Publié le 02/11/15 Vu 1 048 fois 0 Par mai
Plus-values immobilières des non-résidents

Les plus-values réalisées par des personnes résidant à l'étranger sont imposées au taux de 19% ou 33,1/3 selon le pays de résidence. A ce taux s'ajoutent 15,5% de prélèvements sociaux. La Cour de justice de l'Union européenne a jugé que la France prélevait indûment ces prélèvements sociaux et les personnes concernées peuvent en exiger la restitution.

Lire la suite
A propos de l'auteur
Blog de mai

Bienvenue sur le blog de mai

Dates de publications
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles