CASH BACK: NOUVEAU MOYEN DE RETRAIT D'ARGENT DANS UN COMMERCE

Publié le 27/01/2022 Vu 602 fois 1
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le cash back (ou cashback) est un service qui permet à un consommateur de retirer des espèces chez un commerçant . Comment ça fonctionne? Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Le cash back (ou cashback) est un service qui permet à un consommateur de retirer des espèces chez un commer

CASH BACK: NOUVEAU MOYEN DE RETRAIT D'ARGENT DANS UN COMMERCE

Qu'est ce que le cash back? 

Prévu à l'article L.112-14 du code monétaire et financier (1), le cash back (ou cashback) est un service qui permet à un consommateur de retirer des espèces chez un commerçant à l’occasion d’un achat payé par carte bancaire.  Une loi de 2018 avait ratifié l'ordonnance n° 2017-1252 du 9 août 2017 portant transposition de la directive 2015/2366 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2015 concernant les services de paiement dans le marché intérieur (2)

Comment le cash back fonctionne ?

Exemple : pour un achat d’un montant de 20€, vous pouvez payer 35€ par carte bancaire et le commerçant vous rendra 15€ en espèces. Le cash back (ou cashback)a notamment pour objectif de faciliter l'accès aux espèces dans les zones où les distributeurs sont moins présents.

Quelles sont les conditions pour en bénéficier auprès des commerçants ? 

Afin d'assurer la qualité de la circulation fiduciaire, limiter les risques de blanchiment et de financement du terrorisme, le décret du 24 décembre 2018 (3) précise les modalités de fourniture du service:

- le montant minimal d'achat effectué dans le cadre du « cash back » est fixé à 1 €;  

- le montant maximal que le commerçant peut rendre au client étant fixé à 60 €; 

- le service ne peut être fourni qu'à la demande (formulée avant le paiement) du client agissant à des fins non professionnelles;

-les paiements par chèque, par titre papier (chèque-cadeau, chèques-vacances), par un instrument spécial de paiement (carte prépayée) ou un titre spécial de paiement dématérialisé ne peuvent pas donner lieu à fourniture d'espèce.

L'arrêté du 29 janvier 2019 (4) précise les conditions de fourniture et le prix du cashback. 

Le commerçant a une obligation d’information du consommateur, par affichage visible et lisible, à proximité des terminaux de paiement ou du lieu d’encaissement. Il doit indiquer :- la liste des instruments de paiement acceptés ou refusés ;

- le montant minimal de l’opération de paiement pouvant donner lieu à la fourniture d’espèces : 1 euro ;

- le montant maximal du « retrait » : 60 euros ;

- l’indication du caractère gratuit ou payant du service de cashback. Si celui-ci est payant, le commerçant doit préciser les frais et commissions perçues toutes taxes comprises (TTC).

*****************

1) Article L.112-14 du code monétaire et financier https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000037285749/

2)LOI n° 2018-700 du 3 août 2018 ratifiant l'ordonnance n° 2017-1252 du 9 août 2017 portant transposition de la directive 2015/2366 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2015 concernant les services de paiement dans le marché intérieur https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2018/8/3/ECOT1728049L/jo/texte

3) Décret du 24 décembre 2018 relatif à la fourniture d'espèces dans le cadre d'une opération de paiement https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2018/12/24/ECOT1825586D/jo/texte

4) Arrêté du 29 janvier 2019 relatif à l'information des consommateurs sur les prix et les conditions applicables à la fourniture d'espèces dans le cadre d'une opération de paiement https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038081496

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par miyako
21/05/2022 19:53

Bonsoir,
Néanmoins le plus grande vigilance s'impose .Les commerçants ne sont pas des banques .Même chose avec les paiements par portables .Cela devient des "modes " dangereux pour la sécurité des données personnelles.L'informatique en matière bancaire peut s'avérer le pire comme le meilleur.
Cordialement

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Baum & Cie

Bienvenue sur le blog de Baum & Cie

Rechercher
Dates de publications
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles