réparation intégrale du dommage corporel du motard

Publié le Vu 3 034 fois 1
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

réparation intégrale du dommage corporel du motard

Monsieur X a été victime d’un accident corporel et matériel de la circulation en sa qualité de conducteur d’un cyclomoteur.

En effet, alors qu’il circulait sur la chaussée, il a été percuté par le véhicule de Monsieur Y qui lui a coupé la route. 

Monsieur X a été percuté de face côté droit.

Il résulte de cet accident que Monsieur X a été grièvement blessé. 

Cette affaire est régie par les dispositions de la loi du 5 juillet 1985 qui précisent les modalités d’indemnisation du préjudice corporel des victimes d’accidents de la circulation dans lesquels est impliqué un véhicule terrestre à moteur.

Ce dossier a été géré dans un premier temps à l'amiable avec l'assureur du véhicule tiers qui avait un partage des responsabilités à 75/25 en faveur de

Monsieur X du fait que ce dernier aurait roulé à une vitesse excessive.

Puis la proposition de cette Compagnie s'est encore réduite pour appliquer un partage des responsabilités à 50/50, du fait que Monsieur X avait effectivement un taux d'alcoolémie de 1,60g/l.

L

 

a jurisprudence récente consacrée par la Cour de Cassation réunie en assemblée plénière le 6 avril 2007, estime que la victime motocycliste se trouvant dans un état alcoolique et ayant commis un excès de vitesse, a droit à une indemnisation intégrale de son préjudice et de tous les dommages qu’il a subi, sans limite ou exclusion, à partir du moment où le lien de causalité n’est pas établi entre l’état d’alcoolémie du conducteur victime et la réalisation de son préjudice, et si l’excès de vitesse n’est pas établi.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par razor2

Modérateur

22/09/2009 12:21

Bonjour, le partage de responsabilité 75/25 n'existe pas au niveau des assurances, c'est 0/100, 100/0 ou 50/50, rien d'autre.
Pour le reste en effet, l'état alcoolique d'un accidenté, qu'il soit conducteur d'une motocyclette ou d'une voiture ne rentre pas directement en ligne de compte dans l'attribution des responsabilités à partir du moment ou aucun lien ne peut-être établi entre l'alcoolémie et la survenue de l'accident. Si on se fait griller la priorité par une autre voiture alors qu'on est soit même bourré, l'autre voiture aura quand même 100% des torts.
Pour la vitesse excessive, il ne suffit pas de le prétendre, il faut le prouver pour que celà soit éventuellement pris en compte.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de marianella campos gautier

Juriste en protection juridique spécialisée en préjudice corporel Conseiller du Salarié pour la Ville de Paris

Types de publications
Dates de publications
Mes liens
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles