Créer une SARL au Cameroun: les innovations de la loi n° 2016/014 du 14 décembre 2016.

Publié le 30/01/2017 Vu 3 457 fois 1
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Créer une société à responsabilité limité au Cameroun, simplification des formalités par la loi n° 2016/014 du 14 décembre 2016 fixant le capital minimum et les modalités de recours aux services du notaire dans le cadre de la création d’une société à responsabilité limité..

Créer une société à responsabilité limité au Cameroun, simplification des formalités par la loi n° 201

Créer une SARL au Cameroun: les innovations de la loi n° 2016/014 du 14 décembre 2016.

En attendant l’essor probable de la société par action simplifiée(SAS) instaurée par l’Acte uniforme révisé relatif au droit des sociétés commerciales, la société à responsabilité limité(SARL) reste la forme juridique la plus usitée. Sa création connait une simplification majeure avec la révision consacrée de l’Acte uniforme relatif au droit des sociétés commerciales et des groupements d’intérêt économique, et plus récemment la loi n° 2016/014 fixant le capital minimum et les modalités de recours aux services du notaire du notaire dans le cadre de la création d’une société à responsabilité limité. Tenant compte de ces évolutions notables, nous nous proposons de dresser une fiche pratique de création d’une SARL au Cameroun.

Les associés.

La SARL peut être constituée entre une personne physique ou morale ou entre une ou plusieurs personnes physiques ou morales. Constituée par une seule personne, on parle alors de SARL unipersonnelle ou SARLU.

Les associés n’ont pas la qualité de commerçant et leur responsabilité est limitée à leur apport.

Le capital social

L’article 311 révisé de l’Acte uniforme dispose que le capital doit être au minimum d’un million. Mais la même disposition laisse à la discrétion des Etats signataires du traité la possibilité de légiférer sur la question.

Le Cameroun, à la suite de cinq autres parties contractantes au Traité a, au moyen de la loi cité supra, ramené le seuil minimal du capital social à la somme de 100.000 FCFA. L’article 2 de la loi sus indiqué dispose notamment : 

« Le capital social minimum d’une société à responsabilité limitée est      fixée à cent mille (100.000) FCFA ».

Les statuts de la SARL

Les statuts sont obligatoirement établis par écrit, soit en la forme notariée, soit par acte sous seing privé. Dans ce dernier cas leur authenticité est garantie par les centres de formalités de création des entreprises avec reconnaissance d’écritures par toutes les parties prenantes. Il s’agit ici d’une autre innovation majeure consacrée par l’article 3 alinéa 2 de la loi n° 2006/014.

L’article 4 du texte suscité donne quant à lui aux fondateurs une option relative au recours ou non à un notaire dans deux hypothèses :

  • lorsque la SARL est créée sous la forme unipersonnelle, l’associé unique n’est pas tenu de recourir aux services d’un notaire. 

  • Lorsque son capital est inférieur ou égal à un million de FCFA, les associés d’une SARL ont la liberté de recourir ou non aux services d’un notaire.

Les formalités fiscales et administratives.

Les associés ou leur mandataire doivent requérir l’obtention d’une patente (autorisation d’exonération sur une année pour une nouvelle entreprise), une carte de contribuable auprès de l’administration fiscale du lieu d’immatriculation. Il est également nécessaire de procéder à la déclaration d’existence de la société auprès de la délégation provinciale du travail et l’obtention d’un identifiant employeur à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale.

Le cabinet est disposé à vous accompagner dans le processus de création de votre entreprise.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Visiteur
30/01/2017 13:25

Très bien reçu. Merci

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de EKOME ESSAKE Narcisse

Nous proposons sur cette espace des consultations dans tous les domaines du droit.

L'auteur, Me EKOME ESSAKE Narcisse est Avocat spécialisé en droit maritime et des transports, et associé dans un cabinet de référence  aux compétences variées.

Bien vouloir nous contacter

nar6avocat@yahoo.fr

ecabpartners@outlook.com

Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

Types de publications
Informations
Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles