Le non-respect du repos journalier conventionnel ouvre droit, à lui seul, à réparation pour le salarié

Publié le 22/02/2024 Vu 279 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La Cour de cassation vient de décider que le non-respect du repos journalier conventionnel ouvrait droit, à lui seul, à indemnisation.

La Cour de cassation vient de décider que le non-respect du repos journalier conventionnel ouvrait droit, à

Le non-respect du repos journalier conventionnel ouvre droit, à lui seul, à réparation pour le salarié

Nouvelle décision en matière de réparation de préjudice pour le salarié, cette fois-ci en matière de repos journalier conventionnel. La Cour de cassation vient de décider que le non-respect du repos journalier conventionnel ouvrait droit à indemnisation. Explications sur cet arrêt du 7 février 2024.

Rappelons tout d'abord qu'en principe tout manquement de l'employeur doit causer un préjudice au salarié pour être indemnisé.

Les faits

Un salarié demande réparation suite au non-respect de son temps de repos conventionnel.

Selon la convention collective applicable, ce temps de repos ne pouvait être inférieur à 12h. Or, le salarié prétend que cette durée de repos n'a pas été respectée.

Il se prévaut ainsi d'un manquement de l'employeur à son obligation de sécurité. Ce qui génère, selon lui, un préjudice.

La Cour d'appel déboute le salarié de sa demande. Pour elle, celui-ci ne justifie d'aucun préjudice spécifique.

La Cour de cassation

Elle casse l'arrêt de la Cour d'appel.

Pour elle, il s'agit là d'une violation de l'article L.4121-1 du Code du travail, fondement de l'obligation de santé et sécurité de l'employeur.

Cette prise de position n'est pas nouvelle.

En effet, la chambre sociale considérait déjà que le seul dépassement de la durée maximale de travail hebdomadaire ouvrait droit à réparation. De même en cas de dépassement de la durée maximale de travail quotidienne.

Notons toutefois que cette prise de position ne concerne que le repos journalier d'origine conventionnelle du salarié.

On peut donc s'attendre à avoir une extension de ce principe au repos journalier d'origine légale.

Pour toute question ou accompagnement, n’hésitez pas à contacter le cabinet:

www.braz-avocat.com

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Maître Mathurin BRAZ

Maître Mathurin BRAZ

Avocat au Barreau de Toulouse - votre expert en droit du travail

Rechercher
Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

consultation.avocat.fr
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles