Franck Martin - Avocat Internet

Bienvenue sur le blog de Franck Martin - Avocat Internet

Téléchargements illicites : nouvelles mesures pénales à l'encontre des FAI

Publié le 16/10/2010 Vu 1 772 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Les FAI ont l'obligation de retransmettre à leurs abonnés les emails d’Hadopi dans un délai de vingt-quatre heures, sous peine d’une amende prévue pour les contraventions de cinquième classe soit 1500 €.

Les FAI ont l'obligation de retransmettre à leurs abonnés les emails d’Hadopi dans un délai de vingt-quat

Téléchargements illicites : nouvelles mesures pénales à l'encontre des FAI

1. La Base Légale

Le décret 2010-1202 du 12 octobre 2010 institue une nouvelle obligation à la charge des fournisseurs d'accès à internet en imposant à ces derniers de retransmettre les emails d’Hadopi dans un délai de vingt-quatre heures aux abonnés soupçonnés de téléchargements illicites.

Cette obligation est visée à l'article 1er du décret qui vient compléter l'article R 331-37 du code de la propriété intellectuelle.

Cet article stipule : "les opérateurs sont tenus d'adresser par voie électronique à l'abonné chacune des recommandations mentionnées respectivement au premier et au deuxième alinéa de l'article L. 331-25, dans un délai de vingt quatre heures suivant sa transmission par la commission de protection des droits".

Rappelons par ailleurs que l'inobservation de ces obligations est sanctionnée par une peine d'amende prévue pour les contraventions de cinquième classe (article R 331-38 du code de la propriété intellectuelle) soit 1 500 €.

2. La controverse

Toutefois, cet article fait déjà l'objet de controverse sur sa validité au regard de la directive européenne 98/48/CE. Cette dernière impose en effet au gouvernement de notifier préalablement à la Commission Européenne tout type de texte qui édicte des règles techniques (exigence dont l'observation est obligatoire de "jure" ou "de facto") visant les services de la société de l'information ce qui ne semble pas le cas en l'espèce. Un recours en annulation pourrait donc être utilement soulevé devant le Conseil d'Etat. 

Selon la jurisprudence de la CJCE, le défaut de notification préalable est sanctionné par l'inopposabilité du texte concerné.

 

Vous avez une question ?
Blog de Franck Martin - Avocat Internet

FRANCK MARTIN

120 € TTC

2 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Franck Martin - Avocat Internet

Bienvenue sur le blog de Franck Martin - Avocat Internet

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

120 € Ttc

Rép : 24h maximum

2 évaluations positives

Note : (5/5)
Dates de publications
Mes liens
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles