Arret de travail 31 jours et visite de reprise

Publié le 23/07/2020 Vu 291 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

23/07/2020 16:04

Bonjour,

Je suis en arrêt de travail initial du 1er au 31 juillet, pour harcèlement moral.

Mon employeur nous avait ensuite imposé des CP, pour moi du 1er au 31 aout.

Quid de la visite de reprise avec la Médecine du travail?

Je ne sais déjà pas ce que va faire ma médecin traitant, mais je ne pense pas qu'elle prolongera cet arrêt initial. Je pense que si besoin elle en fera un nouveau à partir du 1er septembre.

Comment ca se passe pour la visite de reprise? On m'a dit que c'était à l'employeur de prévoir une visite de reprise pour le salarié, mais mon employeur se fiche de tout et ne respecte pas la Loi...il fait sauter des visites médicales !!

Si ma médecin ne me fait pas de nouvel arrêt à partir du 1er septembre, que dois-je faire? Et que se passe-t-il entre la fin de mes CP (31 aout) et la visite (si j'en ai une?)? Dois je me rendre sur mon lieu de travail le 1er septembre sans avoir eu de visite de reprise?

Si elle me fait un nouvel arret de moins de 30 jours à partir du 1er septembre, devrai-je également avoir une visite de reprise avec le médecin du travail, vu mon arrêt initial de + de 30 jours ?

Pourrait-elle également me faire une prolongation de cet arrêt initial, et donc m'arreter en aout? Ce qui décalerait mes CP?

Je vis l'enfer au travail, harcèlement moral, c'est mon 3eme arret à cause de ça, l'angoisse totale, j'aimerais y voir clair.

Merci beaucoup par avance pour votre aide,

Justine

23/07/2020 17:02

Bonjour,

L'employeur a 8 jours après la reprise pour organiser la visite de reprise ce qui risque d'être compliqué pour lui si vous ne le prévenez pas que vous n'aurez pas de prolongation ou de nouvel arrêt...

Vous pourriez aussi le prévenir que vous ne reprendrez pas le travail avant de l'avoir passée si vous estimez que le Médecin du Travail pourrait vous déclarer inapte ou restreindre votre inaptitude...

Si vous êtes en arrêt au moment du départ en congés payés, normalement ils sont reportés...

Il est à noter que l'employeur ne peut pas vous imposer normalement plus de 4 semaines de congés payés en une seule fois et que les jours restants doivent être payés sans être décomptés...

Si vous ne faîtes rien contre le harcèlement moral, il n'y a pas de raison qu'il cesse...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

23/07/2020 20:15

Bonsoir,

Merci pour votre réponse.

J'ai beaucoup essayé ou fait pour que ce harcèlement cesse, mais rien n'y fait...

Je dois revoir ma médecin fin aout, je ne pourrai que prévenir mon employeur à ce moment là, pas avant.

Que se passe-t-il si on ne reprend pas le travail avant la visite de reprise? Je veux dire, sous quel statut est-on à ce moment là? Le contrat de travail est suspendu? La non-présence sur le lieu de travail est donc justifiée? C'est l'équivalence d'une absence non rémunérée mais justifiée, un peu comme un congé sans solde?

Merci bien,

Justine

23/07/2020 20:44

Si vous ne reprenez pas le travail, le contrat de travail reste suspendu mais l'employeur n'est pas formellement obligé de vous payer surtout si vous ne le prévenez pas que vous n'aurez pas de prolongation ou de nouvel arrêt et que vous attendez la visite de reprise...

Pour le harcèlement moral, l'employeur a une obligation de résultat si vous opérez comme indiqué dans ce dossier...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

99 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.