tour en porte à faux dans le conflit qui vous oppose à votre collègue. En saisissant officiellement votre hiérarchie de ce problème de harcèlement, il vous faudra fournir inéluctablement des preuves tangibles, à savoir des témoignages écrits de vos collègues. Factuellement, vous devez démontrer que les actes de harcèlement se répètent dans le temps et contribuent à la dégradation de vos conditions de travail, à savoir qu'ils ont un impact sur votre dignité, votre santé physique ou mentale, voir votre carrière professionnelle....

26/02/2014 08:50

Bonjour,
Il faudrait savoir si vous en avez saisi officiellement l'employeur d'une manière prouvable, lettre recommandée avec AR ou autrement...
Il faudrait savoir aussi s'il y a des Représentants du Personnel dans l'entreprise et s'il sont informés du problème...
Si vous pouvez avoir des témoignages, il faudrait qu'ils revêtent les formes prévues à l'art. 202 du code de procédure civile...
Si vous avez des éléments suffisamment probants, vous pourriez envisager un dépôt de plainte...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

26/02/2014 10:59

Merci à toutes les personnes qui m'ont répondu. Je vais demander à mes collègues s'ils sont prêts à témoigner de ce qu'ils ont entendu sur mon compte par cette personne. J'ai clairement le soutien de mon chef de service, c'est au niveau de la direction que rien n'est fait. Je précise que ma collègue est d'origine étrangère et que dès qu'une réflexion lui ait faite, elle en appel à son avocat et une association de lutte contre le racisme. Elle met donc indirectement la pression sur la direction qui ne veut pas de conflit pour ne pas "salir" le nom de l'établissement.

Toutefois je vais prendre contact avec les représentants du personnel et je vous tiens informés.

je vous souhaite à tous une bonne journée.

26/02/2014 11:55

Dans un premier temps, je vous conseille de recueillir des témoignages sur papier libre, cela devrait suffire pour que votre hiérarchie bouge. L'attestation art.202 est idéale et indispensable en cas de contentieux prud'homal, mais risquerait d'effrayer vos collègues car il y a des mentions légales faisant référence au tribunaux. Vous pourrez solliciter ce type d'attestation si l'affaire est portée devant les tribunaux. Surtout, il faut que vos collègues attestent en tant que témoin direct des propos tenus à votre endroit, pas de oui dire...

26/02/2014 12:55

Il est préférable à mon sens de recueillir immédiatement les témoignages sous la forme de l'art. 202 du code de procédure civile pour que l'employeur ne puisse pas se défausser de sa responsabilité sous le prétexte que les éléments n'étaient pas établis et pour ensuite éventuellement pouvoir s'en servir en Justice sachant que si vous déposiez plainte, il existe une disposition légale analogue au code pénal...
D'autre part, cela éviterait ensuite que si l'affaire allait plus loin et sur pression éventuelle les personnes ayant témoignées vous lâche...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

27/02/2014 09:09

Merci pour votre aide. J'ai contacté les représentants syndicaux et ils m'ont dit qu'ils allaient faire des recherches pour interférer auprès du directeur.
Je vais donc attendre un peu pour la recherche de témoignages. Je vous tiens au courant.

Encore merci et bonne journée.

05/03/2014 22:12

Les choses semblent bouger. La direction a décidé de passer à la vitesse supérieure. J'attends de voir.

05/03/2014 23:05

Bonjour,
Merci d'avoir pensé à nous tenir au courant...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. JANVIER

Droit du travail

20 avis

Me. CARETTO

Droit du travail

97 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.