LES DIX COMMANDEMENTS » de l'Achat d'un bien immobilier en construction en Israel

Publié le Modifié le 06/08/2010 Vu 6 917 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

1. Réputation du kablan tu Vérifieras 2. D'un Promoteur inscrit, Uniquement tu achèteras 3. Avocat tu Prendras 4. Prix de revient total tu Calculeras 5. Plan d'urbanisme tu Vérifieras 6. Statut du terrain, ton avocat vérifiera 7. Garanties tu Exigeras ! 8. Echéancier tu fixeras. 9. Documents essentiels au contrat, tu annexeras 10. Etats des lieux tu feras,

1. Réputation du kablan tu Vérifieras 2. D'un Promoteur inscrit, Uniquement tu achèteras 3. Avocat tu P

LES DIX COMMANDEMENTS » de l'Achat d'un bien immobilier en construction en Israel

1. Réputation du kablan tu Vérifieras
" Une bonne réputation est préférable à un bon parfum" (Kohelet).


La réputation du Kablan (promoteur immobilier) est fondamentale. Aujourd'hui chaque Hevrat kablanout a sa propre ”cote de réputation" sur le marche immobilier.

Conseil : Il est prudent de se renseigner sur les projets immobiliers qui sont à l’actif du Kablan et surtout sur les impressions de ses clients.




2. D'un Kablan inscrit, Uniquement tu achèteras

Tout Kablan est en principe inscrit sur la liste des kablanim. Ceci permet de contrôler les kablanim et leur adresse – personnelles- en cas de défaillance de leur part.



3. Avocat tu Prendras

Il faut refuser d'être représente par l'avocat du kablan qui "mange dans l'assiette du Kablan”.

De même, il est déconseille de signer, sans son avocat, compromis (Zikhron Devarim) ou même simple réservation car ces documents sont exécutoires et assortis généralement d’une clause pénale.



4. Prix de revient total tu Calculeras



Il y a lieu de calculer quel sera le prix de revient réel de la maison, c'est-à-dire compris, les frais juridiques, les impôts (droits d'enregistrements - Mas Rekhicha ) .



Conseil : Il vaut mieux acheter en début de projet car les prix sont moins élevés. Par ailleurs, il est plus aisé de la part du kablan d'ajouter des éléments dans le projet plutôt que de consentir une ristourne sur le prix de la maison.



5. Plan d'urbanisme tu Vérifieras

Il y aura lieu de vérifier les infra structures prévues et si, une fois le projet achevé l'environnement sera adaptée aux besoins. Pour ce faire, il est possible de consulter le plan d'urbanisme (TABA – Tohnit Binian Arim) auprès de la municipalité.



6. Statut du terrain, ton avocat vérifiera

- Le terrain est prive : Dans ce cas il faudra lever un extrait du cadastre (Nessah Tabo) ceci, en vue de vérifier l'état juridique du terrain.(hypothèques, saisie-arrêt et autres détails tels que servitudes administratives…) mais surtout pour s’assurer qu’une mention d'avertissement (Earat Azhara) est inscrite au nom du Kablan.

- La maison est construite sur un terrain public. A chaque vente du bien, son propriétaire devra payer des droits de cession (dme haskama) à l'Etat, excepte si le Kablan a paye, d’avance cet impôt (en le capitalisant), appele en hébreu hivoun.

- Il y aura lieu de questionner le kablan si le permis de construire a déjà été octroyé par la municipalité.



7. Garanties tu Exigeras !

Ils existent trois sortes de garanties prévues par la Loi (Hok Meher Dirot) :



A - la garantie bancaire : c'est la garantie que la kablan prend vis-à-vis de la banque - qui finance le projet de telle sorte, qu’en cas d’impossibilité de la part du Kablan de poursuivre le projet, la banque se verra oblige, soit à rembourser les fonds avances par l'acheteur, soit à achever le projet par l'intermédiaire d’un autre kablan.

B - la Mention d'avertissement - Hearat Hazhara. C’est la mention qui doit être inscrite au cadastre et qui a pour but d’avertir le public concernant toute transaction faites sur le bien

Conseil : Il faut s’assurer que la construction est achevée car, la Hearat Hazhara, a la différence de la garantie bancaire, en cas de défaillance du constructeur, ne garantie pas l’achèvement des constructions et le remboursement des sommes payées .

C - un contrat d’assurance privée :



8. Echéancier tu fixeras.

Bien qu'en principe les paiements se font au fur et à mesure de l'avancement des travaux selon la loi, stricto sensu, du moment que le kablan fourni la garantie bancaire après chaque paiement (de 15% minimum), les parties au contrat peuvent fixer un échéancier et s'y tenir, indépendamment de l'avancement des travaux.



9. Documents essentiels au contrat, tu annexeras



Il faudra veiller à ce que le kablan joigne au contrat de vente les documents essentiels :

- les plans de la maison (Tohniot) tels qu'ils ont été présentés le jour de la vente.

- le relevé technique détaillé (Mifrat Tekhni ) que le kablan a l'obligation de joindre au contrat de vente

Conseil : ne pas oublier de faire signer le kablan sur tous les documents essentiels précités, y compris le devis concernant d'éventuelles modifications.



10. Etats des lieux tu feras,

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles