Me Mike BORNICAT, Avocat

la fièvre du droit, le symptôme des juristes

Transport de marchandise : de l’importance de distinguer avarie et perte totale

Publié le 07/06/2021 Vu 305 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Distinction avarie / perte totale des marchandises : Sauf perte totale au sens d'une absence de présentation des marchandises, le destinataire doit dans les trois jours qui suivent leur réception notifier au transporteur sa protestation motivée.

Distinction avarie / perte totale des marchandises : Sauf perte totale au sens d'une absence de présentation

Transport de marchandise : de l’importance de distinguer avarie et perte totale

La chambre commerciale de la Cour de cassation (Cass., Com., 25 novembre 2020 n°19-15.903) a récemment rappelé l’importance de la qualification juridique eu égard aux facultés de recours ouvertes au destinataire des marchandises à l’encontre du transporteur.

 

Pour rappel, l’article L.133-1 du Code de commerce pose un principe selon lequel le transporteur est garant de la perte des objets qu’il transporte, hors les cas de la force majeure, et garant des avaries autres que celles qui proviennent du vice propre de la chose ou de la force majeure.

 

Par ailleurs, la réception des objets transportés éteint toute action contre le transporteur pour avarie ou perte partielle si, dans les trois jours qui suivent celui de cette réception, le destinataire n’a pas notifié au transporteur sa protestation motivée (article L.133-3 alinéa 1er du Code de commerce).

 

Le malheureux perd alors tout recours contre son « voiturier ».

 

Conformément aux termes non équivoques de l’article L.133-3 du Code de commerce, cette fin de non recevoir n’est opposable par le transporteur qu’en présence d’une « avarie ou perte partielle » qu’elle que soit la gravité de cette dernière. A contrario, elle est écartée en cas de perte totale de la marchandise, définie par la jurisprudence comme l’absence de présentation de celle-ci, pour laquelle le transporteur demeure garant. (Cass., Com., 5 mai 2015 n°14-11.148).

 

Dans l’affaire en cause, après avoir rappelé ce principe, la Cour de cassation a jugé que constituait une avarie de transport, et non une perte totale, la livraison de rats de laboratoire même si ces derniers avaient été livrés morts.

 

Dès lors pour la Cour de cassation, c’est à tort que la Cour d’appel a écarté la fin de non-recevoir tirée de l’absence de contestation par le destinataire dans le délai de trois jours suivants celui de la livraison.

 

L’arrêt invite à la prudence. Ainsi, à partir du moment où il y a eu présentation des marchandises, avariées ou partiellement, mais même gravement, détruites, le destinataire doit à notre sens formuler une contestation motivée dans le délai de trois jours aux fins de préserver son droit d’agir… à titre conservatoire en quelque sorte.

 

*

 

Votre Avocat à Gap et Briançon vous assiste et vous accompagne pour toute action ou information relative au transport de marchandises.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Me Mike BORNICAT, Avocat

Avocat et Conseil juridique, j'ai pour ambition d'accompagner et de sécuriser l'avancement de vos projets créatifs, entrepreneuriaux ou personnels.

Je peux en outre vous représenter devant toutes les juridictions du territoire national.

Ce blog a pour vocation de participer à la diffusion de l'information juridique à destination des étudiants et professionnels du droit, mais aussi des néophytes ou amateurs passionnés par la matière. 

Rechercher
Commentaires récents
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles