Ma méthode pour réussir la dissertation juridique

Publié le Modifié le 21/10/2019 Vu 6 052 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Ma méthode de la dissertation juridique Pierre-emmanuel : aide en droit, notamment, les premières années. Méthodes, techniques, aides aux droit, aide aux tds.

Ma méthode de la dissertation juridique Pierre-emmanuel : aide en droit, notamment, les premières année

Ma méthode pour réussir la dissertation juridique

Pierre-emmanuel

 

 

Aide en droit pour les étudiants

 

Ma méthode de la dissertation :

 

La dissertation, dissertez, dissertez chers amis.

 

La dissertation c’est la vie, mais en droit je ne dirai pas la mort mais bon...

 

La dissertation c’est la vie, souvenez-vous de vos sujets de philosophie où vous pouviez être libre de vos pensées.

Mais à trop être libre le correcteur ne vous comprenait pas et vous infligeait une mauvaise note. Vous étiez donc triste et arrêtiez de faire des efforts pour cette punition.

En effet il y a un paradoxe à faire des efforts pour in fine être puni, malheureusement le système éducatif est fait ainsi. Je propose que tous devoirs rendu respectant 2 à 3 points préétablis par le professeur méritent une petite récompense même minime dans le cas où le devoir est médiocre. Je dis cela car l’effort de réflexion constitue un travail qui mériterait une récompense.

 

Il convient de vous expliquer au mieux ma méthode pour que vous réussissiez votre dissertation juridique. Restez calme, ça va aller, il n’y a pas mort d’homme.

 

Le premier des conseils et d’ordre psychologique :

 Faites l’effort de venir aux examens même si vous n’avez aucune connaissance sur le sujet

 Ne pensez pas à la note finale mais appliquez vous à respecter les points essentielles de la méthode -méthode, méthode, méthode-. / Le but est de progresser sans attendre la moindre récompense à part celle de progresser à chaque fois.

 

 

Il faut que vous compreniez que disserter c’est faire parler votre liberté dans un cadre établi par avance. Ce cadre est établi par « la société Universitaire ». Cette explication est d’ordre scientifique et sociologique : Dans toutes sociétés comme par exemple une ville Paris ou un pays la France, il est nécessaire que tous puissent parler le même langage, adoptent les mêmes règles et le même code de conduite afin que la société puisse fonctionner. Par exemple que tous les automobilistes s’arrêtent au feu rouge. Il semble compliquer d’imaginer une circulation sans heurts si certains s’arrêtaient au feu rouge et d’autres non.

 

On peut faire le même raisonnement pour la dissertation. Il semble compliquer d’envisager que le correcteur puisse noter objectivement des copies alors que certaines feraient 1 partie tandis que d’autres 5.

La Chine par exemple réclame une dissertation en 5 parties pour l’accès aux postes de la fonction publique.

La société Universitaire Française réclame une dissertation en 2 parties avec 2 sous parties par grande partie. Cette exigence pourrait être expliquée par une étude sociologique et Historique.

Ce langage est contraignant mais il permet d’objectiver la notation de votre copie. Le correcteur et l’étudiant utilise le même langage. Ce langage c’est la méthode.

Lorsque vous apprenez le code de la route, vous apprenez un langage commun à tous pour pouvoir se comprendre sur la route. Pour la dissertation il y a de même des éléments de langage inévitables.

 

Pour parvenir à disserter il convient d’encadrer et de limiter sa pensée.

En effet nos idées et notre réflexion est infinie tandis que le devoir à rendre est fini et limité par une copie qui ne doit pas excéder 2 copies doubles et 2H30.

Ce faisant il convient d’adapter son infinitude à la finitude du devoir. Cette finitude est temporelle car le devoir est limité dans le temps mais aussi matérielle car le devoir ne doit pas être trop long.

Il faut donc trouver des astuces pour s’adapter à la contrainte temporelle et matérielle et ne pas se perdre. Ses astuces je vais essayer de vous les apporter.

La difficulté et le succès selon moi réside dans l’effort de concilier le cadre exigé pour la dissertation et la liberté de penser de chacun afin de pouvoir développer ces idées et sa personnalité

Par conséquent il faut vous demander à chaque fois que vous usez de votre liberté si celle-ci respecte le cadre de la dissertation exigé par le Professeur. La dissertation est donc une liberté de penser encadrée.

 

 

 

Nota bene : Pour cela il me semble qu’il faut comprendre que la dissertation ce n’est pas un exercice mais une multiplicité d’exercices (8 exercices)  qui sont les suivants :

-Savoir définir

-Savoir délimiter

-Savoir problématiser

-Savoir concevoir un plan

-Savoir annoncer un plan

-Savoir élaborer des Titres

-Savoir rédiger de manière cohérente

-Savoir présenter sa copie

Avant d’aller dans un sens sans savoir la direction à suivre il s’agit de se demander , il me semble, si chaque exercice susmentionné a été effectué.

 

 

 

Nota bene : Ces exercices s’effectuent au sein de la dissertation qui doit suivre des étapes progressives qui s’englobent les unes dans les autres. C’est ce qui va permettre l’encadrement de votre pensée et la limitation de votre liberté.

Pour cela :

L’introduction sera limitée par les termes du sujet.

La problématique sera limitée par les termes de l’introduction qui est elle-même limitée par les termes du sujet.

L’annonce du plan sera limitée par les termes de la problématique elle-même limitée par les termes de l’introduction qui est elle-même limitée par les termes du sujet.

Les titres seront limités par les termes de L’annonce du plan limitée par les termes de la problématique elle-même limitée par les termes de l’introduction qui est elle-même limitée par les termes du sujet.

Le développement devra s’inscrire dans les termes des titres limités par les termes de L’annonce du plan limitée par les termes de la problématique elle-même limitée par les termes de l’introduction qui est elle-même limitée par les termes du sujet.

La dissertation s’enfermera progressivement à chaque étape afin de rendre un devoir cohérent et structuré. Il me semble que vous devez progressivement établir des limites à votre pensée afin de ne pas être hors sujet ou de vous perdre dans des explications mal maîtrisées.

C’est cela adapté l’infinitude de votre réflexion à la finitude du devoir.

 

Outre ces deux nota bene importants ils convient de respecter Les étapes classiques de la dissertation 1) la rédaction d’une introduction 2) la rédaction de deux parties comprenant deux sous parties chacune. 3) la présentation formelle de votre devoir.

 

 

 

 

 

  1. La nécessité inévitable et impérieuse de rédiger une introduction délimitant avec simplicité le sujet proposé par le professeur.

 

 

 

Le but de l’introduction et le seul but est de délimiter le sujet.

On peut délimiter a) l’objet du sujet, b) la spatialité du sujet, c) la temporalité du sujet.

 

Je m’explique :

 

 

a) Délimitation de l’objet : C’est à dire définir !!

Définir c’est :

Dire ce que c’est

Dire ce que ce n’est pas

 

Une orange est un fruit,

Une orange n’est pas un légume.

 L’orange est un fruit orange,

Une orange n’est pas un fruit vert.

L’orange est donc à différencier d’un légume comme la courgette ou d’un fruit vert comme le kiwi.

L’orange est à rapprocher d’un fruit orange comme la clémentine.

 

 

 

b) Délimitation de la spatialité du sujet : C’est à dire quelle est la particularité géographique du sujet ?

 

« Un oranger sur le sol irlandais, on ne le verra jamais. » (-chanson de Bourvil, la ballade Irlandaise, pour ceux qui aiment la poésie-)

Par contre une orange pourra se retrouver sur le sol Espagnol.

 

 

 

  1. Délimitation de la temporalité du sujet : c’est à dire quelle est la particularité Historique du sujet ?

 

L’orange sucrée est apparue en Europe en Espagne et au Portugal au 16ème siècle. 

 

 

J’ai pris ici un sujet non juridique qui serait « l’orange » mais le même procédé pourrait être appliqué à un sujet juridique, par exemple : « le mariage ».

-Le mariage est un contrat. C’est un contrat solennel réclamant le respect de certaines formalités.

Ce n’est pas un fait juridique. Ce n’est pas un contrat consensuel qui serait conclu par le seul échange des volontés.

Cette notion peut se rapprocher de la notion de PACS qui est un contrat. Mais est à éloigner de la notion de concubinage qui est un fait juridique.

 

-L’Etat d'Israël ne reconnaît pas le mariage civil. L’Etat Français le reconnaît. (Délimitation spatiale)

 

-Avant 2013 le mariage était un contrat entre deux personnes de sexe opposé. Après 2013, le mariage est un contrat passé entre toutes personnes peu important le sexe. (Délimitation temporelle)

 

Une fois que le sujet a été délimité et défini en se contentant de produire sa réflexion en rapport avec les termes du sujet et avec la technique sus-expliquée, il s’agit d’élaborer la problématique, ce qui constitue pour moi l’aspect le plus difficile de la dissertation, c’est la première étape d’élaboration des parties.

 

 

 

 

2) Les étapes de confection des parties passant par l’élaboration sui generis de la problématique, l’annonce du plan et des titres.

 

 

 

 

L’élaboration difficile de la problématique du sujet constituant une étape essentielle à la rédaction et à l’orientation développement à suivre.

 

Cette problématique est un exercice mental en soit (sui generis), il faut premièrement, il me semble, l’élaborer en respectant les termes de l’introduction qui vont amener à réfléchir naturellement à une question posée. Deuxièmement, il faut que la question amène à se poser une question sur l’évolution de la notion.

