Zülfü Livaneli, avocat de la Paix

Publié le Modifié le 02/06/2013 Par Cassou Vu 2 388 fois 0

Zülfü Livaneli, avocat de la Paix

  

Il a mis en musique des poèmes de Paul Eluard, Louis Aragon, Constantin Cavafis, Nazim

Hikmet, Orhan Veli, Federico Garcia Lorca, Yasar Kemal, Bertolt Brecht, Ülku Tamer et de

lui-même, et il les chante, sans fioritures, de sa voix profonde et envoutante.

Sa musique elle-même est un enchantement.

Il a composé aussi des musiques de films (Yol,...) et réalisé plusieurs films, salués par la

critique, pour leur beauté plastique, entre autres.

Mais l'activité favorite de cet intellectuel progressiste est l'écriture, semble-t-il. On peut lire

de lui en français: "Une saison de solitude" et "Délivrance" (Gallimard).

(Pour celles et ceux qui lisent l'allemand: "Gluckseligkeit"(Klett-Cotta), "Katze, Mann und

Tod", "Der Eunuch von Constantinopel" et "Roman meines Lebens" (Klett-Cotta)).

Ajoutez à cela un mandat de parlementaire et une activité de journaliste.

Et ce n'est pas tout: Par le biais de ses concerts et dans le cadre de sa nomination

d'ambassadeur de bonne volonté à l'Unesco, il oeuvre à la réconciliation des peuples qui

composent la Turquie son pays et toute cette vaste région du monde (Turcs, Grecs,

Arméniens, Kurdes,...).

C'est donc en lui l'avocat de la Paix que j'ai peint, en bousculant un peu l'allégorie

traditionnelle de la Paix (Irène, ΕΙΡΗΝΗ).

 

Ce faisant, en observant les photos (petites, déformées et de piètre qualité) que l'internet

nous fournit, je me suis demandé si Zülfü Livaneli n'était pas plusieurs, ce qui a davantage

encore compliqué ma tâche de peintre, croyez-moi!

Cette idée (saugrenue) expliquerait même la multiplicité des activités artistiques,

intellectuelles et politiques qu'on lui connaît!

Mais non, Monsieur Livaneli est seul et unique et ce dynamisme qui nous étonne est bien

l'apanage d'un pays jeune et en plein essor.

 

 

Une question sur cet article ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Commenter cet article
Votre commentaire :
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles