Comment devenir un formateur en freelance ?

Publié le 21/11/2018 Vu 2 451 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Un formateur en freelance est un enseignant indépendant qui travaille de manière autonome ou comme prestataire dans un centre de formation pour adultes. En effet, il donne des enseignements en rapport avec son domaine de compétence. Pour exercer librement ce métier, un certain nombre de formations et de qualités sont indispensables. Quels sont donc les diplômes requis pour devenir un formateur en freelance ? Quels sont les divers statuts du formateur ? Quelles sont les qualités et les compétences requises pour devenir formateur ?

Un formateur en freelance est un enseignant indépendant qui travaille de manière autonome ou comme prestatai

Comment devenir un formateur en freelance ?

Quels sont les diplômes pour devenir un formateur en freelance ?

Le Code du travail n'exige aucun diplôme à l'exercice de la profession de formateur pour adulte. Toutefois, il stipule que : «Toute personne qui propose des prestations de formation professionnelle continue doit justifier des titres et des qualités d'enseignement et d'encadrement qu'elle emploie, et de la relation entre ces titres et qualités et les prestations réalisées dans le champ de la formation professionnelle». Ainsi, tout formateur doit apporter la preuve de ses compétences dans un domaine donné.

 

Les différents statuts d'un formateur

La profession de formateur en freelance peut s'exercer sous plusieurs statuts, à savoir : 

  • Le statut de formateur salarié ;
  • Le vacataire occasionnel ;
  • Le statut de formateur en portage salarial ;
  • Le formateur-autoentrepreneur.


                                 

Quelle est la formation à suivre pour devenir formateur indépendant ?

Quel que soit le domaine de formation, tout formateur en freelance doit avoir suivi une formation dans ledit domaine et avoir un niveau Bac + 3 ou Bac + 5, voire plus, ainsi que quelques années d'expérience.
 

Les qualités et compétences d'un formateur

Un formateur ou un consultant doit posséder certaines qualités : 

  • Il doit avoir la patience d'enseigner ;
  • Un formateur en freelance doit être à l'écoute ;
  • Il doit avoir une ouverture d'esprit ;
  • Il doit avoir le sens de la pédagogie ;
  • Il doit également être dynamique et proactif ;
  • Un formateur indépendant doit faire preuve de rigueur.

Si vous souhaitez devenir formateur indépendant, vous devez déclarer votre activité dès sa création.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.