"Le Coq éconduit", fable de Cassou

Publié le Modifié le 22/10/2019 Par Cassou Vu 493 fois 0

Au fond, cette fable nous invite à choisir le lieu de vie qui soit le plus en adéquation avec notre personnalité. Encore faut-il se connaître, reconnaître ce lieu et y déposer sa valise...

"Le Coq éconduit", fable de Cassou

 

Chaque lieu, chaque époque a ses us et coutumes,
Ses codes, ses dogmes, ses manies, ses rancunes.
Tel trait passe ici pour vertu
Qui est vu là comme travers.
Le plus éminent des talents, en tel milieu,
Connaît le mépris ou l’indifférence, au mieux...
Et la plus grande médiocrité, en tel autre,
Fait des millions d’apôtres !
Où est donc l’universelle norme ?

 

A la découverte du monde, un certain coq,
Beau, raffiné, poli, qui avait tout pour plaire,
Pour avoir franchi quelques bornes
Qui vous font changer d’univers,
Vécut une aventure loufoque,
Dans une basse-cour…
Dès qu’il vit une poule autochtone : - "ma chère,
Je vous en prie, auriez-vous l’obligeance
De m’indiquer", dit-il, à sa manière,
-"Où se trouvent chez vous les cabinets d’aisances ?"
- "Pour un besoin si urgent, tant d’affaire ?"
Pensa-t-elle, - "ce type m’a tout l’air
D’un imposteur qui me fait des avances"
Et elle l’envoya… paître en enfer !

 

Le dandy peu déconcerté par ces dédains
Va poser, avec la même formule,
La même question ailleurs… et en vain.
Les habitants du cru n’avalent pas sa pilule.
Il n’est rien que poli mais on le croit hautain.
Ses belles qualités ne sont ici qu’un frein.
S’il avait demandé tout de go : - "Les chiottes ?"
Je ne doute pas qu’à la fin du jour,
On l’eût invité à faire une belotte
Et à prolonger son séjour,
Au lieu que là, il patauge, il poirote,
Au tourment de sa vessie il n’est point de secours !

 

Cassou

 

 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :