Les réformes du droit du travail en 2018

Publié le 19/10/2018 Vu 786 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Depuis peu, de nombreuses spéculations circulent sur les réformes du droit du travail en 2018. Mais qu'en est-il réellement de ces réformes ? Que vont-elles apporter ? Découvrez dans cet article les réformes du droit de travail en 2018.

Depuis peu, de nombreuses spéculations circulent sur les réformes du droit du travail en 2018. Mais qu'en es

Les réformes du droit du travail en 2018

L'amélioration de la négociation collaborative en entreprise

L'amélioration de la négociation collaborative en entreprise prend en compte la primauté de l'accord d'entreprise et des conditions de validité d'un accord d'entreprise.

La Primauté de l'accord d'entreprise

La Loi Travail du 8 août 2016 avait instauré la primauté de l'accord d'entreprise sur l'accord de branche. Cette primauté de l'entreprise a le pouvoir de modifier certains aspects du contrat de travail afin de répondre aux obligations relatives à la bonne marche de l'entreprise. Elle peut également modifier certains éléments du contrat de travail pour conserver ou améliorer l'emploi. Cet accord vient aisément remplacer les clauses contraires du contrat de travail.

Les Conditions de validité d'un accord d'entreprise

À partir du 1er mai 2018, la validité ou la recevabilité d'un accord d'entreprise requiert la signature d'une ou de plusieurs formations syndicales représentatives ayant obtenu plus de la moitié des suffrages notés au premier tour des élections professionnelles. L'alliance des instances représentatives des salariés : mise en place du Comité Social et Économique Le CSE ou le Comité Social et Économique est la nouvelle instance qui représente les salariés de l'entreprise. Elle provient des ordonnances Macron, regroupant ainsi les trois instances en vogue à savoir : le comité d'entreprise (CE), les délégués du personnel (DP) et le comité d'hygiène, sécurité et conditions de travail (CHSCT).

La réformation des conditions du contrat de travail

Cette nouvelle réforme liée aux règles du contrat de travail est en faveur :

  • Du contrat à durée indéterminée de chantier ou d'opération
  • Du contrat à durée déterminée
  • Du prêt de main-d'œuvre à but non lucratif
  • De L'inaptitude
  • Du télétravail
  • La réformation des règles d'interruption du contrat de travail et du contentieux prud'homal
  • La réformation des règles d'interruption du contrat de travail et du contentieux prud'homal met en exergue
  • La création d'un cerfa pour signaler les licenciements
  • La nouvelle approche pour calculer les indemnités de licenciement
  • Le récent Barème prud'homal
  • Le récent délai de prescription prud'homale
  • L'élaboration de la rupture de convention collective
  • La nécessité de négociation

Pour ce qui est de cette réforme, elle met en évidence le compte professionnel de prévention et le compte personnel de prévention de la pénibilité. Le compte professionnel de prévention vient se substituer au compte personnel de prévention de la pénibilité.

À présent que vous y voyez un peu plus clair sur les réformes du droit du travail en 2018, n'hésitez pas à en parler autour de vous afin de la rendre plus accessible au grand public.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.