Par exemple :

-Expliquer la notion et se demander si une réforme n’est pas intervenue ou n’est pas nécessaire

- Expliquer la notion et se demander si une autre solution est envisageable ou si une autre solution existe

-Expliquer la notion et se demander si elle ne relève pas d’un paradoxe ou d’une contradiction avec une autre notion.

Les règles du mariage devront-elles  être adaptées aux couples mariés de même sexe ?

 

 

Les conditions et les effets du mariage ont été élaborés dans la perspective d’un mariage entre deux personnes de sexe opposé (I) ce qui permet de se demander si une adaptation sera nécessaire pour le mariage des personnes de même sexe (II).

L’annonce du plan comme vous pouvez le constater est limitée par les termes de la problématique. Il me semble que cette annonce de plan doit-être la réponse apportée à la problématique.

L’annonce du plan amène nécessairement à l’élaboration du titre qui est tenu par les termes de l’annonce du plan. Le titre reprend les termes de l’annonce du plan mais sans les verbes conjugués.

 

 

L’élaboration du titre est une étape cruciale et extrêmement importante pour la note de votre copie et donc la réussite de votre examen.

L’élaboration du titre est extrêmement importante car c’est la première chose que le correcteur lira. Il y a certain correcteur qui ne lise d’ailleurs que les titres.

Votre note peut donc se faire que sur vos titres.

Il convient donc de les mettre en évidence.

Je conseille de changer de couleur, par exemple le noir si vous utiliser du bleu et souligner en vert votre titre.

Espacez votre titre en sautant plusieurs lignes avant et après.

Il faut l’écrire sans faute d’orthographe et lisiblement. Pensez au correcteur qui vous lit, rendez lui sa lecture facile.

 

Pour le concevoir mon conseil et de l’élaborer en deux temps :

 

  1. Le rédiger avec les mots essentiels à votre idée.
  2. L’enrichir avec des qualificatifs et des adjectifs pour le rendre attrayant. (La règle imposée est de ne pas conjuguer de verbes dans votre titre.)
  3.  

 

Le premier temps correspond au niveau 1 qui vous rapportera une bonne note il me semble.

Il faut pour ce niveau rechercher la simplicité et l’efficacité dans la rédaction de votre titre. Le but est d’écrire le moins de mots possibles tout en conservant les idées essentielles.

I) L’orange : le deuxième fruit le plus consommée en Europe

I) Le mariage : Les conditions et les effets du mariage adaptés aux personnes de sexe opposés

 

 

Le deuxième temps correspond au niveau 2. Ce niveau, selon moi, n’est pas une obligation mais il permet d’obtenir une excellente note. Le but est d’écrire le plus de mots possibles avec l’ajout d’adjectifs et de qualificatifs sans altérer les idées du niveau 1.

I) La forte consommation de l’orange en Europe l’amenant à être le deuxième fruit le plus consommé.

I) Les nombreuses conditions et effets du mariage adaptés à l’origine aux personnes de sexe opposé.

 

Une fois les titres élaborés, il convient de s’appliquer sur la présentation du devoir et sur la cohérence des explications.

 

 

 

 

3) La nécessité de s’appliquer sur la présentation du devoir et sur la cohérence de l’explication pour avoir in fine une bonne note et facilité la correction par le correcteur et si possible lui apporter du plaisir à vous lire.

 

 

 

 

La présentation de la copie est importante, il me semble, car elle permet de rendre facile la correction pour le correcteur.

Cet effort formel, est selon moi plus important que le fond.

Il s’agit de s’appliquer sur l’orthographe et la grammaire ainsi que sur la beauté de votre écriture.

Il s’agit aussi d’aérer votre copie en sautant des lignes à chaque nouvelle idée.

 

Pour ce qui est du fond il s’agit de laisser progresser toute sa liberté de réflexion dans la limite des idées que renferment les titres. Afin de rester cohérent, essayez de développer votre pensée dans le cadre stricte du titre produit en enchaînant vos idées avec logique.

 

 

 

Conclusion :

 

Dissertez c’est la vie mais comme dans la vie il faut savoir s’imposer des limites pour ne pas faire du mal ou des choses nuisibles pour soit même.

Je vous conseille de vous imposer ces limites et de laisser s’exprimer votre personnalité et votre réflexion dans ce cadre.

Ces limites je vous les ai proposé, mais encore une fois vous êtes libre alors avancez, le chemin est long, tortueux mais vous êtes des marcheurs. Sous la pluie ou sous le soleil le pas ne doit pas s’arrêter.

Bonne marche.

Pierre-emmanuel : juristeach75010@gmail.com, aide aux droits, méthodes et techniques, aide aux tds.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles