LE GIVE UP AGREEMENT : DÉFINITION ET RÉGIME

Publié le Par Ibrahima NIANE Vu 11 373 fois 9

Un Give-Up agreement est une convention entre un courtier qui exécute certains types d'opérations et un compensateur qui devient la contrepartie ultime de ces opérations lorsque la « partie désignée » (le client) confie le dénouement de ces opérations au compensateur.

LE GIVE UP AGREEMENT : DÉFINITION ET RÉGIME

Un Give-Up agreement [1]est une convention entre un courtier qui exécute certains types d'opérations et un compensateur qui devient la contrepartie ultime de ces opérations lorsque la « partie désignée » (le client) confie le dénouement de ces opérations au compensateur.

En pratique sur les marchés financiers, le give up agreement apparaît lorsque le client va souhaiter recourir à un courtier d’exécution, celui-ci va lui demander s’il dispose d’une convention de compensation avec un compensateur. Une fois que les trois acteurs sont réunis, un give up agreement est mis en place.

Dans un give up agreement il y’a donc trois acteurs au minimum : le client (parfois désigné par le mot trader dans le give up agreement), le compensateur et un courtier d’exécution.

Il n’y a pas de règles établies sur le give up agreement, il relève de ce qu’on nomme : « des pratiques de marché ».

Dans la pratique, le give up agreement est à l’initiative du courtier d’exécution, mais certains courtiers d’exécutions exigent que le compensateur amorce le give up agreement.

Le give up agreement peut être sous format papier et dans ce cas il y’a autant d’exemplaires que de parties ou sous format électronique lorsqu’il est conclu sur la plate forme EGUS[2].

Si le give up agreement est en version électronique, toutes les parties ont accès au give up agreement  sur l’interface EGUS et peuvent l’imprimer en version PDF.

Le give up agreement ainsi initié est signé par toutes les parties.

Sur la plateforme EGUS lorsque le client n’est pas membre, il peut déléguer la signature au courtier d’exécution. Si le client n’est pas dans EGUS et qu’il ne souhaite pas déléguer, il demande une version papier qui lui est envoyée.

Il faut noter que sous format papier la conclusion d’un give up agreement nécessite 39 jours en moyenne et un coût financier conséquent, contre 2 jours et une réduction des frais liés à la conclusion du give up agreement lorsqu’il est conclu sous format électronique sur la plateforme EGUS.

Pour pouvoir modifier le give up agreement il faut obtenir l’accord de toutes les parties sur les modifications. Il n’est pas nécessaire d’être l’initiateur de l’accord. La protection des autres parties est assurée puisqu’il faut obtenir leur acceptation.

Le give up agreement peut être résilié par chaque partie. Cette faculté est soumise au respect d’un préavis écrit qui est notifié à chaque partie.

En cas de conflit, la loi applicable au give up agreement est la loi du lieu d’exécution du contrat.

 



[1] INTERNATIONAL UNIFORM BROKERAGE EXECUTION SERVICES AGREEMENT (GIVE UP)

[2] Futures Industry Association

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publié par Visiteur
15/02/2013 11:32

Merci beaucoup pour ces explications !!

Publié par Visiteur
08/04/2015 12:00

Au-delà de l'identification des parties au contrat et du mode de conclusion du contrat, à quoi sert-il?

Publié par Visiteur
08/04/2015 12:00

Au-delà de l'identification des parties au contrat et du mode de conclusion du contrat, à quoi sert-il?

Publié par Visiteur
06/02/2016 22:04

Bonjour Ibrahima!! Un exemple de give up? svp!!!!! merci!!!!

Publié par Visiteur
14/04/2016 00:49

le give up est une procuration que donne le client a son courtier afin d'executer ses positions boursière tout en gardant le nom du client sur le contract. Cela arrive quand le client A n'a pas le temps d'executer sa position et donc donne une autorisation au Courtier d'executer cette position tout en gardant les close du contract de façon intact. le courtier qui a executer la position touchera une commission de la part du client A. Mais dans le trade book, le client figure comme celui qui a exécuté la position.

Publié par Visiteur
06/05/2016 09:45

Au-delà de l'identification des parties au contrat et du mode de conclusion du contrat, à quoi sert-il?

Publié par Visiteur
06/05/2016 09:46

Quels sont les types de produits?

Publié par Visiteur
07/02/2017 06:10

Bonjour
Qu'est ce qu'un gua quadriparti te et qui a cette information ?

Publié par Visiteur
13/06/2017 09:49

Il s'agit d'un contrat ou, en plus du courtier qui execute, du client et du compensateur il ya une quatrieme partie qui est inclus par ex le Trader.
Si le Client ne fait pas son propre trading mais passe ses ordres a une societe de dealing qui va contracter avec les courtiers par exemple , dans ce cas il faudra que le contrat soit entre le 4 parties :
Client A qui soutraite ses orders a une societe de Dealing B face a un courtier C et avec un compensateur D.
Les termes du contrats ( notament la clause 3 dans Egus) devra etre amender pour refleter cette relation quadripartite.

Publier un commentaire
Votre commentaire :