A quand l’interdiction intégrale des voiles dans les ports bretons ?

Publié le Modifié le 19/04/2011 Vu 2 423 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La loi édictant l’interdiction de cacher son visage dans l’espace public français entre en vigueur le 11 avril 2011. On s’en sort bien, avec un peu de chance, elle aurait pu entrer en vigueur le 1er avril. Ouf…

La loi édictant l’interdiction de cacher son visage dans l’espace public français entre en vigueur le 11

A quand l’interdiction intégrale des voiles dans les ports bretons ?

La loi édictant l’interdiction de cacher son visage dans l’espace public français entre en vigueur le 11 avril 2011. On s’en sort bien, avec un peu de chance, elle aurait pu entrer en vigueur le 1er avril. Ouf…

La loi interdit précisément le port d’une « tenue destinée à dissimuler son visage ». Selon la circulaire du premier ministre du 2 mars 2011 cela concerne notamment le port de la cagoule, de voiles intégraux type niqab ou burqa (Non ! Si !) ou de masques.

Déjà, ayons une pensée émue pour tous les fabricants de cagoule, pour qui cette loi constitue un véritable désastre économique !  Adieux passe-montagnes de notre enfance !

Même chose pour les fabricants et les marchands  de masques qui eux aussi doivent se ronger les ongles d’angoisse et de désespoir…

Et l’écharpe, vous avez pensé à l’écharpe ? A éviter désormais dans la rue, sauf autorisation médicale, ou à porter à la manière des nouveaux philosophes, de préférence beige,  en cachemire et bien dégagée (genre BHL par exemple).

Même les lunettes de soleil risquent de devenir un outil de délinquance, surtout accompagnées d’un bonnet et d’un col roulé.

Je ne vous parle même pas de la fausse barbe et de la perruque que vous avez achetées pour vous déguiser en Sébastien Chabal lors du prochain match Stade Français / Racing (le 7 mai 2011 à 16 h 25, si quelqu’un a des places j’en suis preneur).

Et les casques de motards ?...

Je chipote sûrement puisque cette loi, même si cela n’est pas écrit noir sur blanc dans le texte, n’a pour but que d’interdire le port du voile intégral musulman dans l’espace public (Non ! Si !).

Mais était-il vraiment utile de voter un tel texte, qui peut amener à des situations ubuesques et à tant de désagréments, alors que selon une étude menée en 2009 par le ministère de l’Intérieur, seraient concernées par cette loi seulement 1 900 femmes dont 270 vivent à la Réunion et 20 à Mayotte (admirons ici la précision du chiffre !) ?!

J’en doute fort et je suis persuadé que je ne suis pas le seul à en douter…

Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://www.droitissimo.com.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.