2017

Publié le 21/05/17 Vu 2 868 fois 0 Par Intactilis
A défaut d’âme, les robots peuvent-ils avoir des droits ?

Des études récentes, ainsi qu'une recommandation du Parlement européen, envisagent la perspective de conférer à des robots la personnalité juridique, notamment pour mettre en place une protection sur les œuvres qu'ils pourraient créer. Cette perspective n'impliquerait pas qu'une simple adaptation du droit positif, elle amènerait également à reconsidérer la conception que nous avons du droit.

Lire la suite
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles