Qu'est-ce qu'une succession internationale ?

Publié le 04/05/2020 Vu 437 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

On parle de succession internationale lorsqu’un élément d’extranéité existe dans la succession. C’est le cas lorsqu’une personne décède dans un pays où elle a sa résidence habituelle et qu’elle détient des biens à l’étranger.

On parle de succession internationale lorsqu’un élément d’extranéité existe dans la succession. C’es

Qu'est-ce qu'une succession internationale ?

Il est nécessaire de comprendre comment le droit s’organise autour des successions internationales afin, d’abord, de pouvoir préparer sa succession dans des conditions optimales, mais aussi, d’anticiper toutes les conséquences légales d’une expatriation et d’en mesurer pleinement les risques.

 

Le Droit applicable aux successions internationnales

C’est le règlement européen du 4 juillet 2012 relatif aux successions internationales qui détermine le droit applicable aux successions.

Les biens du défunt, mobiliers et immobiliers sont régis par la même loi. Cette loi sera celle de l’État dans lequel le défunt avait sa résidence habituelle au moment de son décès, ou, celle de la nationalité du défunt s’il l’avait désignée avant son décès comme loi applicable au règlement de sa succession (dans son testament notamment).

La difficulté réside dans ce que le Règlement ne définit pas la « résidence habituelle ». La Cour de Justice de la Communauté Européenne l’avait défini en tant que « lieu où l’intéressé a fixé, avec la volonté de lui conférer un caractère stable, le centre permanent ou habituel de ses intérêts, étant entendu qu’à fin de détermination de cette résidence, il importe de tenir compte de tous les éléments de fait constitutifs de celle-ci » (Arr. CJCE ; 17 février 1977).

Cette même Cour a précisé que la détermination de la résidence habituelle devait se faire en tenant compte de « l’ensemble des circonstances de fait particulières à chaque cas d’espèce ». Ce qui signifie que cette notion de résidence habituelle se doit d’être appréciée « cas par cas » par les juges.

 

Les incidences fiscales d'une succession internationale

Le règlement européen sur les successions ne modifie pas la fiscalité des successions internationales. Ainsi, l’État peut taxer l’ensemble des biens présents dans le patrimoine mondial du défunt au jour de son décès.

En effet, l’article 750 ter du Code Général des Impôts dispose que le patrimoine du défunt sera soumis aux droits de mutation en France lorsque le défunt avait son domicile en France, lorsque le défunt possédait des biens en France, et lorsque les héritiers ou légataires ont été domiciliés en France pendant au moins 6 ans lors des 10 dernières années précédant celle au cours de laquelle il reçoit les biens.

De ce fait, pour éviter la double imposition, l’article 784 du Code Général des Impôts prévoit que lorsque le défunt avait son domicile en France ou lorsque les héritiers ou légataires ont été domiciliés en France pendant au moins 6 ans lors des 10 dernières années précédant celle au cours de laquelle il reçoit les biens, l’impôt payé à l’étranger pourra être déduit de l’impôt payé en France.

Dans tous les cas, si vous avez une question ou un problème de succession internationale, n'hésitez pas à contacter notre Cabinet d’avocats en succession à Paris ou un avocat en succession à Lyon pour vous conseiller.

Vous avez une question ?
Blog de Avocat Droit des successions Paris & Lyon

Xavier Prugnard de La Chaise

250 € TTC

Pas d'avis pour le moment

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Avocat Droit des successions Paris & Lyon

L'excellence au service de la meilleure défense !

Rechercher
Informations

Cabinet à Paris :
6, avenue Daniel Lesueur - 75007 Paris
succession@omega-avocats.fr
+ 33 (0)1 80 18 21 40

Cabinet à Lyon :
48, boulevard des Belges - 69006 Lyon
succession@omega-avocats.fr
+ 33 (0)4 28 38 53 30

Site internet :
www.avocat-succession.omega-avocats.fr

Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

250 € Ttc

Rép : 72h max.

Pas d'avis pour le moment

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles