Horaires de travail décalés pour un couple : attention à la discrimination familiale

Publié le 27/09/2023 Vu 727 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le fait d’imposer à deux compagnons travaillant dans le même service des horaires de travail décalés peut constituer une discrimination familiale.

Le fait d’imposer à deux compagnons travaillant dans le même service des horaires de travail décalés peu

Horaires de travail décalés pour un couple : attention à la discrimination familiale

Le fait d'imposer à deux compagnons travaillant dans le même service des horaires de travail décalés peut constituer une discrimination familiale. Telle est la conclusion du Défenseur des droits.

Les faits

 

Un salarié travaille au sein de la société Leroy Merlin, au rayon "Bâti", depuis le 30 avril 2018.

Son compagnon est embauché en CDD à partir du 1er mars 2021.

Au moment de leur embauche, l'entreprise n'était pas au courant de leur relation intime. Celle-ci est découverte lors d'un arrêt de travail, pour COVID, du premier salarié.

Les deux salariés indiquent alors qu'à la reprise de leur poste, ils découvrent que leurs plannings ont fait l'objet de modifications. Désormais, ils n'ont plus un seul jour de repos en commun.

Ils saisissent alors le Défenseur des droits. Ils estiment en effet être victimes d'agissements discriminatoires en raison de leur situation de famille.

Le Défenseur des droits engage alors une enquête.

La société Leroy Merlin explique qu'un usage interne consiste à ne pas faire travailler ensemble des salariés ayant un lien de couple. Et ce, dans un souci de "gestion humaine des effectifs" afin de préserver de bonnes relations entre collaborateurs.

La décision

 

Le Défenseur des droits considère que cet usage est discriminatoire.

En effet, les salariés n'ont aucune obligation de préciser la teneur de leur relation. L'employeur ne peut non plus prendre en compte la situation de famille d'un salarié pour arrêter des décisions, notamment en matière de mutation ou d'horaires de travail.

Par conséquent, il en tire une discrimination liée à la situation de famille. L'employeur ne prouvant pas que cette décision était justifiée par des éléments objectifs étrangers à toute discrimination.

Le Défenseur des droits recommande ainsi à la société de modifier ses pratiques en matière de planification des horaires de travail. Il recommande également de procéder à une juste réparation du préjudice des salariés.

La société Leroy Merlin refuse toutefois de suivre ces recommandations, considérant cet usage parfaitement légitime.

Ce qui conduit à la publication de la décision du Défenseur des droits au journal officiel, et ainsi pointer du doigt les pratiques de la société Leroy Merlin.

Reste à connaître les éventuelles suites judiciaires qui pourraient être données à cette affaire.

 

Pour toute question ou accompagnement : 

https://braz-avocat.com/

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Maître Mathurin BRAZ

Maître Mathurin BRAZ

Avocat au Barreau de Toulouse - votre expert en droit du travail

Rechercher
Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

consultation.avocat.fr
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles