Victime de la plateforme Diamorama (Diamants d'investissement)

Publié le Modifié le 19/11/2018 Par Gaël Collin Vu 2 819 fois 1

Vous avez été victime de la plateforme Diamorama accessible à l'adresse www.diamorama.com?

Victime de la plateforme Diamorama (Diamants d'investissement)

Diamorama.com est une plateforme de vente de diamants d'investissement en ligne créée le 18 aout 2016.

La plateforme accessible à l'adresse www.diamorama.com apparait sur la liste noire de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF).

  • La plateforme indique sur son site Internet être exploitée par la société Blue Stone Ltd.

  • Le « Whois »[1] du nom de domaine « www.private-diamond.com » indique que celui-ci a été enregistré par une société dénommée « Blue Stone Europe Ltd », société par ailleurs associée à pas moins de 26 noms de domaine liés au marché du diamant.

* * *

Vous avez réalisé des paiements par carte bancaire? Ou des virements sur des comptes bancaires basés à l'étranger ?

Différentes démarches tant sur le plan pénal que sur le plan civil peuvent être mises en oeuvre.

Si vous avez été victime d'une de cette plateformes, n'hésitez pas à me contacter afin que nous puissions, dans un premier temps, étudier et échanger sur votre dossier* : contact@22L-avocats.fr ou au numéro de téléphone suivant : 01.81.70.34.56.

Plusieurs actions conjointes mises en place

En effet, rejoindre ou proposer une action "conjointe" permet aux victimes de se regrouper contre un même groupe d'escrocs.

Si ce regroupement permet de facto de faire des économies substantielles, celui-ci permet avant tout de regrouper le plus d'informations possible et de donner un plus grand poids aux négociations que l'avocat entamera. 

Si vous avez été victime d'une telle escroquerie, plusieurs recours sont envisageables.

Plus d'informations sur les diamants d'investissement : ici

Je suis à votre disposition pour toute action ou information.

Collin Gaël
Avocat à la Cour
22 rue de Longchamp - 75116 Paris
contact@22L-avocats.fr

*étude préalable de dossier gratuit.


  • [1] Whois (contraction de l'anglais who is?, signifiant « qui est ? ») est un service de recherche fourni par les registres Internet, par exemple les Registres Internet régionaux (RIR) ou bien les registres de noms de domaine permettant d'obtenir des informations sur une adresse IP ou un nom de domaine.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publié par Visiteur
02/03/18 14:22

le 02 03 2018
Bonjour,
Client de DIAMONING,depuis 2016, je me sens aujourd'hui plutôt frustré.
En 2016, j'ouvrais un compte et achetais un diamant d'une valeur de 1200€. Pour voir. Pour comprendre. Je ne connaissais rien au diamant. La page d'accueil du site annonçait que la matière première était de plus en plus rare. Donc, le rapport était évident. La Société m'adressa par la suite un Certificat d'achat.
Trois ou quatre mois après, un Conseiller de l'entreprise me proposait de vendre et de racheter un petit lot. Je lui disais que je n'étais intéressé. Monsieur insistait pour me dire que ce sont des entreprises qui se proposaient d'acheter. Je lui disais que j'avais bien un compte mais lorsque je le consultais je n'avais pas grand chose à voir. Alors Monsieur me montra un chemin et je découvris mon diamant avec ses références... sujet à trois propositions d'achat. Mais je fus surpris. Les offres d"achat étaient inférieures d'environ un tiers du montant de l'achat. Elles tournaient autour de 850/870€. Je ne vendis pas et je n'ai toujours pas vendu. La communication a toujours été courtoise. Mais je ne reçois plus d'appel téléphonique de la Société.
Mon raisonnement...
Je veux bien comprendre que le négociant vend un article en prenant une commission sur un achat, mais que cette commission représente un tiers du prix global, c'est là où je me sens sous-informé.
Dans cette situation, il est impossible de savoir avec quel réseau professionnel travail l'entreprise. Il est difficile de savoir si ces offres d'achat proviennent d'un réseau professionnel ou bien si ces offres ne sont pas émises tout simplement par la Société DIAMONING.
Dans la situation, je dois envisager, achat après achat, de décompter une commission pour me faire une idée de la valeur du diamant. Peut-être existe-t-il encore une surévaluation de la pierre avant le calcul de la commission du négociant.
Volà résumée ma petite histoire.
Je suis donc très heureux de participer à votre initiative pour une meilleure compréhension de la profession.

Publier un commentaire
Votre commentaire :