LE ROBOT JURIDIQUE EST-IL L’AVENIR DE L’AVOCAT ?

Publié le Modifié le 05/02/2019 Vu 147 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Ceux qui ont assisté à la Convention Nationale des avocats à BORDEAUX ont pu suivre le dialogue entre Alain BENSSOUSSAN et son robot Pepper.

Ceux qui ont assisté à la Convention Nationale des avocats à BORDEAUX ont pu suivre le dialogue entre Alain

LE ROBOT JURIDIQUE EST-IL L’AVENIR DE L’AVOCAT ?

Ceux qui ont assisté à la Convention Nationale des avocats à BORDEAUX ont pu suivre le dialogue entre Alain BENSSOUSSAN et son robot Pepper. Le robot était son assistant pour la recherche de jurisprudence, des lois applicables et répondait à toutes questions concernant l’organisation de l’agenda.

 

En Belgique, c’est un robot juridique basé sur l’intelligence artificielle, Lee & Ally, qui a remporté le premier Legal Tech Award. Ce robot, rapidement, doit pouvoir prodiguer des conseils juridiques ciblés aux entreprises. En Belgique, comme en France, un grand nombre de start-ups Legal Tech sont sur le marché. Leur chiffre d’affaires se développe. Elles concurrencent directement les avocats sur le secteur juridique et tendent à l’emparer du marché de l’accès au droit à des prix extrêmement bas et pour des conseils, pour l’instant, simples mais qui, au fur et à mesure du développement de l’intelligence artificielle, deviendront sophistiqués.

 

On pensait que le robot menacerait les « cols bleus » et s’emparerait de tâches répétitives. Ce n’est pas le cas avec l’intelligence artificielle. Nous sommes bien en concurrence, aujourd’hui, avec des robots.

 

 

Michel BENICHOU

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Maître Michel BENICHOU

Avocat depuis 1978 :

 

- Ancien Président du conseil des Barreaux d'Europe

- Ancien Bâtonnier du Barreau de Grenoble

- Président fondateur de la Fédération Nationale des Centres de Médiation

- Ancien membre du conseil de l'Ordre des Avocats de Grenoble

Rechercher
Types de publications
Mes liens
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles